Aperçu des ajouts récents

Affichette sur fond de nuit étoilée teinte violette : grande lune rouge. Une jeune femme tient un carton se lisant « Abandonner les projets à haute émission de GES. Renforcer le filet social. Ça urge ! »

   Alors que les zones rouges se multiplient au Québec en réponse à la hausse de propagation de la COVID-19, les écarts entre les inégalités socio-économiques et de santé se creusent au sein de la population, les personnes travaillant dans les services publics sont à bouts de souffle et l'environnement continuent à se dégrader dans l'indifférence du gouvernement.  Bref, le climat et la justice sociale nous mènent également en zone rouge. 

   Pourtant, le plan de relance (PL66) du gouvernement Legault se concentre presque uniquement sur l'accélération des projets d'infrastructures au détriment des réglementations environnementales et de ce qu'on connait du plan économique vert (PEV) qui sera prochainement déposé, est loin d'atteindre les objectifs de réduction des gaz à effet de serre (GES) fixé par le GIEC.  Aussi, il n'y a aucune annonce par le gouvernement d'investissement majeur dans les services publics (santé, éducation, action communautaire autonome) alors que ce sont eux, qui permettent à la population de passer à travers la crise.  Le soutien aux personnes qui vivent avec des situations de plus en plus précaires tarde toujours.

Affiche sur fond blanc, noir, avec triangle rouge : « Négo 2020 - Manif régionale »

   Le 14 novembre 2020, les travailleuses et travailleurs du secteur public de la CSN se mobiliseront pour exiger que le gouvernement agisse maintenant po

Affiche carrée : Conférence sur la Justice migratoire. Carte colorée de l'Europe et du Moyen-Orient avec des flèches indiquant les flux migratoires humains. Logo: CIRAM, CESIQ, JQSI.

   En 2019, selon l'Organisation internationale pour les migrations, on compte 258 millions de migrants internationaux dans le monde, contre 220 millions en 2010 et 191 millions en 2005, dont 150,3 millions de travailleurs migrants, 4,8 millions d'étudiants, 25,4 millions de réfugiés enregistrés, 124,8 millions de femmes et 36,1 millions d'enfants.  Ces chiffres indiquent que 3 % de la population mondiale vit dans des pays autres que ceux de leurs pays d'origine.  Pourtant, des murs s'érigent, des frontières se ferment, des migrants à la recherche de protection internationale ou de meilleures conditions de vie sont empêchés de quitter leur pays d'origine ou de transit.  À cela s'ajoutent les nombreuses violations aux droits humains dont font l'objet les migrants dans leur parcours qui se matérialisent par les 40 000-50 000 de morts et de disparus dans la Méditerranée et la mer Egée, dans le désert du Sahara ; les atteintes à la dignité humaine des migrants dans les pays d'accueil et de transit entre autres. 

   La réponse de la communauté internationale se mesure à travers de deux prismes : juridique et politique.  Les limites juridiques manifestes combinées avec les politiques migratoires restrictives et les paradigmes sécuritaires des 30 dernières années dans le monde, nécessitent une analyse. 

Avec :

Affichette avec photo de deux jeunes femme et un jeune homme réparant des petits appareils. Logo des trois organismes.

   La démocratie est vivante quand les citoyen.ne.s la prennent en main.  Mobiliser, s'organiser, prendre le temps de s'investir n'est pas anodin.  Quelles sont les clés pour mener à bien un projet citoyen ? 

Logo : LDL en lettres rouge rosé un peu en angle ou manuscript.   « Racisme systémique »...

Affichette sur fond rose pâle : dessin d'une femme parlant devant un podium et micro, en robe rose. Logo de la TRESPN (3 oiseaux en vol: un gris, deux rouge) et PôleCN.

   Le décès de Joyce Echaquan le 28 septembre 2020 et sa médiatisation sur les réseaux sociaux ont soulevé une vague d'indignation qui accélère la prise de conscience des impacts du racisme systémique sur les conditions de vie des Premières Nations au Québec.  D'autres événements tels que les barrages ferroviaires en soutien à la communauté Wetʼsuwetʼen en Colombie-Britannique et le mouvement de soutien aux pêcheurs Mi'kmaq en Nouvelle-Écosse ont mis de l'avant la volonté des Premières Nations de se réapproprier leur territoire partout au Canada.  Quelles leçons tirer de ces mouvements sociaux afin de repenser notre système économique ? 

   Les cultures des Première Nations se caractérisent par leur lien au territoire ainsi que leurs connaissances et savoirs-faires transmis de générations en générations.  Elles ont longtemps favorisé des modes d'organisation économique fondés sur la coopération.  En Amérique du Sud, le concept de « Buen Vivir » est à la base du mode de vie de plusieurs peuples autochtones.  Il est à la fois un mode de relation aux autres et un mode de relation à l'environnement.  Que pouvons-nous apprendre des peuples autochtones en matière de développement territorial et de rapport à l'environnement ? 

  • Présentation de Karine Awashish - Développement socioéconomique des Premières Nations du Québec : enjeux et perspectives
  • Présentation de Dan Furukawa MarquesCosmovision des peuples autochtones du Sud : le Buen Vivir comme relation au monde

La présentation des conférenciers sera suivie d'une période de questions.

Affichette horizontale de la campagne « Les loyers explosent, un contrôle s'impose ! ». Dessin d'une bombe noire, mais ressemblant à une maison (porte et fenêtres) et une mèche à feu en signe de dollars. - signée RCLALQ

   En octobre dernier, le Tribunal administratif du logement (anciennement Régie du logement) « fêtait » ses 40 ans d'existence.  Ce sont 40 ans d'échecs répétés à protéger les droits des locataires.  Créé à l'origine pour rétablir l'équilibre des droits entre propriétaires et locataires, le Tribunal n'est jamais arrivé à protéger les locataires des évictions, des logements insalubres et des loyers trop chers. 

   Au Québec, ce sont les locataires qui ont le fardeau de refuser les hausses de loyer abusives.  Beaucoup n'osent pas le faire, de peur d'envenimer la relation avec leur propriétaire.  D'autres ne savent tout simplement pas qu'il est possible de refuser une hausse de loyer et de garder son logement.  Les propriétaires en profitent et réclament des hausses abusives et illégales.

Affiche horizontale : photo d'une foule de fillettes africaines souriantes et regardant la caméra.   Cette 2e édition de la Conférence internationale sur l'économie sociale et le développement durable inclusif (CIESDI) fait suite à l'événement inaugural qui s'était tenu en août 2019 à Korhogo, en Côte d'Ivoire et se tiendra en ligne.  La conférence a pour vocation de réunir les acteurs du monde coopératif et de l'économie sociale, de l'engagement jeunesse et du développement durable afin d'échanger autour des enjeux opérationnels et stratégiques liés au développement local durable et inclusif en francophonie.  Cette 2e édition renforcera les liens Québec-Afrique-Europe en matière d'éducation au coopératisme, à l'entrepreneuriat collectif et au développement durable inclusif. 

Cet événement en ligne s'adresse aux :

  • Jeunes et étudiant.e.s
  • Femmes et organismes dédiés à l'autonomisation de la femme
  • Acteurs du monde coopératif (Afrique, Europe, Québec ...)
  • Engagé.e.s pour la jeunesse, l'écologie et le développement durable
  • Porteurs.euses de projets dans le domaine de l'innovation sociale
  • Associations, organismes communautaires, institutionnels
  • Entrepreneurs sociaux, coopérateurs 
Affichette sur fond rose : dessin d'une conférencière, en robe rose, derrière un podium. Logo : PôleCN et Dev. Côte-de-Beaupré. Mois de l'économie sociale.

   Être au gouvernail d'une entreprise d'économie sociale n'est pas toujours une tâche facile.  Tel un.e capitaine de navire, vous devez amener votre équipage et la cargaison à bon port.  Mais sur votre chemin, il pourrait se présenter quelques tempêtes.  Saurez-vous comment les éviter ?  Dans le cadre du Mois de l'économie sociale au Québec. 

   Lors de cette conférence, apprenez à mieux connaître les caractéristiques des formes juridiques coopérative et OBNL, de même que les principales problématiques juridiques rencontrées chez ces entreprises.  

Avec Me Samuel Proulx Lemire, avocat en pratique privé depuis 2006, et sa pratique tourne autour des valeurs et des idéaux de justice sociale, d'entraide et de solidarité en œuvrant essentiellement auprès des entreprises d'économie sociale.

Affiche horizontale sur fond vert : elle nomme les quatre personnes invitées.

Mercredi 11 novembre 2020 en ligne: 
Commission de la vérité sur le conflit armé en Colombie - Le processus de construction de la vérité en exil 
- sur Zoom (explications ci-dessous*) 
   Dans le cadre des Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI) 
Les événements du CAPMO sur Facebook

Ces soirées ont lieu les 2e ou 3e jeudis de chaque mois.
Avec parfois des exceptions.
 

   Venez discuter ou écouter à l'occasion des soirées mensuelles du CAPMO qui débutent vers 18 h 30 (exception: 19 h en ligne le 11 novembre 2020).

Logo : on voit une photo de la planète Terre dans la lette C, un peu en spirale. Une ligne rouge traverse au-dessus du nom CAPMO. La moitié gauche du logo est mauve; l'autre moitié est blanche.   Les rencontres mensuelles du Carrefour d'animation et de participation à un monde ouvert (CAPMO) sont en quelque sorte des forums de discussion, où nous sommes assis en grand cercle, parfois précédés d'une présentation.  Les sujets touchent toujours des enjeux de société, le plus souvent dans une optique de solidarité humaine locale et internationale.

Carte colorée du secteur et résumant la Vision proposée

Consultation sur le Secteur Chaudière : développement résidentiel et commercial, transports en commun et conservation de milieux naturels 

   Le secteur Chaudière est appelé à se développer rapidement et la Ville de Québec souhaite encadrer la construction d'habitations, de commerces et d'entreprises de haute technologie, en plus de conserver des milieux naturels et d'améliorer les déplacements actifs dans le secteur et vers les quartiers voisins.  La Ville veut favoriser le développement résidentiel dans le secteur Chaudière afin de répondre à la demande associée à la croissance démographique anticipée.  Entre 2021 et 2031, le nombre de logements à construire pour répondre à l'arrivée des nouveaux ménages attendus sur le territoire de la ville de Québec est estimé à 11 850. (page officielle

Activités de consultation : 

  • Séance d'information en ligne (Zoom) - Jeudi 19 novembre 2020, à 19 h
    Zoom est accessible sur Windows / Mac / Android / iPhone / iPad et aussi par téléphone.
  • Consultation écrite : commentaires ou dépôt de mémoires (Plateforme de participation publique) du 19 novembre 2020 au 8 janvier 2021. 
    • À la suite de cette phase de consultation, il est prévu de présenter le projet de Vision à l'hiver 2021 et d'adopter le document final de la Vision d'aménagement pour le secteur Chaudière au printemps 2021. 

Bannière sur fond blanc-gris avec des zones comme des nuages légèrement plus foncées.  Une foule de personnes en ombres de couleurs vives comme orange, vert, bleu, etc. « Les migrations ... Des histoires humaines ! ».

    À chaque année au Québec, en novembre, a lieu les Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI), chapeautées par l'Association québécoise organismes de coopération internationale (AQOCI).  Cette année les activités ont lieu du 5 au 14 novembre 2020, à travers le Québec (la plupart seront accessibles en ligne), et la justice migratoire sera à l'honneur. 

Programmation à travers le Québec | Événements basés à Québec

   Le concept de « justice migratoire » a pour objectifs de proposer un regard juste et solidaire, une analyse basée sur les faits et des solutions aux enjeux actuels et futurs autour des migrations, en particulier les déplacements forcés et les enjeux d'injustices, de vulnérabilités et de droits humains.

Affiche sur fond d'une photo, la nuit, de la tour du parlement du Québec. Logo: 4 mains jaunes formant un cercle sur fond bleu ciel dans un cercle rouge. Drapeau du Québec.

   Des Québécois.es d'origine arménienne demande à l'Assemblée nationale du Québec de déclarer sa reconnaissance de l'Artsakh libre et de ses droits civils .

Récurrences mensuelles le quatrième samedi.
26 déc. 2020
23 janv. 2021
samedi 23 janvier 2021 - 13:00

En ligne (via Zoom) - Inscription en ligne

Affichette sur fond blanc : dessin de deux téléphones reliés par fil ; logo de trois bonhommes bleus ressemblant à trois vagues sur des ailes de papillon ; dessin de trois bonhommes blancs sur une fleur de lys verte.   De septembre 2020 à janvier 2021, le 4e samedi du mois à 13 h, nous continuerons de nous réunir en ligne sur Zoom, entre enthousiastes d'écovillages, pour échanger sur ce mode de vie régénérateur pour le vivant, pour les humains, leurs compagnons vivants et leur milieu de vie.  Vous êtes bienvenus, que vous ayez déjà participé ou que vous soyez nouveau parmi nous

   Lors de la session du 26 septembre 2020 par exemple, pour la discussion en ligne sur les écovillages, je vous ai déniché trois nouvelles communautés à la recherche de futurs écovillageois.es !  Chaque communauté se présentera d'abord, puis on utilisera la technique du «Forum ouvert» pour que vous puissiez jaser avec eux en petits groupes.  Vous pourrez faire connaissance et discuter avec des gens du ...

  • Manoir, en Gaspésie, une communauté à revenu partagé à 100 %,
  • Terravie, dans les Laurentides, voué à la conservation écologique, et
  • CoHabitat Neuville, près de Québec, sur le bord du fleuve. 

Belle brochette !   

GratuitInscription en ligne »»»

26 déc. 2020
23 janv. 2021
samedi 23 janvier 2021 - 13:00

En ligne (via Zoom) - Inscription en ligne

Affichette sur fond blanc : dessin de deux téléphones reliés par fil ; logo de trois bonhommes bleus ressemblant à trois vagues sur des ailes de papillon ; dessin de trois bonhommes blancs sur une fleur de lys verte.   De septembre 2020 à janvier 2021, le 4e samedi du mois à 13 h, nous continuerons de nous réunir en ligne sur Zoom, entre enthousiastes d'écovillages, pour échanger sur ce mode de vie régénérateur pour le vivant, pour les humains, leurs compagnons vivants et leur milieu de vie.  Vous êtes bienvenus, que vous ayez déjà participé ou que vous soyez nouveau parmi nous

   Lors de la session du 26 septembre 2020 par exemple, pour la discussion en ligne sur les écovillages, je vous ai déniché trois nouvelles communautés à la recherche de futurs écovillageois.es !  Chaque communauté se présentera d'abord, puis on utilisera la technique du «Forum ouvert» pour que vous puissiez jaser avec eux en petits groupes.  Vous pourrez faire connaissance et discuter avec des gens du ...

  • Manoir, en Gaspésie, une communauté à revenu partagé à 100 %,
  • Terravie, dans les Laurentides, voué à la conservation écologique, et
  • CoHabitat Neuville, près de Québec, sur le bord du fleuve. 

Belle brochette !   

GratuitInscription en ligne »»»

17 juin 2021
jeudi 17 juin 2021   à vendredi 18 juin 2021  

À Québec (visitez le site officiel)

Affichette horizontale sur fond blanc : un grand « 10e » dont le 1 est surmonté d'un poing. « conférence nationale - Perspectives critiques - Criminologie et justice sociale »   L'époque contemporaine a vu les principes chers au néolibéralisme percoler dans à peu près tous les domaines de la vie sociale (montée de l'individualisme, responsabilisation, etc.).  Cette logique imprègne en grande partie la justice criminelle.  Dans ce contexte, la notion de responsabilité est souvent mobilisée d'une manière désocialisée ou décollectivisée, ce qui constitue un angle mort majeur au sein de la recherche en criminologie critique.  Bien que ce concept plane souvent en filigrane dans la recherche, peu de chercheurs l'abordent de front.

   La responsabilité peut se penser à une échelle institutionnelle, organisationnelle ou collective : responsabilité du droit, de l'État (tribunaux, polices, systèmes correctionnels, etc.) et des collectivités.  La tendance lourde à l'individualisation de la responsabilité a pour effet d'évacuer les enjeux sociaux, économiques, politiques et structuraux qui paramètrent le contexte dans lequel prennent forme et se perpétuent toutes sortes d'injustices et d'oppressions, par exemple, colonialisme, violences, stigmatisation, profilages, torts, souffrances.  Ainsi, le risque est grand pour que cette individualisation mène à une déresponsabilisation collective, libérant ainsi les institutions, les gouvernements, les grandes corporations, mais également l'ensemble des acteurs impliqués (collectivités, chercheurs, intervenants, citoyens, etc.) de leurs responsabilités envers les groupes vulnérabilisés et les professionnels qui les soutiennent.

   Dans ce contexte, quelles seraient les responsabilités de la communauté scientifique ?  Comment éviter d'alimenter les rouages liés aux mécaniques de stigmatisation et de surresponsabilisation des individus ? 

Site officiel : www.criticalcriminology.ca
( les détails devraient être disponibles vers janvier 2021 )

Activités en continu

Émissions de radio alternatives à Québec (mai 2020)

Un i avec des ondes arrondies sur son côté gauche et droite. Il s'agit en fait du logo du réseau Indymedia, mais avec un style bleuté et dégradé élégant   Nous vous offrons une grille horaire des émissions qui abordent divers enjeux sur les ondes radios communautaires de CKIA (88,3 FM), CKRL (89,1 FM) et CHYZ (94,3 FM).  Nous souhaitons donner plus de visibilité aux émissions radiophoniques indépendantes ayant un caractère engagé ou même progressiste. »»»

PING! Formation EN LIGNE gratuite à Internet

Affiche : un côté gris pâle, à travers lequel on discerne un clavier floue. « PING ! »  Nommes les sujets des modules (voir l'annonce ici). Logo du gouvernement du Québec qui appuie.Nouveau : les ateliers-formations sont désormais en ligne !  Elles sont donc disponibles à distance.
L'annonce | Info: Alizé Taquoi
alize.taquoi /arobas/ communautique.quebec / 514-660-4600  

  La CDEC de Québec est fière d'être associée à Communautique pour offrir des formations gratuites pour contribuer à l'amélioration des compétences numériques (Internet) des personnes en situation de pauvreté et des personnes âgées. 

    • Il y a six modules, que vous pouvez suivre dans n'importe lequel ordre
      • Fonctionnement d'un ordinateur 
      • Recherche sur le Internet et souces fiables
      • Utilisation du courriel
      • Effectuer des transactions en ligne et protéger son identité
      • Médias sociaux
      • Utiliser les services en ligne, dont les services gouvernementaux.

Ateliers grands publics - Métiers d’art pour tous/toutes à Québec

   Située au cœur du dynamique quartier Saint-Roch, la Maison des métiers d'art de Québec offre des ateliers grand public animés par des artisans-créateurs professionnels, dans un contexte de formation favorisant une pédagogie individualisée.  Les locaux de la MMAQ sont vastes et dotés d'équipements spécialisés. 

Plus de 30 ateliers, dont céramique, sculpture, textile, dessin, etc. !

  • Nouveau : la nouvelle programmation sera annoncée en juin et les inscriptions seront possibles dès le 17 août (à midi).
  • Les inscriptions se font en ligne (lien ci-dessus) | Les ateliers durent entre 6 et 30 heures et le coût varie entre 98 et 265 $, que vous pouvez payer en deux versements. Toutes les inscriptions se font en ligne (ne pas confondre avec paiement) dans l'article de l'atelier sur le site de la MMAQ.

Savoir.tv - Tant de choses à découvrir gratuitement

    Un grand nombre de vidéos de qualité, sur divers sujets sont à votre disposition gratuitement sur le site savoir.tv.  Les sujets sont variés : divers enjeux démocratiques, environnement, histoire, l'inclusion des personnes différentes, santé, sciences en tout genre, solidarité et coopération internationales, etc.

Le Savoir.TV est un organisme sans but lucratif dédiée à la diffusion et à la vulgarisation des connaissances et de témoigner de l'effervescence des milieux de création du savoir.

Logo de l'émission Planète Terre : un globe terrestre sur un fond de nuages cosmiques bleu vaporeux. Les continents sont blancs. Recommandé par le CESIQ.

Ateliers et services gratuits dans Vanier et Duberger (45ans+)

Logo : dessin d'un phare maritime.   À tous les mois, pour les personnes de 45 ans et plus, il y a plusieurs ateliers/rencontres sur divers thèmes organisés par la Fraternité de Vanier, ainsi que des services utiles dont notamment des repas chauds à domicile (! 5.5 $) et un transport pour vos rendez-vous médicaux (il faut contribuer au coût de l'essence seulement) !

Exemples de thèmes des rencontres : les Neurones grises à la Bibliothèque Duberger, la cuisine, les émotions et le rire, etc.

Site ou appelez 418-683-2400 / fraternitedevanier /arobas/ videotron.ca

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.   SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services.  Il y a aussi un point de services au YWCA Québec dédié à la santé des femmes (incluant trans et queer) depuis 2019.  En plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle. 

   Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

 

Comité CPU3S : un lieu d'entraide et de partage des expériences qui organise des sorties pour tous/toutes. Contact - Simon Vermette : pairaidant /arobas/ cliniquespot.org

Comité SPOT UL (université Laval) : voir leurs activités sur Facebook

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons l'agenda offert par la Ville de Québec
et le média Quoi faire à Quebec

Voir aussi notre section Médias alternatifs.