Médias alternatifs

Action à Paris en appui au Camp des 4-Sans!

Manif surprise devant l’Ambassade du Canada à Paris !
Paris le 25 juin 2008
Solidarité avec le camp des « 4 sans », à QUÉBEC
( sans toit, sans l’sou, sans droits, sans voix )
   Une petite centaine de représentants des mal-logés et des sans logis de France, avec le soutien du réseau No-vox et le DAL, ont organisé une manifestation surprise ce matin de 11h à 13h30, devant l’Ambassade du Canada, dans la très chic Avenue Montaigne, à quelques pas des Champs élysées. Suite et photos »»»

Communiqué et photos de l’Association Droit Au Logement (DAL), née à la suite du campement durant quatre mois de 48 ménages à Paris, et du réseau No-Vox, réseau international de lutte de base des « Sans » : sans travail, sans toit, sans terre, sans papier, sans ressource, etc.

Ce n'est pas rien, c'est trop! (réplique à M.Pratte de La Presse)

Coup de gueule d'une collaboratrice d'Attac-Québec au sujet du bilan de clôture de la session parlementaire québécoise... Retransmise ici par le webmestre du RFS-QCA parce qu'il s'agit d'un très bon et bref résumé de cette année...
___

Catherine Caron, 19 juin 2008
   Dans La Presse du 15 juin, André Pratte publiait un éditorial intitulé Ce n'est pas rien.  Il y écrit : « On peut être d'accord ou pas avec les politiques mises de l'avant par les libéraux, mais on ne peut pas prétendre qu'ils ne font rien ».  Je pense, tout comme monsieur Pratte, que ce gouvernement ne fait pas rien mais je détaillerais bien autrement et moins positivement la liste de ses accomplissements concernant notamment...

* le rapport Castonguay qui n'est pas enterré. Ce gouvernement fait très bien le travail de création d'un marché pour la santé au Québec à travers la loi 33 (un simple projet de règlement peut augmenter le nombre de chirurgies couvertes par les assurances privées à une cinquantaine prochainement). La fusion d'établissements, la création de Réseaux locaux de services et de Centres de santé et de services sociaux (CSSS) sont des changements structuraux majeurs, en lien direct avec le " terrain " requis pour l'application des accords de commerce internationaux et la marchandisation de la santé. Sondage après sondage, la population réitère pourtant sa préférence pour un système public de santé.

* l'abolition de la taxe sur le capital qui privera l'État de 700 millions $ et la baisse d'impôts de 700 millions $ qui profite surtout aux plus aisés. Il semble que nos élites doivent créer de la richesse pendant que l'État se prive de la récolter…

* la privatisation poussée à travers l'Agence des partenariats public-privé (PPP) du Québec et la création d'agences hors du périmètre de la fonction publique (Agence de l'efficacité énergétique, Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale, Agence de gestion des structures routières du Québec). On consolide aussi, par exemple, le Réseau national intégré de radiocommunication (RENIR) pour mieux le céder à des intérêts privés.

* le don scandaleux du développement de la filière éolienne au privé, au détriment des communautés locales et de l'ensemble des Québécois, avec dangers à la clé en vertu de l'ALÉNA si le Québec accroît ses exportations d'énergie vers les États-Unis.

* le dossier Rabaska qui se caractérise par le non respect de nombreuses lois et institutions démocratiques et le refus du gouvernement de donner le mandat à la Régie de l'énergie d'évaluer les besoins réels en gaz du Québec ainsi que le bien-fondé des terminaux méthaniers sur son territoire.
J'arrête ici mais de toute évidence, le bilan du gouvernement Charest, ce n'est pas rien, mais tout dépend par quel bout de la lorgnette on regarde…

http://lautjournal.info/default.aspx?page=3&NewsId=942

Réflexions à Québec sur les médias alternatifs (Mai'08) -article indép.

   Une quinzaine d’artisans de médias alternatifs et communautaires, dont plusieurs membres de l’organisme de solidarité internationale Alternatives, ont discuté de l’état des médias, le 14 mai 2008 à Québec. Étaient invités, pour présenter la situation et nourrir la discussion, Robin Couture, collaborateur du journal communautaire Droit de parole, Jean-Simon Gagné, chroniqueur au journal Le Soleil, Mathilde Forest-Rivière de l’émission Radio-Alternatives à CKIA, Emmanuel Martinez, responsable de l’information chez Alternatives et Pierre Mouterde, un des fondateurs de la revue À bâbord ! et de Presse-toi à gauche !
Voici un résumé de leurs perspectives et pistes d'action...

À Québec, avec des Tibétain.es, une flamme pour les droits humains des peuples en Chine -audio/photos

flambeaux et pancartesJeudi 8 mai, 2008 — Un peu plus de soixante personnes se sont rassemblées au Carré d’Youville à Québec, où elles ont allumé des flambeaux pour Le relais mondial de la flamme des droits humains en Chine. Elles ont ensuite marché sur la Grande Allée pour revenir devant l’Assemblée nationale du Québec. Au moins une dizaine des participant-es ont des parents d’origine tibétaine. David Matas, avocat pour les droits humains, a participé aux activités.

Cette action venait aussi appuyer L’Appel au respect des droits humains en Chine signé par dix groupes, dont plusieurs organismes de défense des droits humains et la confédération des associations étudiantes de l’Université Laval.
Entrevue audio avec Dickey Bekhim, Québécoise issue de parents tibétains (7 minutes; 1,3 Mo).
»» Photos !

Des irréductibles fêtent le 1er mai à Québec! -inclut entrevue vidéo

  Des irréductibles Gaulois, en marge des syndicats, ont célébré la Journée internationale des travailleur.euses du 1er mai. Dans le secteur de Vanier, la marche a commencée devant les bureaux du Journal de Québec qui a mis ses employé.es en lock-out. Ce fut suivi d’un Cabaret du 1er mai, en musique et en parole, au café-bar l’AgitéE.

  • Marche du 1er mai : le groupe initiateur pourrait vous surprendre
  • Entrevue vidéo avec Robin Couture, porte-parole de la Convergence de l’Autre 400e
  • Pourquoi les travailleur.euses n’y sont pas ?
  • Un cabaret à saveur populaire et engagée
  • L’édition du 1er mai de Média Matin Québec ne parle pas de la Journée internationale des travailleur.euses
  • Les syndicats font quoi ?

 

Un nouveau média de l'information quotidien

L’essor, c’est la mort si le confort endort…

La revue Manière de voir, numéro 27, publiée en 1995, traite du contrôle de nos sociétés par les armes très puissantes que sont « […] les médias, la publicité, les sondages, le marketing, les communications… Ces machines discrètes, souriantes et subtiles, imposent une pédagogie de la soumission et ont fermement repris en charge le conditionnement des esprits, un endoctrinement quotidien, permanent ». L’auteur et journaliste, Serge Halimi, qui a écrit entre autres, Les nouveaux chiens de garde et L’opinion, ça se travaille, mérite d’être lu.

L’état du mouvement social à Québec: défis mutuels -article indép.

   Sept années après le Sommet des Amériques, où une coopération incroyable s’était vécue entre les mouvements sociaux de Québec, qu’en est-il aujourd’hui ?  Selon certains réseaux, la solidarité entre mouvements et secteurs sociaux s’est affablie. Voici les pistes d’action et de réflexion présentées par des participant-es lors de la conférence L’état du mouvement social à Québec : défis mutuels et expériences propres, organisée pour Les Soirées Relations du Centre justice et foi, en collaboration avec la section Capitale-Nationale de l’Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne (ATTAC). Un peu plus de trente personnes étaient présentes le 24 avril 2008 à la Maison de la coopération (CSN) à Québec. document Word (r3)

Les défis de la coopération entre les mouvements : faire rupture de l’ordre établi - Serge Roy, du Réseau du Forum social de Québec Chaudière-Appalaches

Protester et proposer ! (Protesta y propuesta) - Véronique Laflamme, du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste

Pour rejoindre les gens, occupons les médias - Nancy Gagnon, de CKRL 89,1 FM à Québec

• « Ce ‘nous’ que l’on nous nie, mais qui nous unit ! » - Robert Jasmin, l’Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne (ATTAC-Québec).

Réflexions des participant-es

Photos des conf.: Serge Roy; Animateur du CJF; Nancy Gagnon; Robert Jasmin; Vero. Laflamme

RÉPAC 03-12: Des militantEs des droits sociaux passent leur commande au bureau du ministre Couillard

Québec, le lundi 14 avril 2008 – Le RÉPAC 03-12* rendait aujourd’hui visite au ministre Philippe Couillard pour lui remettre ses revendications en vue de la couverture des besoins essentiels.

Réunissant une centaine de personnes, la manifestation visait à dénoncer l’immobilisme qui semble paralyser l’actuel gouvernement en matière de lutte à la pauvreté ainsi qu’à envoyer un message clair quant aux priorités à respecter pour avancer vers la couverture des besoins essentiels:
• l’augmentation du salaire minimum,
• l’amélioration du régime d’aide sociale
• et la relance du logement social au Québec et ce, dès maintenant.

Rapport Montmarquette: Mieux tarifer pour mieux appauvrir

Communiqué, le vendredi 11 avril 2008

Le Collectif pour un Québec sans pauvreté ne croit pas au nouvel adage « Mieux tarifer pour mieux vivre ensemble » que le Groupe de travail sur la tarification des services publics essaie de faire passer dans la culture québécoise en lieu et place de la supposée culture de la gratuité qu’il dénonce.

Lorsque le groupe de travail pose le principe de l’utilisateur-payeur et qu’il recommande de mettre de côté les considérations politiques pour arriver à des tarifications justes et équitables, il nie la mission même d’un État démocratique... www.pauvrete.qc.ca/article.php3?id_article=500

Résistance à la guerre, d’hier à aujourd’hui

Jeudi 20 mars 2008, par Antoine Casgrain, Nicolas Lefebvre Legault

La guerre c’est la paix
La liberté c’est l’esclavage
L’ignorance c’est la force
(du roman 1984 de George Orwell)

Printemps 1918. Le Canada, en tant que Dominion de l’empire britannique, est en guerre outre-mer. Depuis 3 mois, la conscription est en vigueur. L’enrôlement, qui était jusque-là volontaire, devient obligatoire. La situation est explosive aux quatre coins du pays. Le 28 mars, l’arrestation à Québec de Joseph Mercier, un jeune homme exempté du service militaire, met le feu aux poudres...

La pauvreté est ignorée, réaction au Budget Flaherty (Canada)

Le mardi 26 février 2008.

Le Collectif pour un Québec sans pauvreté estime que le présent budget consacre l’insensibilité de ce gouvernement à l’égard des droits des personnes exclues, marginalisées ou simplement en difficulté.

Extraits :
Là où il avait coupé de façon désastreuse, aucune réparation : programme de contestation judiciaire, alphabétisation, itinérance, défense des droits.

Aucun réinvestissement dans le logement, alors que les besoins sont criants.

www.pauvrete.qc.ca/article.php3?id_article=491

La Coalition Solidarité Santé dénonce vertement le rapport Castonguay

Ce rapport prétend vouloir assurer la pérennité du système public de santé et de services sociaux mais propose des solutions qui auront pour effet de le miner, de le saborder, de le saper.

— Ce sont les coûts privés qui sont hors contrôle

— Vrais problèmes, fausses solutions

— Du contrat social au contrat d'affaires

— Le meilleur du public exporté au privé

— La population passera à la caisse

— Notre meilleure assurance : un système de santé public

:: Lire cette brève lettre, puis des liens vers des vidéos et articles >>

L’Afghanistan version «télé-réalité»: certaines nouvelles disparaissent en Amérique du Nord

Extraits :

  • Saviez-vous qu’une des femmes afghanes élues, qui a le courage de critiquer les seigneurs de guerre, a vu son mandat démocratique suspendu par un vote à main levée ? Harper et les médias n’ont pas jugé que c’était important de vous en parler.

  • Saviez-vous qu’un afghan étudiant en journalisme a été condamné à mort par une cour islamique et par le Sénat afghan pour avoir téléchargé un document discutant des droits des femmes ? Non, vous saviez pas ? Hmm…

  • Mille ou cent milles soldats de plus alors que leurs dirigeant-es n’ont aucun plan de paix 

 

L’Afghanistan version « télé-réalité »

Certaines nouvelles disparaissent en Amérique du Nord

Trouvez-vous, comme nous, un peu surréaliste que le débat sur la mission en Afghanistan se résume à 1000 soldats de plus ou rien, grâce à l’analyse experte de M. John Manley, ancien ministre du Parti Libéral du Canada. Les nouvelles télévisées semblent heureuses de rapporter cette question sans arrêt, comme si les gens en Afghanistan ne méritaient pas des questionnements plus profonds. Voyant que le Comité Manley (450,000 $) n’a pas consulté la population, le Collectif Échec à la guerre (Montréal) tenait des audiences populaires le 9 février 2008. La Coalition de Québec pour la paix y a déposé un mémoire : voici quelques points qui devraient nous interpeller, que nous soyons pour ou contre la mission actuelle.

Les paysans mexicains se mobilisent contre les effets du libre-échange

AFP, publié dans Le Devoir, 1er février 2008.

Mexico -- Des milliers de paysans mexicains ont dénoncé hier à Mexico la suppression des droits de douane sur les produits agricoles, qui les expose, selon eux, à la concurrence des produits américains, et ont demandé la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

[...] Même l'Église catholique a apporté son soutien aux revendications (...). Des intellectuels et artistes mexicains se sont également joints au mouvement (...).

www.ledevoir.com/2008/02/01/174174.html

Les femmes sont pénalisées par l'assurance emploi (Le Devoir)

La Presse canadienne,
dans Le Devoir, jeudi 22 novembre 2007.

(...) L'enquête du Centre canadien de politiques alternatives (CCPA) révèle que beaucoup moins de femmes que d'hommes sont admissibles aux prestations en raison des critères d'admissibilité plus stricts qui désavantagent les travailleuses.

Pas moins de deux femmes sur trois qui cotisent au régime ne recevraient pas un sou si elles perdaient leur emploi.

www.ledevoir.com/2007/11/22/165434.html

L’Institut économique de Montréal, repaire de la droite

Un dossier de la revue À bâbord !

[Montréal, le 9 octobre 2007] La revue À bâbord ! consacre le dossier de son numéro 21 à l’Institut économique de Montréal (IEDM), ce think tank de droite très influent au Québec. Fortement médiatisé, ce laboratoire de la pensée néolibérale répète inlassablement le mantra de la privatisation, de la déréglementation et de l’abandon des politiques sociales, auquel il prétend donner un vernis scientifique. Ce vernis est bien mince, comme le montrent les textes réunis dans ce dossier.

Pages

Activités en continu

Personne n'a sa place ici plus que toi (exposition)

Dessin très difficile à décrire : représente peut-être un village autochtone vu du ciel. Des crayons semblent dessiner dans le dessin.  Des lignes droites pointent vers certains aspects.Exposition du 11 janvier au 3 février 2019

9 h à 17 h les lundis aux vendredis | Midi à 17 h les samedis/dimanches
Le Lieu, centre en art actuel : 345 rue du Pont, à Québec

Vernissage le 11 janvier dès 19 h

Le collectif AM occupe les murs de la galerie Le Lieu avec une série de dessins qui ont été produits au cours des cinq dernières années, depuis leur retour au Québec.  Tous deux issus du milieu autochtone, les artistes parlent directement des politiques agressives du gouvernement canadien qui ont strictement interdit aux nations autochtones de s'exprimer artistiquement.  Ces dessins sont réalisés à la façon des automatistes, en privilégiant spontanéité, intensité émotionnelle et simplicité.  Ils deviennent alors le symbole d'une reprise de confiance en soi et d'une nouvelle génération d'autochtones qui peut s'exprimer librement.  Deux sculptures viennent compléter l'installationL'exposition se place sous le ton de l'humour où l'abstraction et l'approche intuitive permettent de métisser les frontières entre l'art visuel, l'engagement politique et le design.

L'événement sur Facebook

Émissions de radio alternatives à Québec

Mise à jour complète - Septembre 2018 - Avisez-nous s'il manque une émission d'intérêt public.

   Il s'agit d'émissions sur les ondes radios communautaires de CKIA (88,3 FM), CKRL (89,1 FM) et CHYZ (94,3 FM).  Nous souhaitons donner plus de visibilité aux émissions radiophoniques indépendantes ayant un caractère engagé ou même progressiste. »»»

Ateliers grands publics - Métiers d’art pour tous/toutes à Québec

Située au cœur du dynamique quartier Saint-Roch, la Maison des métiers d'art de Québec offre des ateliers grand public animés par des artisans-créateurs professionnels, dans un contexte de formation favorisant une pédagogie individualisée.  Les locaux de la MMAQ sont vastes et dotés d'équipements spécialisés.

Plus de 30 ateliers, dont céramique, sculpture, textile, dessin, etc. !

  • NOUVEAU : session hiver 2019 : les inscriptions se font en ligne et les liens sont disponibles sur la page de chaque cours (lien ci-dessus)
  • Les ateliers durent entre 6 et 30 heures et le coût varie entre 100 et 250 $, que vous pouvez payer en deux versements. 
  • Toutes les inscriptions se font en ligne (ne pas confondre avec paiement) dans l'article de l'atelier qui vous intéresse sur le site ici de la MMAQ.  Après avoir complété votre inscription, il vous sera possible de payer tout de suite en ligne ou plus tard (par chèque ou en personne).

Canal Savoir - Tant de choses à découvrir gratuitement

Un grand nombre de vidéos, de qualité, sur divers sujets sont à votre disposition gratuitement sur le site du Canal Savoir.  Les sujets sont variés : divers enjeux démocratiques, environnement, histoire, l'inclusion des personnes différentes, santé, sciences en tout genre, solidarité et coopération internationales, etc.

Le Canal Savoir est un organisme sans but lucratif dédiée à la diffusion et à la vulgarisation des connaissances et de témoigner de l'effervescence des milieux de création du savoir.

Logo de l'émission Planète Terre : un globe terrestre sur un fond de nuages cosmiques bleu vaporeux. Les continents sont blancs.Par exemple, le CESIQ vous recommande l'émission Planète Terre (émission pour mieux comprendre l'actualité internationale avec l'aide d'expert.es du Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal).

Ateliers et services gratuits dans Vanier et Duberger (45ans+)

Logo : dessin d'un phare maritime.À tous les mois, pour les personnes de 45 ans et plus, il y a plusieurs ateliers/rencontres sur divers thèmes organisés par la Fraternité de Vanier, ainsi que des services utiles dont notamment des repas chauds à domicile (! 5.5 $) et un transport pour vos rendez-vous médicaux (il faut contribuer au coût de l'essence seulement) !

Exemples de thèmes des rencontres : les Neurones grises à la Bibliothèque Duberger, la cuisine, les émotions et le rire, etc.

Site ou appelez 418-683-2400 / fraternitedevanier /arobas/ videotron.ca

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services, qui en plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle.

Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

 

Comité CPU3S : un lieu d'entraide et de partage des expériences qui organise des sorties pour tous/toutes. Contact - Simon Vermette : pairaidant /arobas/ cliniquespot.org

Comité SPOT UL (université Laval) : voir leurs activités sur Facebook

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons l'agenda offert par la Ville de Québec et le média Quoi faire à Quebec

Ou voir notre section Médias alternatifs.