Aperçu des ajouts récents

Affichette : ombre d'une foule devant la photo de l'Assemblée nationale du Québec, tenant de bannières « Non 61 »..   Le 15 septembre 2020 à Québec, pour la rentrée parlementaire, nous organisons devant l'Assemblée Nationale une manifestation pacifique et familiale afin de manifester notre désaccord par-rapport à la loi 61 qui doit être adoptée sous bâillon. 

   L'application de la loi 61 serait un désastre tant au niveau démocratique et environnemental qu'économique.  Nous nous devons de réagir rapidement et fortement afin de protéger notre environnement et notre démocratie. 

   Si elle était adoptée telle qu'elle a été présentée, les contrats publics pourront êtres octroyés sans appel d'offre.  Après la Commission Charbonneau qui a durée quatre années et qui a nécessitée 261 journées d'audience et qui a coûtée très cher, ce serait un brutal retour en arrière. 

   La loi 61 comporte aussi l'article 51 décrétant l'immunité judiciaire au gouvernement, ministres et organismes publics.  On va se le dire, personne ne mérite ou n'a besoin d'une immunité judiciaire dans notre système démocratique.  Nous avons élu le gouvernement afin de nous représenter, mais ce qu'ils veulent est un chèque en blanc.  Le gouvernement et nos élus doivent rester imputables de leurs actions et décisions.

   Aussi, selon l'article 36, la CAQ veut se donner le pouvoir de modifier n'importe quelle loi ou règlement par décret, ce qui leur permettrait de s'accorder un pouvoir illimité et ainsi de faire fi de la démocratie.

 Annulé pour des raisons techniques sanitaires (COVID19). Une autre date et formule vont peut-être survenir.

Affichette sur fond blanc : ombre verte lime d'un homme debout, tenant un bras levé bien haut. Ballon de soccer. Dans le titre, le mot anti est écrit en rouge vif.   La résistance organisée contre la brutalité raciste de la police aux États-Unis, au Canada et dans le monde incite des collectifs, partout, à la solidarité.  Les violences meurtrières sont le sommet frappant de la souffrance causée par le racisme.  Cependant, le racisme repose sur une somme plus grande encore de pratiques quotidiennes et systémiques.  Les résistances doivent être aussi variées et créatives que les oppressions du système auquel elles s'opposent.  C'est pourquoi nous proposons de prolonger et de célébrer la lutte par un tournoi de soccer. 

   Nous affirmons que le racisme n'est pas une question d'ignorance, mais de pouvoir.   C'est la prédominance de certains au détriment des autres. Sur le terrain, cette dynamique s'atténue pour laisser parler les pieds.  Le jeu offre un espace de liberté dans lequel les inégalités sociales sont confrontées à la cohésion des équipes et l'expression des individus.  En ce qui concerne l'ignorance, il est vrai qu'une méconnaissance des réalités inégales peut alimenter le racisme.  Il existe aussi une ignorance des avantagé·e·s quant à leurs privilèges.  Encore une fois, le jeu est une occasion de partager qui nous sommes et ce que nous pouvons atteindre collectivement. Notre partage est une arme autant contre l'oppression que ce qui l'alimente.

logo : le mot SLAM en gros et poésie. Lettrage large, ondulé et arrondi, avec une texte métallique grise.

   Une partie de plaisir où les mots, la voix, la bouche et le rythme nous réservent des surprises.  Les slameurs/slameuses se démèneront pour gagner la faveur du public dans une compétition amicale.  La personne n'a que trois minutes pour convaincre un jury choisi au hasard dans l'assistance.  Elles ne peuvent utiliser que le pouvoir de leurs mots et la qualité de leur prestation (sans accessoire, ni instrument de musique) »»»

Tout compte fait, au Slam de poésie, ce sont toujours les spectateurs qui gagnent !

Demi-finales et finales de la Capitale-Nationale les 11, 18 et 25 août 2020 !

Photo qui accompagne l'annonce : quelques petites « toasts » sur une assiette bleue ; petit plat avec des légumes et tofu grillé ; et autres aliments hors focus.   Qu’est-ce qu’une alimentation holistique ?

   Considérer l’alimentation dans une approche holistique, cela signifie de réfléchir à la question agroalimentaire dans sa globalité.  L’alimentation devient ainsi pensée à partir des points de vue de la santé humaine, de l’écologie, des enjeux agricoles, des habitudes culturelles et des problématiques sociales. 

  • Série de formation: 25 heures (10 cours)
  • Les mardis de 18 h 30 à 21 h du 8 septembre au 10 novembre 2020.
  • * Coût : entre 95 $ et 230 $ selon diverses modalités. Voir la page officielle »»»
  • Veuillez prendre note que les soirées de démonstration culinaire seront uniquement dédiées à la diète végétalienne axée sur l’alimentation vivante. 

   Cette série de formation vise à fournir aux participant.es des outils pour faire de meilleurs choix alimentaires pour leur santé et l’environnement. Cela, peu importe le régime alimentaire choisi (carné, végétarien ou végétalien).

Affichette : photo floue de plusieurs légumes sur une assiette, sur fond d'herbes.     Le mois d’août nous annonce que la fin de l’été approche pour laisser place à la magnifique saison de l’automne.  On pourrait croire que cela signifie la fin du jardinage, alors qu’il y a encore tant à faire durant l’automne.  C’est ce que la formation Jardinage d’automne et conservation des récoltes souhaite traiter. 

   Au cours de cette formation, le formateur revisitera les notions de bases en jardinage écologique en les adaptants aux spécificités de l’automne.  La formation se fera en interaction avec le formateur qui vous offre un contenu vulgarisé et les outils nécessaires afin d’avoir en main les bases du jardinage d’automne.

   Vous souhaitez réduire votre quantité de déchet ?  Ou enfin pouvoir à votre tour dire « Ça, ça va dans le compost ! ».   La formation de Craque-Bitume permet d’acquérir les notions de bases nécessaires au démarrage et l’entretien du compost.  Puisque bien que le compostage domestique soit simple, il y a certains savoirs nécessaires à la réussite d’un bon compost sans désagréments.

Articles ou Communiqués des groupes

Diverses communications actuelles publiées par le Média reseauforum.org.

Bière inédite à travers le Québec contre la pipeline de TransCanada

Bannière : une bouteille beige avec un cercle Coule pas chez nous. Une tache d'huile traverse une marée rouge et jaune. Une bière pour nos rivières. Pas d'eau, pas de bière.

Résumé : Coule pas chez nous! est un regroupement (devenu une fondation) de nombreux comités et coalitions contre les énergies fossiles à travers le Québec.  La bière Coule pas chez nous! est une campagne inédite en collaboration avec 21 brasseries !  L'objectif est de contrer le projet d'oléoduc Énergie Est de la compagnie TransCanada.

Racisme et discrimination: des obstacles majeurs à l'accès à un logement

Logo de l'organisme Le Bail : traits noirs épais représentant la pointe d'un toit, d'où sort de la fumée grise. La base de la maison est l'acronyme BAIL.( Québec, 17 février 2017 ) - Alors que se tient le Festival contre le racisme de Québec et à la veille d'une grande manifestation familiale contre le racisme (samedi 18 février), le Bureau d'animation et information logement (BAIL) en profite pour dénoncer la discrimination, dont le racisme est une des principales formes, subie par les locataires à la recherche d'un logement.

Augmentation des dossiers ouverts
à la CDPDJ

Bien qu'elles ne représentent que la pointe de l'iceberg, peu de locataires portant plainte, les données compilées dans les rapports annuels de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) donnent certains indicateurs intéressants sur la problématique.

Festival contre le racisme de Québec: c'est parti!

Affichette : sur fond d'une photo sombre et floue d'un guitariste moderne : Festival (grandes lettres rouges) contre le racisme (lettres blanches) de Québec (grandes lettres rouges).C'est du 16 au 18 février 2017 que se tiendra pour une première édition le Festival contre le racisme de Québec.  Ce festival promet d'être haut en couleurs avec sa série de 13 spectacles en 3 soirs, sans oublier la manifestation familiale samedi 18 février

De plus, deux activités en avant-première ont déjà eu lieu : la projection du film Corps en mouvement des Productions 6 Horas et l'animation d'un atelier sur l'extractivisme et le racisme.

Une réponse politique et culturelle au climat ambiant

L'Université Laval annonce son désinvestissement des énergies fossiles

Logo : SANS FOSSILES, écrits en grandes lettres usées, sous l'emblème de l'université Laval, soit un écu orné d'une croix chargée de cinq coquilles et cantonné de 16 alérions sans bec ni pattes.(Québec, le 15 février 2017) - L'Université Laval s'est engagé à désinvestir ses placements des énergies fossiles.  Cette annonce fait suite aux pressions exercées par la campagne ULaval sans fossiles qui a mené à une rencontre avec la haute administration de l'Université Laval, dont le Vice-recteur exécutif et au développement, M. Éric Bauce.  L'Université Laval devient ainsi la première université au Canada et au Québec à prendre un engagement public et formel de désinvestir des combustibles fossiles.

Actions d'éclat pour le financement de l'action communautaire autonome - Leitao, nos vie, c'est pas un jeu!

Trois photos : 1) sous l'écriteau d'accueil de l'édifice gouvernemental, une affiche reprenant le jeu Monopoly « Leitao, nos vie, c'est pas un jeu ! », présentant aussi les revendications. 2) foule dans l'édifice avec des pancartes : un camérman de télé filme. 3) Foule plus à l'aise autour d'un jeu de Monopoly grandeur-nature avec une animatrice au milieu tenant un porte-voix.Les groupes réclament des engagements dès le prochain budget

( Québec, le 7 février 2017 ) — Plus de 200 membres de groupes communautaires de Québec, de Chaudière-Appalaches et du Saguenay ont occupé l'Édifice Marie-Guyart (complexe G) à Québec, à partir de 11 h 30.  À Montréal, c'est la Caisse de dépôt et de placements qui fut occupée.  L'action d'occupation était nommée Leitao, nos vie, c'est pas un jeu ! sur le thème de jouer à Monopoly avec nos vies.  Les organismes communautaires profitaient de la rentrée parlementaire « pour tenter, encore une fois, d'attirer l'attention du ministre des Finances Carlos J. Leitao sur leurs besoins ».  Les 4000 groupes engagés dans la campagne Engagez-vous pour le communautaire réclament une hausse de 475 millions $ par année de leur financement à la mission et la pleine indexation annuelle de leurs subventions.

Logo de la campagne : trois petits bonshommes allumettes tiennent une grand porte-voix rouge sur lequel il est écrit : communautaire.  Engagez-vous pour le ... Autonomie - Reconnaissance - Financement.Véronique Laflamme, porte-parole de la campagne, indique que faute d'un soutien suffisant du gouvernement, la survie de bon nombre de ces groupes communautaires est menacée, dont celle d'au moins 260 d'entre eux qui ne reçoivent aucun financement de l'État.  Elle précise que « le fait que les subventions ne soient ni augmentées ni indexées, ou seulement partiellement, implique un appauvrissement continuel des groupes qui ne peuvent suivre les hausses du coût de la vie ».

Ensemble UNIES contre les politiques de Trump! - Marche des femmes à Washington

Bandeau pour la déclaration, sur fond rouge : photo modifiée de femmes manifestant (flou artistique).

Déclaration en solidarité avec la
Women's March on Washington

- Coordination du Québec de la Marche mondiale des femmes

TRUMP et son administration sont une menace pour la planète : désordre, haine et supercherie guident leurs actions.  Mais nous ripostons et nous riposterons ...

Ce 21 janvier 2017 marque le jour où des milliers de femmes prendront la rue pour dénoncer un gouvernement misogyne, raciste et colonialiste.

Nous, les femmes de la Marche mondiale des femmes du Québec, sommes en solidarité avec nos sœurs étatsuniennes et nos sœurs du monde entier, c'est pourquoi nous nous joignons à la Women's March on Washington.

Mission commerciale du Québec en Israël - Lettre du Collectif de Québec pour la paix

Photo conceptuelle de qualité : un jeu d'échec.  D'un côté les pièces sont des balles de fusil.  De l'autre, elles sont des petits cailloux. - Coalition Québec-Palestine.Lettre ouverte, 16 janvier 2017

Monsieur le Premier Ministre, cher monsieur Couillard,

Nous avons appris que vous serez en Israël du 19 au 24 mai 2017 [«mission multisectorielle en Israël et en Cisjordanie»].  Nous voudrions attirer votre attention sur le fait que ce voyage est, selon notre analyse de la situation, totalement inopportun.

Au moment où le secrétaire d'État américain John Kerry affirme que la colonisation mise en œuvre par Israël nuit au processus de paix, où même les États-Unis condamnent cette colonisation au Conseil de sécurité des Nations unies par leur abstention sur un vote à ce sujet, nous trouvons pour le moins singulier que le Québec encourage l'État d'Israël par des visites diplomatiques officielles.

Le ministre Blais déteste-t-il la défense des droits?

Logo de la campagne : trois petits bonshommes allumettes tiennent une grand porte-voix rouge sur lequel il est écrit : communautaire.  Engagez-vous pour le ... Autonomie - Reconnaissance - Financement.Neuf ans !  Dans quelques jours, ça fera neuf ans que les quelque 300 groupes de défense des droits du Québec n'auront eu droit à aucune majoration ni indexation de leur financement.  Pendant cette période, l'indice des prix à la consommation a progressé de près de 13 %.  Ce recul dans le financement se traduit par des fermetures, des coupures de services, des mises à pied, etc.  Après neuf ans, il n'y a plus grand-chose à couper dans un budget de quelques dizaines de milliers de dollars par année.  La ligne de téléphone ?  Le souper de Noël ? 

Après neuf ans d'ignorance et de mépris de la part du gouvernement, le message est on ne peut plus clair : comme la majorité de ses prédécesseurs, le ministre Blais n'apprécie pas le travail accompli par les groupes de défense de droits.  Est-ce qu'on s'en étonne ?  Non !  Les groupes de défense des droits ne sont pas financés pour se faire aimer par le gouvernement ou pour plaire à François Blais.  Ils sont financés pour protéger la population contre les abus du système, pour aider les Québécois et les Québécoises de toutes origines et situations sociales à faire valoir leurs droits dans notre société. 

Pour Noël, offrez l'UNESCO à l'île d'Anticosti

Six belles photos de l'Île d'Anticosti : chute blanche à travers une forêt de sapins; baie verte au soleil; falaises rocailleuses le long d'une rivière naturelle; groupe de chevreuils sur la neige; vieux bateau échoué, en bois foncé; fossile blanc sur une pierre.Au mois d'août dernier, la ministre de l'Environnement et des Changements climatiques du Canada, Catherine McKenna, a invité les Canadiennes et Canadiens à proposer des trésors nationaux à sa liste de candidats pour figurer au patrimoine mondial de l'UNESCO.

« Et pourquoi pas Anticosti ? », se sont demandés les leaders de la communauté, rapidement appuyés par Nature Québec.  Ils ont donc répondu à l'appel de la ministre et ont entrepris des démarches afin que soit reconnu le patrimoine naturel et culturel unique d'Anticosti.

Parallèlement, Nature Québec et la municipalité de l'île d'Anticosti ont lancé une campagne de soutien à la candidature d'Anticosti à l'UNESCO qui a recueilli plus de 18 000 appuis à ce jour !

nb: vous aurez compris, qu'en tant que patrimoine naturel, l'île sera mieux protégée.

www.anticostimondial.org

Regroupement vigilance hydrocarbures Québec dénonce la dérive autoritaire et s'engage sur la voie de la résistance pacifique

Dessin infographique : du pétrole a coulé d'un baril noir et forme les continents de la Terre.(Québec, le 8 décembre 2016) – Consterné d'apprendre que le gouvernement Couillard a l'intention d'imposer le bâillon pour faire adopter son projet de loi no 106 ce vendredi 9 décembre, y compris le projet de loi sur les hydrocarbures qui en constitue le chapitre IV, le Regroupement vigilance hydrocarbures Québec (RVHQ) —qui fédère plus de 130 comités de toutes les régions du Québec— dénonce la dérive autoritaire qui sous-tend cette tactique et s'engage à mettre en place un programme de préparation à la résistance pacifique, tel que décidé par ses membres réunis en assemblée générale le 27 novembre dernier.  « Le gouvernement Couillard peut bâillonner l'Assemblée nationale mais il ne peut pas bâillonner la population », a déclaré Carole Dupuis, coordonnatrice générale et porte-parole du RVHQ.

Le programme de préparation à la résistance pacifique permettra aux groupes citoyens qui s'en prévaudront de planifier toutes les formes possibles d'action non violente pour barrer le passage aux foreuses qui s'aventureraient sur leur territoire dans l'intention d'y rechercher ou d'y extraire du pétrole ou du gaz.  Chaque groupe du RVHQ est souverain et pourra opter pour cette approche si ses membres en décident ainsi.

Spira offre des vidéos aux organismes communautaires [archives]

Photo : deux hommes, un tenant une caméra vidéo, assiste une personne plus âgée dans la préparation de ses gestes pour le vidéo. Équipement d'éclairage autour.C'est avec grand plaisir que Spira invite les organismes à vocation communautaire de la grande région de Québec et Chaudière-Appalaches à déposer leur projet vidéo.

La date limite pour proposer
votre organisme ou projet était le 19 décembre 2016.

Le projet ?  Via du financement spécifique obtenu du Conseil des arts et des lettres du Québec, Spira offrira gratuitement à un organisme à vocation communautaire ayant un budget limité, la possibilité de réaliser un projet vidéo en lien avec sa mission.

Protégez la liberté d'expression des organismes - Réforme demandée au fédéral

Affichette carrée sur fond gris : bulle de paroles noire « Protégez notre libertés d'expression ! ».  Bulle de paroles jaune : « Dites au gouvernement fédéral qu'une nouvelle loi est nécessaire pour préserver la voix des citoyen.nes grâce aux organismes de bienfaisance. D'ici le 25 novembre 2016.Mise en contexte (Média reseauforum.org) : depuis plusieurs décennies maintenant, les organisations de bienfaisance qui recevaient des subventions fédérales canadiennes avaient l'obligation d'utiliser 90 % de leurs ressources pour des « activités de bienfaisance » (charity en anglais), c'est-à-dire que seulement 10 % de leurs ressources (argent, employés, propriétés) peuvent servir à des « activités politiques ».  Il est parfois aussi question de « communications sociales » dites social activities en anglais.  C'est la loi en théorie, car dans la pratique cette norme fort interprétable n'est pas applicable ni appliquée, surtout que bon nombre des organismes ont comme mission première de faire de la sensibilisation et de dénoncer des politiques.  La notion que les organismes devaient faire essentiellement de la charité était plutôt une vision réduite inspirée de certaines cultures plus conservatrices.  D'ailleurs, le gouvernement conservateur de Harper s'était mis à appliquer cette norme pour couper le financement d'organismes critiques et progressistes. Bon nombre d'organismes de solidarité internationale au Québec ont été frappés de coupures idéologiques sous HarperDes organismes à travers le Canada et le Québec demandent au gouvernement Trudeau de moderniser la loi et de retirer cette norme irréaliste et discriminatoire.

Ces lois sont inéquitables

« À l'heure actuelle, les entreprises peuvent dépenser librement pour faire du lobbying, de la publicité, ou pour toute autre activité politique [plusieurs entreprises reçoivent aussi des subventions et des crédits].  Elles peuvent déduire 100 % de ces dépenses de leurs revenus.  En revanche, les organismes de bienfaisance [...] sont très restreints dans la forme et la quantité de travail qu'ils peuvent faire en politique publique. Il est temps d'uniformiser les règles du jeu [...]»

« Ici, on désinvestit »: la grève des groupes communautaires à Québec

Photo de bas en haut de la rue Sainte-Claire.  Non loin de l'entrée du bâtiment où est le ComPop, une affiche sur fond jaune avec le dessin comique d'un homme se serrant la ceinture à excès. Ici, on désinvestit. 40 millions.

(À Québec, 7 novembre 2016) - Trois groupes du quartier Saint-Jean-Baptiste qui participeront cette semaine au mouvement de grève du communautaire ont décidé d'afficher leurs revendications aujourd'hui.  De grands panneaux sur lesquels est inscrit « ici, on désinvestit » ont été posés lundi à proximité des locaux des organismes.

Logo de la campagne : trois petits bonshommes allumettes tiennent une grand porte-voix rouge sur lequel il est écrit : communautaire.  Engagez-vous pour le ... Autonomie - Reconnaissance - Financement.Sur le sentier de la grève

Résultats: enquête sur l'accessibilité sociale au transport en commun à Québec

Affichette : photo de l'intérieur d'un autobus du RTC. Pour ceux et celles qui rêvent de prendre l'autobus ! - CAPMOLe CAPMO (Carrefour d'animation et de participation à un monde ouvert) a mené, de 2012 à 2016, sa propre enquête sur l'accessibilité sociale du transport en commun sur le territoire du Réseau de transport de la Capitale (RTC, donc à Québec).

Pour la fin de cette enquête, nous avons réalisé un total de treize présentations nous permettant de remplir une centaine de questionnaires. [...]  Nous avons organisé des rencontres plus formelles dans des locaux d'organismes communautaires, mais nous avons aussi rejoint des personnes lors de distributions alimentaire, d'une soupe populaire et à l'occasion de rencontres dans des salles communautaires de logements sociaux.  Notre but était de rencontrer des personnes provenant de divers groupes sociaux (personnes immigrantes, groupes de femmes, personnes assistées sociales) et vivant des situations de vie ou problématiques variées (alphabétisation, insertion sociale, santé mentale, sécurité alimentaire, etc.).

Le rapport est disponible en ligne document Adobe PDF
( aussi accessible ici sur le site du Collectif pour un Québec sans pauvreté )

Quelques informations en bref ...

Combattons la pauvreté! - Revendications à Québec pour le 17 octobre (journée mondiale)

Photo du devant de la manif sur la rue Saint-Jean embarquant sur Honoré-Mercier. Deux bannières au devant : une verte « Combattons la pauvreté  ! Non au projet de loi 70 et pour un salaire minimum à 15$/h » et une blanche « Il nous faut plus que ça »... dessin d'une peanut, suivi des logos de centrales syndicales.

Manifestation régionale : Combattons la pauvreté  !  Non au projet de loi 70 et pour un salaire minimum à 15$/h

(À Québec, 17 octobre 2016) – À l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté (historique), des centaines de personnes ont manifesté en début de soirée pour réclamer au gouvernement libéral qu'il fasse de la lutte contre la pauvreté une priorité. Les manifestant-e-s ont marché sur la rue St-Jean jusqu'à la place d'Youville en scandant des slogans tels que « Les coupures à l'aide sociale, honte au Parti libéral ! » et « À bas les emplois précaires, pour tout le monde un vrai salaire ! ».

   Les manifestant-e-s réclament l'augmentation immédiate du salaire minimum à 15$/h et l'abandon du controversé projet de de loi 70 visant à imposer des conditions obligatoires à remplir pour les personnes prestataires d'aide sociale.

Le BAPE sonne l'alarme concernant la mine d'or à ciel ouvert à Malartic

Capture-écran d'une carte de style « photo vue de l'espace » mais où les fosses et zones sont marquées en couleur. La fosse tout près de la ville ressemble à un grand lac.(Québec, 14 août 2016) - La Coalition Québec meilleure mine accueille favorablement le rapport du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) document Adobe PDF rendu public hier concernant le projet d'agrandissement de la mine d'or Canadian Malartic—la plus grande mine à ciel ouvert au Canada située en milieu habité.

En résumé :

  • Le projet d'agrandissement est acceptable seulement si
    « des modifications substantielles sont apportées au préalable ;
  • Le BAPE recommande notamment ...
    • que le gouvernement modifie rapidement les lois et les règlements afin de prévoir des zones tampons entre les mines à ciel ouvert et les populations ;
    • que des pénalités sévères soient appliquées afin d'avoir un réel effet dissuasif ;
    • qu'une juste « valeur de remplacement » soit offerte aux citoyens/citoyennes afin qu'ils puissent se relocaliser ailleurs à Malartic ou dans la MRC sans s'appauvrir ou s'endetter...

Avenir du Centre Durocher: des miettes pour le quartier Saint-Sauveur

Photo de l'entrée principale de l'actuel Centre Durocher : ressemble à une tour un peu romaine ou italienne, sauf au bas où les portes sont métalliques modernes..« L'espace de bibliothèque réservé dans le projet de la Ville est de 90 m2. Cela doit correspondre à la taille de la toilette de la bibliothèque Gabrielle-Roy. On rit de nous autres, cela ne correspond aucunement à nos besoins ! Dans le quartier Saint-Sauveur on est 16000, c'est 2 fois plus que le quartier Saint-Roch ou Saint-Jean-Baptiste » a déclaré Éric Martin, animateur-coordonnateur au CCCQSS.

(Québec, le 03 octobre 2016) - Le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur réagit à l'annonce de la Ville de Québec concernant le Centre Durocher. 

Des groupes communautaires en furie après s'être vu interdire de manifester par le SPVQ

( Québec, 30 septembre 2016 ) - Trois regroupements représentant des centaines d'organismes communautaires de la région sont en furie contre le Service de police de la Ville de Québec après s'être vu interdire de manifester dans la rue. Les trois regroupements tenaient ce matin une manifestation dans le Vieux-Port de Québec pour demander un réinvestissement dans les organismes d'action communautaire autonome, les services publics et les programmes sociaux.

« Le règlement de la Ville de Québec a été respecté à la lettre, l'itinéraire a été remis avant le début de la manifestation etpourtant le SPVQ nous interdit de circuler sur la voie publique, c'est absolument révoltant », a déclaré Vicky Brazeau du Regroupement des organismes communautaires de la région 03 (ROC 03).

Campagne d'Halloween 2016 - Aide internationale à l'enfance (L'AMIE)

Photo de la boîte de collecte qui a la forme d'un sympathique autobus jaune avec des enfants aux fenêtres. Logo de L'AMIE : petit garcon et petite fille allumettes se tenant par la main, souriant. Depuis 1969.Campagne d'Halloween 2016 – Soyons solidaires avec les écoles primaires du Sud

Aide internationale à l'enfance (L'AMIE) invite les écoles primaires à se mobiliser le 31 octobre 2016 et poser un geste de solidarité : réaliser une collecte de dollars au profit d'une école partenaire de L'AMIE dans un pays en développement. Depuis les dernières années, ce sont plus de 6 000 élèves québécois qui se sont mobilisés et ont amassé plus de 20 000 $ pour permettre à d'autres élèves du Sud d'étudier dans de meilleures conditions.  Les réalisations ont été nombreuses : fabrication de bancs scolaires, réparation du toit d'une école, achat de nourriture pour la cantine scolaire, achat de matériel scolaire, etc.

Amasser des dollars pour une école dans un pays en développement est une excellente occasion de sensibiliser les jeunes à la solidarité internationale et aux enjeux mondiaux de notre société.

Pour plus d'information ou pour obtenir des petites banques pour votre école ou votre
classe, communiquez avec nous au 418-653-2409 ou amie /arobas/ amie.ca

Droit de parole - coupures drastiques aux journaux communautaires

Des nouvelles de Droit de paroleBannière pour le site de Droit de parole, journal communautaire de Québec - www.droitdeparole.org À découvrir et lire. Dessin du dessus d'un porte-voix (cône) crachant un éclair. Sur la droite, photos des couvertures de trois éditions récentes du journal.

Coupes annoncées à Droit de parole, les voilà cette fois-ci mises en application : le journal verra sa subvention d'environ 35 000 $ par année provenant du Ministère de la culture et des communications réduite à 25 000 $ en moyenne dès septembre prochain et cela pendant les trois prochaines années, puis ramenée — selon les normes en vigueur appliquées désormais à tous les journaux communautaires — à un maigre 15 000 $ par année à partir de 2020.  Pourtant, signe des temps, au même moment Droit de parole recevait une subvention de 14 000 $ pour améliorer et mettre à jour son site internet.  On le voit, comme tous les médias écrits, Droit de parole se voit placé devant de nouveaux défis liés à d'importants changements technologiques, sociaux et politiques; défis qui pourraient à terme mettre en cause son existence même.

Lire la suite »»»

Par Pierre Mouterde, juin 2016

Pages

Activités en continu

Émissions de radio alternatives à Québec (mai 2020)

Un i avec des ondes arrondies sur son côté gauche et droite. Il s'agit en fait du logo du réseau Indymedia, mais avec un style bleuté et dégradé élégant   Nous vous offrons une grille horaire des émissions qui abordent divers enjeux sur les ondes radios communautaires de CKIA (88,3 FM), CKRL (89,1 FM) et CHYZ (94,3 FM).  Nous souhaitons donner plus de visibilité aux émissions radiophoniques indépendantes ayant un caractère engagé ou même progressiste. »»»

PING! Formation EN LIGNE gratuite à Internet

Affiche : un côté gris pâle, à travers lequel on discerne un clavier floue. « PING ! »  Nommes les sujets des modules (voir l'annonce ici). Logo du gouvernement du Québec qui appuie.Nouveau : les ateliers-formations sont désormais en ligne !  Elles sont donc disponibles à distance.
L'annonce | Info: Alizé Taquoi
alize.taquoi /arobas/ communautique.quebec / 514-660-4600  

  La CDEC de Québec est fière d'être associée à Communautique pour offrir des formations gratuites pour contribuer à l'amélioration des compétences numériques (Internet) des personnes en situation de pauvreté et des personnes âgées. 

    • Il y a six modules, que vous pouvez suivre dans n'importe lequel ordre
      • Fonctionnement d'un ordinateur 
      • Recherche sur le Internet et souces fiables
      • Utilisation du courriel
      • Effectuer des transactions en ligne et protéger son identité
      • Médias sociaux
      • Utiliser les services en ligne, dont les services gouvernementaux.

Ce qui suit étaient les sessions prévues à Québec, mais ces rencontres sont annulées vu la quarantaine face à la pandémie du COVID19.

  • Aucune inscription requise | Gratuit ! — Pour 2020 à Québec...
    • Janvier / Février les lundis au centre Le Pivot à Beauport 
    • Janvier / Février les mardis au Service amical Basse-Ville 
    • Janvier / Février les mercredis à PECH/Galerie Sherpa (basse-ville) 
    • Mars / Avril les mardis au YWCA Québec (quartier St-Sacrement, pour femmes) 
    • Mars les lundis et jeudis au Patro Laval Basse-Ville (Limoilou) 
    • Mars / Avril / Mai les mercredis à Entraide Faubourg (quartier St-Jean-Baptiste) 
    • Avril / Mai les lundis à PECH/Galerie Sherpa (basse-ville) 
    • Mai / Juin les mardis au YWCA Québec (quartier St-Sacrement, pour femmes). 

Ateliers grands publics - Métiers d’art pour tous/toutes à Québec

   Située au cœur du dynamique quartier Saint-Roch, la Maison des métiers d'art de Québec offre des ateliers grand public animés par des artisans-créateurs professionnels, dans un contexte de formation favorisant une pédagogie individualisée.  Les locaux de la MMAQ sont vastes et dotés d'équipements spécialisés. 

Plus de 30 ateliers, dont céramique, sculpture, textile, dessin, etc. !

  • Nouveau : la nouvelle programmation sera annoncée en juin et les inscriptions seront possibles dès le 17 août (à midi).
  • Les inscriptions se font en ligne (lien ci-dessus) | Les ateliers durent entre 6 et 30 heures et le coût varie entre 98 et 265 $, que vous pouvez payer en deux versements. Toutes les inscriptions se font en ligne (ne pas confondre avec paiement) dans l'article de l'atelier sur le site de la MMAQ.

Savoir.tv - Tant de choses à découvrir gratuitement

    Un grand nombre de vidéos de qualité, sur divers sujets sont à votre disposition gratuitement sur le site savoir.tv.  Les sujets sont variés : divers enjeux démocratiques, environnement, histoire, l'inclusion des personnes différentes, santé, sciences en tout genre, solidarité et coopération internationales, etc.

Le Savoir.TV est un organisme sans but lucratif dédiée à la diffusion et à la vulgarisation des connaissances et de témoigner de l'effervescence des milieux de création du savoir.

Logo de l'émission Planète Terre : un globe terrestre sur un fond de nuages cosmiques bleu vaporeux. Les continents sont blancs. Recommandé par le CESIQ.

Ateliers et services gratuits dans Vanier et Duberger (45ans+)

Logo : dessin d'un phare maritime.   À tous les mois, pour les personnes de 45 ans et plus, il y a plusieurs ateliers/rencontres sur divers thèmes organisés par la Fraternité de Vanier, ainsi que des services utiles dont notamment des repas chauds à domicile (! 5.5 $) et un transport pour vos rendez-vous médicaux (il faut contribuer au coût de l'essence seulement) !

Exemples de thèmes des rencontres : les Neurones grises à la Bibliothèque Duberger, la cuisine, les émotions et le rire, etc.

Site ou appelez 418-683-2400 / fraternitedevanier /arobas/ videotron.ca

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.   SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services.  Il y a aussi un point de services au YWCA Québec dédié à la santé des femmes (incluant trans et queer) depuis 2019.  En plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle. 

   Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

 

Comité CPU3S : un lieu d'entraide et de partage des expériences qui organise des sorties pour tous/toutes. Contact - Simon Vermette : pairaidant /arobas/ cliniquespot.org

Comité SPOT UL (université Laval) : voir leurs activités sur Facebook

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons l'agenda offert par la Ville de Québec
et le média Quoi faire à Quebec

Voir aussi notre section Médias alternatifs.