Aperçu des ajouts récents

Affichette : ombre d'une foule devant la photo de l'Assemblée nationale du Québec, tenant de bannières « Non 61 »..   Le 15 septembre 2020 à Québec, pour la rentrée parlementaire, nous organisons devant l'Assemblée Nationale une manifestation pacifique et familiale afin de manifester notre désaccord par-rapport à la loi 61 qui doit être adoptée sous bâillon. 

   L'application de la loi 61 serait un désastre tant au niveau démocratique et environnemental qu'économique.  Nous nous devons de réagir rapidement et fortement afin de protéger notre environnement et notre démocratie. 

   Si elle était adoptée telle qu'elle a été présentée, les contrats publics pourront êtres octroyés sans appel d'offre.  Après la Commission Charbonneau qui a durée quatre années et qui a nécessitée 261 journées d'audience et qui a coûtée très cher, ce serait un brutal retour en arrière. 

   La loi 61 comporte aussi l'article 51 décrétant l'immunité judiciaire au gouvernement, ministres et organismes publics.  On va se le dire, personne ne mérite ou n'a besoin d'une immunité judiciaire dans notre système démocratique.  Nous avons élu le gouvernement afin de nous représenter, mais ce qu'ils veulent est un chèque en blanc.  Le gouvernement et nos élus doivent rester imputables de leurs actions et décisions.

   Aussi, selon l'article 36, la CAQ veut se donner le pouvoir de modifier n'importe quelle loi ou règlement par décret, ce qui leur permettrait de s'accorder un pouvoir illimité et ainsi de faire fi de la démocratie.

 Annulé pour des raisons techniques sanitaires (COVID19). Une autre date et formule vont peut-être survenir.

Affichette sur fond blanc : ombre verte lime d'un homme debout, tenant un bras levé bien haut. Ballon de soccer. Dans le titre, le mot anti est écrit en rouge vif.   La résistance organisée contre la brutalité raciste de la police aux États-Unis, au Canada et dans le monde incite des collectifs, partout, à la solidarité.  Les violences meurtrières sont le sommet frappant de la souffrance causée par le racisme.  Cependant, le racisme repose sur une somme plus grande encore de pratiques quotidiennes et systémiques.  Les résistances doivent être aussi variées et créatives que les oppressions du système auquel elles s'opposent.  C'est pourquoi nous proposons de prolonger et de célébrer la lutte par un tournoi de soccer. 

   Nous affirmons que le racisme n'est pas une question d'ignorance, mais de pouvoir.   C'est la prédominance de certains au détriment des autres. Sur le terrain, cette dynamique s'atténue pour laisser parler les pieds.  Le jeu offre un espace de liberté dans lequel les inégalités sociales sont confrontées à la cohésion des équipes et l'expression des individus.  En ce qui concerne l'ignorance, il est vrai qu'une méconnaissance des réalités inégales peut alimenter le racisme.  Il existe aussi une ignorance des avantagé·e·s quant à leurs privilèges.  Encore une fois, le jeu est une occasion de partager qui nous sommes et ce que nous pouvons atteindre collectivement. Notre partage est une arme autant contre l'oppression que ce qui l'alimente.

logo : le mot SLAM en gros et poésie. Lettrage large, ondulé et arrondi, avec une texte métallique grise.

   Une partie de plaisir où les mots, la voix, la bouche et le rythme nous réservent des surprises.  Les slameurs/slameuses se démèneront pour gagner la faveur du public dans une compétition amicale.  La personne n'a que trois minutes pour convaincre un jury choisi au hasard dans l'assistance.  Elles ne peuvent utiliser que le pouvoir de leurs mots et la qualité de leur prestation (sans accessoire, ni instrument de musique) »»»

Tout compte fait, au Slam de poésie, ce sont toujours les spectateurs qui gagnent !

Demi-finales et finales de la Capitale-Nationale les 11, 18 et 25 août 2020 !

Photo qui accompagne l'annonce : quelques petites « toasts » sur une assiette bleue ; petit plat avec des légumes et tofu grillé ; et autres aliments hors focus.   Qu’est-ce qu’une alimentation holistique ?

   Considérer l’alimentation dans une approche holistique, cela signifie de réfléchir à la question agroalimentaire dans sa globalité.  L’alimentation devient ainsi pensée à partir des points de vue de la santé humaine, de l’écologie, des enjeux agricoles, des habitudes culturelles et des problématiques sociales. 

  • Série de formation: 25 heures (10 cours)
  • Les mardis de 18 h 30 à 21 h du 8 septembre au 10 novembre 2020.
  • * Coût : entre 95 $ et 230 $ selon diverses modalités. Voir la page officielle »»»
  • Veuillez prendre note que les soirées de démonstration culinaire seront uniquement dédiées à la diète végétalienne axée sur l’alimentation vivante. 

   Cette série de formation vise à fournir aux participant.es des outils pour faire de meilleurs choix alimentaires pour leur santé et l’environnement. Cela, peu importe le régime alimentaire choisi (carné, végétarien ou végétalien).

Affichette : photo floue de plusieurs légumes sur une assiette, sur fond d'herbes.     Le mois d’août nous annonce que la fin de l’été approche pour laisser place à la magnifique saison de l’automne.  On pourrait croire que cela signifie la fin du jardinage, alors qu’il y a encore tant à faire durant l’automne.  C’est ce que la formation Jardinage d’automne et conservation des récoltes souhaite traiter. 

   Au cours de cette formation, le formateur revisitera les notions de bases en jardinage écologique en les adaptants aux spécificités de l’automne.  La formation se fera en interaction avec le formateur qui vous offre un contenu vulgarisé et les outils nécessaires afin d’avoir en main les bases du jardinage d’automne.

   Vous souhaitez réduire votre quantité de déchet ?  Ou enfin pouvoir à votre tour dire « Ça, ça va dans le compost ! ».   La formation de Craque-Bitume permet d’acquérir les notions de bases nécessaires au démarrage et l’entretien du compost.  Puisque bien que le compostage domestique soit simple, il y a certains savoirs nécessaires à la réussite d’un bon compost sans désagréments.

Articles ou Communiqués des groupes

Diverses communications actuelles publiées par le Média reseauforum.org.

Crime de pensée - réplique à RadioX

Photo : Nicolas porte un énorme drapeau rouge et noir sur lequel on disserne un dessin de domiciles. Jean, t-shirt noir, barbu, cheveux longs, lunettes.Lundi le 2 novembre 2015, on a abondamment parlé de moi (Nicolas Lefebvre Legault) sur les ondes de Radio X dans le but de discréditer la grève du communautaire.  L'animateur a pris prétexte d'une citation sur le fil Twitter d'une journaliste de Radio-Canada pour faire un portrait de moi aussi épeurant que possible.

Voici le scoop : en plus de travailler au Comité populaire Saint-Jean-Baptiste (ComPop), je suis secrètement un « anarcho-gauchiste extrémiste ».  Quelqu'un a glissé à l'oreille de l'animateur le secret le moins bien gardé en ville, à savoir qui est Nicolas Phébus.

Lire la suite »»»

Position de la rédaction du Média reseauforum.org

Ce terrible anarchiste « extrémiste » (sic) est en fait une personne plutôt concrète et constructive.  Nous le connaissons assez bien pour l'affirmer avec conviction.  Il est « accusé » par un animateur d'avoir participé en 2010 à une manifestation contre la répression du G20 à Toronto.  Eh... c'est que toutes les instances publiques qui ont reçu le mandat d'enquêter ont aussi dénoncé la répression au G20 à Toronto.  On lui reproche d'avoir des valeurs libertaires et on dit n'importe quoi pour diffamer le milieu communautaire en général.

En tant que responsable du Média reseauforum.org, j'appuie la conclusion de Nicolas Lefebvre Legault dans sa réplique, que je résume librement en mes mots : le Conseil de presse devrait pouvoir sanctionner, amendes à l'appui, les manquements à l'éthique dans les médias de masse, la diffamation, la discrimination, la haine, etc.  Alors que la plupart des médias, dont communautaires, s'imposent des règles parfois strictes, certains hommes de haine ne font pas de même, parce qu'ils savent que le système judiciaire est couteux et pénible pour les personnes ciblées.

Notez que le Réseau du Forum social de Québec Chaudière-Appalaches est signataire de la Déclaration pour des ondes radiophoniques saines (signée par plus de 80 organismes du Québec).

- Michaël Lessard

40 ans de la Charte, 40 personnes à la défense des droits et libertés [dont des visages de Québec!]

40 ans de la Charte
40 personnes à la défense des droits et libertés

La Commission* profite du 40e anniversaire de la Charte pour illustrer son influence sur nos interactions sociales et son impact dans la vie quotidienne des personnes au Québec.  Elle a donc choisi de rendre hommage à 40 personnes qui, au quotidien, défendent ou font la promotion des droits inclus dans la Charte. Un appel de candidatures a été lancé en avril 2015 aux personnes qui travaillent pour faire avancer les droits et libertés au Québec, autant celles qui sont sous les projecteurs que celles qui travaillent dans l'ombre.

Le jury, présidé par Louise Arbour, a sélectionné 40 personnes parmi toutes les candidatures reçues.

Tout au long de l'année, la Commission rendra hommage aux lauréats en leur consacrant une page Web spéciale pour permettre au grand public de mieux comprendre leur parcours et l'importance de leur contribution à la société québécoise.

Note du média : certaines des personnes sont des visages connus à Québec,
dont notamment
Véronique Laflamme et Élaine Hémond !

www.40ansdelacharte.org

* À l'initiative de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse

Les visages de Saint-Roch (concours, photos)

Le concours est officiellement terminé

Le Conseil de quartier Saint-Roch vous invite à partager la beauté du quartier à travers la photographie. Vos photos pourraient se retrouver sur la bannière de la page Facebook du Conseil de quartier.

Il ne reste plus qu'un mois !

Bannière web : un jeune homme prend une photo... de vous !  Son visage est caché par sa caméra. Montrez-nous ce que dire St-Roch et courrez la chance de voir vos photos sur la page Facebook du Conseil...

 N'hésitez pas à publier librement les activités d'autres conseils de quartier, comités citoyens, etc.!

conseilquartier.saint-roch /arobas/ ville.quebec.qc.ca

Aide sociale: le projet de loi 70 fait un atterrissage forcé

Dessin infographique d'un avion en papier classique. Dessus, la citation débutant par « Rien à voir avec la subvention de plus d'un milliard accordé à une riche entreprise telle que Bombardier, qui, en plus, se permet de délocaliser des emplois. Voilà aussi pourquoi nous avons utilisé le symbole de l'avion pour cette action...»... le ministre Hamad a prévu des outils permettant de couper jusqu'à 50 % du chèque lorsqu'il y aura manquement au plan d'intégration.  Apparemment, le ministre responsable de la solidarité sociale cautionne que des gens se retrouvent avec 308 $ par mois pour vivre. Est-il bien conscient des conséquences néfastes d'une telle mesure sur les personnes en situation de pauvreté ? ...
  Ce que le ministre ne dit pas, c'est que depuis des années, il y a des coupures dans les programmes d'employabilité et de réinsertion sociale. S'ajoute à cela les fermetures de CLE et les coupes dans le personnel. Vous comprendrez qu'on est sceptiques quant à sa volonté de réellement aider les gens...
  Ce que ne dit pas le ministre Hamad, c'est que cet exercice permet de récupérer 50M $ dans les poches des plus pauvres. Rien à voir avec la subvention de plus d'un milliard accordé à une riche entreprise telle que Bombardier, qui, en plus, se permet de délocaliser des emplois. Voilà aussi pourquoi nous avons utilisé le symbole de l'avion pour cette action.

Le « projet de loi 70 » fait un atterrissage forcé à l'Assemblée nationale

(Québec, le 1er décembre 2015) - Afin de dénoncer le projet de loi 70 qui va permettre au ministre Hamad de couper jusqu'à 50 % des chèques d'aide sociale, les groupes de défense de droits des personnes assistées sociales de la région de Québec et leurs alliés sont allés livrer leur message en lançant des avions de papier dans l'enceinte du parlement et en scandant des slogans afin de perturber les travaux parlementaires. 

Industrie minière: données incomplètes et redevances insuffisantes

Extraits ... Photo vue de haut : vue impressionnante, aérienne, d'une mine à ciel ouvert énorme et profonde, mais entourée d'une ville sablonneuse, qui semble abandonnée. C'est en Russie.

 Ce taux de redevances figure parmi les plus bas au Canada. Alors que le gouvernement coupe massivement dans les services publics (...)
 Les droits miniers sont présentés en fonction de la valeur à la tête du puits, un concept flou qui s'apparente à la valeur nette mais permet aux compagnies minières de soustraire à leur guise près de 5 milliards de dollars à l'impôt minier. (...)
 Alors que la loi le prescrit, le MERN n'a toujours pas divulgué les garanties financières versées, mine par mine. « Avec un passif environnemental dépassant les 1,2 G$ pour la restauration des sites miniers abandonnés, l'industrie minière coûte cher aux Québécois.

(1er décembre 2015) - Après avoir pris connaissance des données sur l'industrie minière rendues publiques aujourd'hui par le Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN), la Coalition pour que le Québec ait meilleure mine déplore un taux de redevances excessivement bas.  La Coalition souligne aussi l'absence de certaines données essentielles, comme le versement des garanties financières et la valeur brute extraite, mine par mine.

Joujouthèque Basse-Ville: Noël et réfugiés

Collecte de jouets pour les enfants réfugiés à Québec

Afin de récolter des jouets pour les familles réfugiées ayant des enfants, des boîtes de collecte de jouets ont été installées par la Joujouthèque Basse-Ville aux endroits suivants:

Ces boîtes attendront les jouets qui recherchent une seconde vie jusqu'au 18 décembre 2015.

Bannière web : trois ampoules électriques en envers sont décorées pour Noël : bonhomme de neige ; renne / caribou ; Père Noël.

Campagne d'auto-financement de la Joujouthèque Basse-Ville

Afin de décorer votre sapin avec une touche bien spéciale, la Joujouthèque Basse-Ville vend présentement des décorations de Noël dans le cadre de sa campagne d'autofinancement.

Le tout est présentement en vente au resto-bar Le Cercle et à la Joujouthèque.

Poussière rouge: L'Initiative citoyenne de vigilance du Port de Québec quitte le Comité de vigilance des activités portuaires

Photo : petite montagne de fer, comme du sable brun-rouge. Source: Arrimage Québec, via Quebec Hebdo.

« Il y a maintenant plus de trois ans, nous alertions les autorités afin de rapporter qu’une fine poussière rouge venait de recouvrir notre quartier.  Je ne pourrai jamais oublier l’expression de la technicienne du Service de l'environnement lorsqu’elle m'a dit candide : "Ce que vous avez là madame c'est le Port, y’a pas à chercher. Tout le monde le sait que c'est le plus gros pollueur de la région, mais personne n'osera jamais s'opposer au Port de Québec".  Nous ne savions pas à l’époque que cette situation était non seulement connue, mais qu’elle durait depuis 40 ans.»

Nos réalités sont définitivement irréconciliables et nous arrivons aux constats suivants :
• Pour toutes sortes de raisons, il n'y a actuellement aucune volonté politique, et donc des autorités, de forcer par la contrainte le port à adopter ces mesures comme condition essentielle au réel développement d'une relation ville-port harmonieuse.

• Bien qu'elles aimeraient voir un règlement, la principale motivation des autorités et de certains organismes est d'abord de protéger leur institution, de ne pas s'exposer, même si ça implique des entorses à la vérité, qu'elles soient le produit d'affirmations ou plus souvent du silence.

• Bien qu'elle soit connue, simple et accessible, il n'y a aucune volonté du Port de Québec de s'engager librement dans la seule voie qui permettrait de régler le problème de façon permanente, soit la mise sous couvert intégrale pour le transbordement [...].

Lettre complète document Adobe PDF

- Véronique Lalande, porte-parole de l'Initiative citoyenne de vigilance du Port de Québec

( photo : Arrimage Québec, via le média Québec Hebdo, 2012 )

Mettre les gens à la rue de façon «convenable» (projet de loi 70)

Mettre les gens à la rue de façon « convenable »
Sam Hamad coupe encore dans l'aide sociale

Bannière web : photo du ministre, avec un fouet, entouré de dessins de petits bonhommes (femmes/hommes). Un X rouge sur les mots PROJET DE LOI 70.Extraits :
La semaine dernière, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale déposait le projet de loi 70 qui obligera entre autres les personnes qui tombent à l'aide sociale à passer par le nouveau programme obligatoire « Objectif emploi ».  Comble de l'ironie, le ministre assure que les personnes auront accès à des emplois « convenables ».  S'il y a manquement aux démarches, elles subiront des pénalités pouvant atteindre la moitié d'une prestation, qui passerait alors de 616 $ à 308 $ par mois.  « Personne ne peut dire qu'il ne sera jamais sur l'aide sociale. On ne peut pas le prévoir. En s'attaquant à l'aide sociale, Sam Hamad s'attaque à tout le monde », soutient Roxane Blanchet, de l'ADDS Rive-Sud.
— (...) le ministre joue la carte des préjugés. Il dit cibler les jeunes en santé qui ne veulent pas travailler (...) Le ministre omet de dire que ce sont ces mêmes jeunes qui sortent le plus rapidement de l'aide sociale (...) Le ministre affirme qu'il vise les personnes dites « aptes au travail » (...) Selon les chiffres du ministère, moins de 9 % de ces sont réellement aptes au travail ! (1)
— « (...) Quand on saigne la population et qu'on en jette carrément une partie à la rue et que, de l'autre côté, on offre un milliard de dollars à de riches entreprises, qu'on réduit les impôts des grandes entreprises et qu'on augmente le salaire des députés, les gens ont raison de se révolter. (...) La pauvreté occasionnée par ce projet de loi nous coûtera bien plus cher

Anticosti: Nature Québec demande un BAPE avant tout forage

Photo d'un flanc de colline bordé de sapins, au bord d'une rivière peu profonde. Beau ciel bleu. On discerne un pêcheur.Nature Québec demande que le gouvernement mandate le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) pour réaliser un examen du projet avant d'autoriser tout forage avec fracturation hydraulique sur Anticosti. L'organisme réagit à l'annonce de la compagnie Pétrolia de réaliser trois forages avec fracturation sur Anticosti dès l'été 2016.

« En tant qu'actionnaire de Pétrolia et d'hydrocarbures Anticosti, le gouvernement du Québec se retrouve ici dans une situation de juge et partie, ce qui n'est pas sain. Pour rassurer le public et faire en sorte de prendre la meilleure décision possible dans l'intérêt de tous, il se doit de mandater le BAPE pour faire un examen indépendant du projet de fracturation de Pétrolia »,
a déclaré Christian Simard de Nature Québec.

Jeunes voix engagées (prix à gagner) - revue Relations

Jeunes voix engagés - grandes lettres foncées, de tailles discordantes. Tiré du vidéo.Concours d'écriture « Jeunes voix engagées »

  • trois bourses de 500 $ à gagner
  • trois textes publiés dans Relations
  • Condition : 18-30 ans et inscrit.es à des études universitaires
  • Participez ! Envoyez-nous votre texte d'ici le 6 janvier 2016.

La revue Relations célébrera son 75e anniversaire en 2016 et invite les étudiant.es universitaires à participer à un concours d'écriture pour partager leur analyse de la société actuelle et s'exprimer sur des enjeux et projets qui les interpellent.

Tous les détails ici »»»

Droit de manifester: la Cour supérieure du Québec déclare inconstitutionnel l'article 500.1

Première page du jugement: COUR SUPÉRIEURE - 12 nov. 2015 -L'honorable Guy Cournoyer - Gabriella Garbeau versus la Ville de Montréal. Participation de la Ligue des droits et libertés et du Procureure du Québec. No. 500-36-007212-148.12 novembre 2015 - Nouvelle importante concernant le droit de manifester

Le juge de la Cour supérieure du Québec, Guy Cournoyer, a déclaré inconstitutionnel aujourd'hui l'article 500.1 du Code de la sécurité routière.
- Disponible en ligne sur le site officiel des tribunaux du Québec

La Cour suspend toutefois cette déclaration d'inconstitutionnalité pour une période de six mois pour permettre au Procureur général du Québec d'apporter des corrections à cette loi afin de la rendre constitutionnelle.

Selon une source juridique professionnelle, « la décision du juge Cournoyer peut être portée en appel par la Ville de Montréal et par le Procureur général du Québec, et ce, dans les 30 jours suivants.  S'il n'y a pas d'appel, le Procureur général du Québec devra apporter des correctifs dans le délai de 6 mois à cette disposition sinon les autorités ne pourront plus l'utiliser pour arrêter des individus.»
[ mise à jour: aucun appel n'est fait. C'est confirmé. Voir la notice sous l'article.]

Conclusions : L'article 500.1 enfreint les libertés d'expression et de réunion pacifique protégés par les chartes québécoise et canadienne.  Cette limitation n'est pas justifiée dans le cadre d'une société libre et démocratique (...).  L'article 500.1 doit être déclaré invalide. (...)  Selon le Tribunal, la déclaration doit viser l'ensemble de l'article (...).
  [489] (...) selon la preuve présentée devant le juge d'instance, les corps policiers sont souvent en mesure de gérer adéquatement la tenue de manifestations dont ils ne connaissent pas le trajet.

Voir aussi : L'article 500.1 du Code de sécurité routière est invalidé: une victoire pour le droit de manifester!
- Ligue des droits et libertés du Québec, 12 nov. 2015.

Grève communautaire: renouveler sans indexation, ça ne passe pas

GRÈVE DU COMMUNAUTAIRE :
Renouveler nos protocoles sans indexation, ça ne passe pas !

Les groupes membres du RÉPAC sont actuellement en consultation au sujet de 3 nouvelles journées de grève.  Le regroupement considère que si le gouvernement veut calmer le jeu, il doit annoncer immédiatement un réinvestissement dans tous les secteurs de l'action communautaire autonome.

(Québec, 9 novembre 2015) - Le Regroupement d'éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches (RÉPAC 03-12) accueille avec beaucoup de retenue l'annonce du ministre Hamad quant au renouvellement des protocoles d'entente des groupes de défense de droits.

Une victoire amère

Le véritable Jour du Souvenir ...

Une petite Irakienne pleure après la mort de ses parents, tués par des soldats américains à la suite d'un contrôle s'étant mal déroulé, en 2005 à Tall Afar. - Photo par le regretté Chris Hondros.Le Jour du Souvenir, sincèrement, nous devrions interdire la parole au politique (tout ce qui représente les partis ou qui sert le politique) et donner la parole plutôt aux gens qui ont vu et subi la guerre dont les vétérans.  Écouter ces gens est le seul véritable Jour du Souvenir.

Justement, la chanteuse PJ Harvey s'est inspirée des textes/poèmes de vétérans et a produit un album qui a touché beaucoup de gens.  Le réputé photographe Seamus Murphy a produit un vidéo pour chaque chanson de l'album Let England Shake. Ces vidéos permettent donc d'écouter gratuitement (légalement) ce superbe album qui représente bien le Jour du Souvenir.

www.pjharvey.net/film3.html

- Michaël Lessard du Média reseauforum.org

#JourDuSouvenir #JamaisPlus #NeverAgain #LestWeForget #coquelicot #poppy #guerres #vétérans

Photo bien réelle : une petite Irakienne pleure après la mort de ses parents, tués par des soldats américains à la suite d'un contrôle, en 2005 à Tall Afar. - Photo par le regretté Chris Hondros.

Au moins 5900 étudiant.es de l'Université Laval rejoignent la grève des secteurs publics et communautaires

Affichette : dessin de petits personnages simples formant le devant d'une manifestation avec des bannières Travailleurs Travailleuses Étudiants Étudiantes. - Nous savons que nous ne sommes pas seuls/seules. Le 5 novembre, prenons la rue !Au moins 5900 étudiant.es de l'Université Laval seront en grève le 5 novembre 2015

(Québec, 2 novembre 2015) – De nombreuses associations de l'Université Laval se joignent au mouvement de grève qui touche le secteur public et les organismes communautaires. Elles veulent ainsi donner leur appui aux travailleuses et travailleurs qui négocient présentement leur convention collective et aux organismes qui demandent, entre autres, un meilleur financement.

Les associations étudiantes se mobilisent aussi pour dénoncer les compressions dans les universités. Comme le souligne Jean-François Perrier, président de l'Association des chercheures et chercheurs étudiant∙e∙s en philosophie (ACEP): « Puisque les mesures austères du gouvernement touchent toute la société, c'est une vaste lutte commune qui s'organise ».

En grève contre l'austérité

En solidarité avec près de 1300 organismes communautaires en grève les 2 et 3 novembre 2015, de nombreuses associations étudiantes de l'Université Laval sont en grève durant l'une ou l'autre de ces journées. Ainsi, 997 étudiantes et étudiants ont été en grève le lundi 2 novembre et au moins 5800 en grève le mardi 3 novembre 2015. D'autres associations tiendront des assemblées générales en début de semaine.

Pour demander un réinvestissement massif dans les services publics, plusieurs associations étudiantes de l'Université Laval ont répondu à l'appel de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) et seront en grève le jeudi 5 novembre. Ainsi, au moins 5900 étudiantes et étudiants de l'Université Laval seront en grève le 5 novembre. Des autobus partiront de l'université pour se rendre à la grande manifestation nationale de l'ASSÉ à Montréal.

Grève du communautaire: occupation des bureaux politiques et bancaires [vidéo]

Copie-écran du début du vidéo : bannière Amies de la Terre en grève. On voit surtout trois des manifestantes, dans un bureau vitré..Reportage du journal Le Soleil du 2 novembre 2015

Le Soleil a aussi produit un vidéo, disponible dans l'article en ligne, où le porte-parole de groupes communautaires de Québec exprime très bien les motivations.

Rappelons que des groupes à travers le Québec ont fait grève les 2 et 3 novembre et ont tenu diverses actions locales.  L'appel était mené par leurs campagnes Les droits, ça se défend et Je soutiens le communautaire.

Extrait : « Ils ne pourront pas dire qu'ils n'ont pas reçu nos lettres cette fois-là ...»  Le «ils», prononcé par Vania Wright-Larin, porte-parole du Regroupement d'éducation populaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches (RÉPAC), fait référence aux député-es libéraux de la région de Québec, dont les bureaux ont été pris d'assaut lundi midi par les grévistes issus du milieu communautaire.  Six des sept bureaux de députés libéraux ont ainsi été occupés, soit ceux de François Blais (Charlesbourg), de Sam Hamad (Louis-Hébert), d'André Drolet (Jean-Lesage), de Caroline Simard (Charlevoix-Côte-de-Beaupré), de Raymond Bernier (Montmorency) et de Sébastien Proulx (Jean-Talon). Celui de Patrick Huot (Vanier-Les Rivières) devait également être occupé, mais les manifestants se sont heurtés à des portes closes. Lire la suite »»»

Occupation aussi d'une banque le 3 novembre 2015

Communiqué du 3 novembre 2015 - Des manifestant-e-s des groupes communautaires de la région ont brièvement occupé le hall de l'édifice de la Banque Nationale.  Ils et elles voulaient ainsi attirer l'attention du gouvernement sur les profits records engrangés par les institutions financières alors que les organismes communautaires et les services publics sont mis à mal par les mesures d'austérité.

En 2014, les grandes banques canadiennes ont enregistrés des profits de 33,3 milliards, mais pourtant elles sont les entreprises les moins imposées. Le gouvernement doit impérativement augmenter leur contribution afin de financer adéquatement nos services publics.

Gaspillage de fonds publics donnés à l'industrie minière - Une enquête publique s'impose

Photo vue de haut : vue impressionnante, aérienne, d'une mine à ciel ouvert énorme et profonde, mais entourée d'une ville sablonneuse, qui semble abandonnée. C'est en Russie.27 octobre 2015 - La Coalition pour que le Québec ait meilleure mine réclame d'urgence une enquête publique pour faire la lumière sur le gaspillage de fonds publics, l'évasion fiscale, l'influence des lobbyistes et le phénomène des portes tournantes dans le secteur minier.

Cesser de se rendre complice de l'évitement fiscal des minières

Depuis quelques années, Investissement Québec et sa filiale Ressources Québec (RQ) ont octroyé du financement public à plusieurs projets miniers dont la rentabilité était mise en doute ou ne rencontrant pas l'acceptabilité sociale ou environnementale, selon la Coalition. RQ a aussi promis 12 millions pour la mine Dumont de Royal Nickel, un projet qui a reçu du financement d'une compagnie-écran installée aux Bermudes, un paradis fiscal notoire, dans le but avoué de payer moins d'impôt.

« Alors que le taux de redevances de l'industrie est le plus bas au Canada, il est inacceptable que le gouvernement se rende complice de manœuvres d'évitement fiscal pour permettre aux compagnies de payer encore moins d'impôt » affirme Dominique Bernier, coordonnatrice de la Coalition.

Aide sociale: «Je veux rectifier mes propos» - Éric Boulay de Lauberivière

Publiée dans Le Soleil le 15 octobre 2015
Lettre ouverte de Éric Boulay, directeur général de la Maison Lauberivière à Québec

En réaction au texte Les propos de Lauberivière doivent être rectifiés
publié par un regroupement d'organismes de Québec, publié le 9 octobre 2015.

Le 28 septembre dernier, à l'émission Bouchard en parle, j'ai tenu des propos qui ont choqué des gens. Aujourd'hui, je veux rectifier mes propos.

Je veux d'abord rappeler que je ne suis pas opposé à l'augmentation du montant des chèques d'aide sociale.  Selon moi, cette somme est insuffisante, et plusieurs personnes ont peine à survivre dans cette extrême pauvreté.  Dans les propos exprimés le 28 septembre dernier, je me prononçais sur les gens qui frappent à notre porte, et non sur l'ensemble des personnes bénéficiant de cette mesure.  Je corrige mes propos en soulignant que pour certaines personnes qu'on accueille, il faut plus que de l'argent.  Il leur faut de l'aide et de l'accompagnement.

Les mots que j'ai choisis pour exprimer cette idée manquaient de nuance et de raffinement, et je m'en excuse. Je ne travaille pas contre les groupes. Lauberivière fait partie d'un regroupement qui fait un excellent travail. Je connais aussi certains groupes qui, eux aussi, font un remarquable travail. Nos missions sont différentes, mais complémentaires.

Il y a maintenant plus de 20 ans que je travaille corps et âme à essayer d'aider les gens qui souffrent. Je ne le fais pas toujours parfaitement, mais c'est ce que je fais de mieux.

À l'avenir, je ferai plus attention à mes propos pour le plus grand respect des personnes en situation de précarité, et je vais me garder de rentrer dans un débat qui n'est pas le mien.

- Éric Boulay, directeur général de la Maison Lauberivière, Québec

Cri d'alarme des centres d'éducation populaire: le ministre leur demande de «prouver leur viabilité économique»

Dans deux semaines le Carrefour d'éducation populaire et les cinq autres centres d'éducation populaire de Montréal devront déposer un plan d'affaires pour prouver leur viabilité économique, sans quoi le gouvernement du Québec pourrait nous fermer. Cette situation est inacceptable, les organismes communautaires autonomes ne sont pas des entreprises privées. L'éducation est une responsabilité du gouvernement.

La rentabilité sociale des CEP n'est plus à prouver. Nous demandons au ministère de l'Éducation de se responsabiliser en conservant la propriété publique des bâtiments et en renouvelant le financement à la mission qui leur a été retiré.

Nous vous invitons à aller signer la lettre d'appui sur le site web de
la campagne « 30 jours pour sauver les CEP »
Merci de votre appui !

Plus de 200 personnes bloquent l'accès au Ministère du travail, de l'emploi et de la solidarité sociale

Photo : devant le ministère, sur le Québec on voit le drapeau du Québec, une foule de gens se tiennent en ligne unie avec des bannières, dont la plus lisible dit: Un meilleur financement des groupes en défense collective des droits.

( Communiqué, Québec 30 sept. 2015. Voir aussi: Revue de presse )

Plus de 200 personnes représentant des organismes d'action communautaire autonome et de défense collective des droits ont bloqué l'accès au Ministère du travail, de l'emploi et de la solidarité sociale [NDLR: de 6 h 45 à 9 h l'avant-midi, le tout suivi d'une manifestation en haute-ville]. Inquiets pour leur avenir et excédés par le sous financement chronique, les manifestantes et manifestants demandent au gouvernement du Québec d'engager rapidement un rehaussement de leur financement, de reconnaître leur entière autonomie et de mettre fin à ses mesures d'austérité.

Après les pétitions, les rassemblements, les marches et face à un gouvernement qui les ignore, les organismes communautaires ont décidé de hausser le ton et d'augmenter la pression. Le 30 septembre, on bloque! se veut une étape dans l'escalade des moyens de pression, une façon de construire le momentum vers la grève du communautaire des 2 et 3 novembre 2015.

Pages

Activités en continu

Émissions de radio alternatives à Québec (mai 2020)

Un i avec des ondes arrondies sur son côté gauche et droite. Il s'agit en fait du logo du réseau Indymedia, mais avec un style bleuté et dégradé élégant   Nous vous offrons une grille horaire des émissions qui abordent divers enjeux sur les ondes radios communautaires de CKIA (88,3 FM), CKRL (89,1 FM) et CHYZ (94,3 FM).  Nous souhaitons donner plus de visibilité aux émissions radiophoniques indépendantes ayant un caractère engagé ou même progressiste. »»»

PING! Formation EN LIGNE gratuite à Internet

Affiche : un côté gris pâle, à travers lequel on discerne un clavier floue. « PING ! »  Nommes les sujets des modules (voir l'annonce ici). Logo du gouvernement du Québec qui appuie.Nouveau : les ateliers-formations sont désormais en ligne !  Elles sont donc disponibles à distance.
L'annonce | Info: Alizé Taquoi
alize.taquoi /arobas/ communautique.quebec / 514-660-4600  

  La CDEC de Québec est fière d'être associée à Communautique pour offrir des formations gratuites pour contribuer à l'amélioration des compétences numériques (Internet) des personnes en situation de pauvreté et des personnes âgées. 

    • Il y a six modules, que vous pouvez suivre dans n'importe lequel ordre
      • Fonctionnement d'un ordinateur 
      • Recherche sur le Internet et souces fiables
      • Utilisation du courriel
      • Effectuer des transactions en ligne et protéger son identité
      • Médias sociaux
      • Utiliser les services en ligne, dont les services gouvernementaux.

Ce qui suit étaient les sessions prévues à Québec, mais ces rencontres sont annulées vu la quarantaine face à la pandémie du COVID19.

  • Aucune inscription requise | Gratuit ! — Pour 2020 à Québec...
    • Janvier / Février les lundis au centre Le Pivot à Beauport 
    • Janvier / Février les mardis au Service amical Basse-Ville 
    • Janvier / Février les mercredis à PECH/Galerie Sherpa (basse-ville) 
    • Mars / Avril les mardis au YWCA Québec (quartier St-Sacrement, pour femmes) 
    • Mars les lundis et jeudis au Patro Laval Basse-Ville (Limoilou) 
    • Mars / Avril / Mai les mercredis à Entraide Faubourg (quartier St-Jean-Baptiste) 
    • Avril / Mai les lundis à PECH/Galerie Sherpa (basse-ville) 
    • Mai / Juin les mardis au YWCA Québec (quartier St-Sacrement, pour femmes). 

Ateliers grands publics - Métiers d’art pour tous/toutes à Québec

   Située au cœur du dynamique quartier Saint-Roch, la Maison des métiers d'art de Québec offre des ateliers grand public animés par des artisans-créateurs professionnels, dans un contexte de formation favorisant une pédagogie individualisée.  Les locaux de la MMAQ sont vastes et dotés d'équipements spécialisés. 

Plus de 30 ateliers, dont céramique, sculpture, textile, dessin, etc. !

  • Nouveau : la nouvelle programmation sera annoncée en juin et les inscriptions seront possibles dès le 17 août (à midi).
  • Les inscriptions se font en ligne (lien ci-dessus) | Les ateliers durent entre 6 et 30 heures et le coût varie entre 98 et 265 $, que vous pouvez payer en deux versements. Toutes les inscriptions se font en ligne (ne pas confondre avec paiement) dans l'article de l'atelier sur le site de la MMAQ.

Savoir.tv - Tant de choses à découvrir gratuitement

    Un grand nombre de vidéos de qualité, sur divers sujets sont à votre disposition gratuitement sur le site savoir.tv.  Les sujets sont variés : divers enjeux démocratiques, environnement, histoire, l'inclusion des personnes différentes, santé, sciences en tout genre, solidarité et coopération internationales, etc.

Le Savoir.TV est un organisme sans but lucratif dédiée à la diffusion et à la vulgarisation des connaissances et de témoigner de l'effervescence des milieux de création du savoir.

Logo de l'émission Planète Terre : un globe terrestre sur un fond de nuages cosmiques bleu vaporeux. Les continents sont blancs. Recommandé par le CESIQ.

Ateliers et services gratuits dans Vanier et Duberger (45ans+)

Logo : dessin d'un phare maritime.   À tous les mois, pour les personnes de 45 ans et plus, il y a plusieurs ateliers/rencontres sur divers thèmes organisés par la Fraternité de Vanier, ainsi que des services utiles dont notamment des repas chauds à domicile (! 5.5 $) et un transport pour vos rendez-vous médicaux (il faut contribuer au coût de l'essence seulement) !

Exemples de thèmes des rencontres : les Neurones grises à la Bibliothèque Duberger, la cuisine, les émotions et le rire, etc.

Site ou appelez 418-683-2400 / fraternitedevanier /arobas/ videotron.ca

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.   SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services.  Il y a aussi un point de services au YWCA Québec dédié à la santé des femmes (incluant trans et queer) depuis 2019.  En plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle. 

   Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

 

Comité CPU3S : un lieu d'entraide et de partage des expériences qui organise des sorties pour tous/toutes. Contact - Simon Vermette : pairaidant /arobas/ cliniquespot.org

Comité SPOT UL (université Laval) : voir leurs activités sur Facebook

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons l'agenda offert par la Ville de Québec
et le média Quoi faire à Quebec

Voir aussi notre section Médias alternatifs.