Médias alternatifs

1,000,000,000$, 1,000 arrestations, 0 progrès humain - Un résumé des événements lors des sommets des G8/G20 à Toronto

mini-version de montage-photos: 6 photos des forces antiémeutes et policières, d'une arrestation et d'une autopatrouille en feuUne version plus neutre et courte fut publiée en septembre dans le journal communautaire de Québec, Droit de parole.  Voici donc l’article original, plus descriptif et éditorial.

   Pour bon nombre de citoyens et citoyennes ici et ailleurs, le G8 et le G20 représentent un partenariat élitiste qui se fait sans les 172 autres pays membres des Nations unies, mais aussi les promesses sans effet des pays riches pour réduire l’injustice, la pauvreté et la violence dans le monde. Quand, cet été, le G8 et le G20 se sont réunis en Ontario, vous comprendrez que des milliers de gens se sont mobilisés pour dénoncer la crise écologique, les millions qui souffrent et meurent de la pauvreté ou d’un manque d’accès à l’eau potable, l’impact violent de la pauvreté sur les femmes, l’élitisme, le capitalisme et les politiques du gouvernement Harper.

J’étais enregistré au Centre des médias alternatifs de Toronto où nous n’avons pas couvert simplement les contingents anticapitalistes fracassant certaines vitrines à un moment précis, le samedi 26 juin, pour plutôt couvrir la vaste majorité ne cassant rien, mais qui se faisait casser par la police ; pardonnez-moi cette boutade qui n’est pas vraiment drôle.  Et, il faut le dire, cette répression par des fouilles illégales sur la rue et des arrestations arbitraires avaient débutée quelques jours avant les actions plus confrontantes. Lire la suite »»

Mexique, Oaxaca : véritable urgence critique pour San Juan Copala - sept.2010 [mise à jour]

photo de certains des paramilitaires: un jeune homme tenant une mitrailleuse AK47 regarde de côté la caméra. Il a les cheveux très courts et un regard un peu froid ou sérieuxDeux jeunes femmes du village, vêtues de leur costume traditionnelle rouge, tiennent des affiches-posters au sujet des gens assassinés. Il y a une manifestation en appui derrière elles.Il est urgent de réagir à l'agression et à l'ultimatum paramilitaire contre les triquis du municipio autonomo de San Juan Copala.

Deux groupes paramilitaires, l'UBISORT et le MULT, qui seraient financés et protégés par le gouverneur de Oaxaca, Ulises RUIZ ORTIZ, viennent de prendre d'assaut la mairie de la commune autonome de San Juan Copala. Cette bande d'assassins exigent de tous les habitants du village qu'ils quittent les lieux dans les 24 heures, sans quoi ils seront éliminés.

MISE À JOUR (ajouts visibles sous l'article principal) :

  • ajout d'un appel à l'action d'Amnistie internationale
  • ajout d'une courte lettre à envoyer (en espagnol et en français)

[G20] Réponse sur le Mal de bloc à Toronto (éditorial Le Soleil, juillet'10)

L’éditorial du Soleil, par M. Giroux ce 1er juillet 2010 (Mal de bloc à Toronto), dit d’un côté « les policiers avaient décidé de balayer large » et les « détentions préventives massives débordent le cadre du raisonnable », mais de l’autre « Qu’ils ne viennent pas pleurer le lendemain matin en criant à l'injustice, ils se trouvaient au mauvais endroit au mauvais moment, en couvrant sciemment l'action d'un groupuscule de casseurs ».

J’étais du Centre des médias alternatifs de Toronto et nous n’avons pas couvert le 1 % qui a cassé certaines vitrines à un moment précis, pour plutôt couvrir le 99 % ne cassant rien, mais qui se faisait casser par la police ; pardonnez-moi cette boutade qui n’est pas vraiment drôle.   Ce que j’ai vu, c’était surtout des gens de l’Ontario chantant des slogans pour les libertés civiles et dénonçant « l’État policier » (sic).  J’en déduis que, comme moi, ces gens ont ressenti un « message Harperien » d’intimidation et de peur qu’il fallait refuser. Lire la suite »»

[G20 Toronto] L’autobus de Québec bloqué par le «nouveau droit» et les arrestations massives

Les gens en provenance de Québec, juste avant de pouvoir partir dans leur autobus, furent collectivement fouillés, identifiés et détenus sur place arbitrairement et menacés d’arrestation massive.

  • Avoir un foulard noir ou un numéro de défense légale seraient des motifs raisonnables d’arrestation
  • Article sur ces événements à titre de reporteur indépendant.
  • Inclut une mise à jour concernant les gens de Québec. Lire la suite »»

- Michaël Lessard, Indymedia-Québec

Lettres ouvertes sur les coupures à l’aide sociale proposées par Sam Hamad en 2010

Mise en contexte par un article de Denis Lessard dans La Presse :

Le ministre de l'Emploi, Sam Hamad, a proposé à ses collègues du conseil des ministres une série de changements réglementaires qui aboliraient « l'allocation pour contraintes temporaires » pour plusieurs catégories de prestataires.  Les mères seules risquent d'être mises à contribution pour l'atteinte du déficit zéro [...]. Le taux de chômage étant moins élevé, le gouvernement veut ainsi inciter fortement les assistés sociaux qui ont entre 55 et 60 ans à se trouver un job.  La conséquence est importante [...]       Au ministère de la Santé et des Services sociaux, les fonctionnaires se sont opposés clairement aux visées du ministre Hamad [...] »»»

Voici des lettres en réaction, de citoyen-nes du Québec :

Osez-vous dire que vous faites de la lutte à la pauvreté ?
- G. Pichette, de Sainte-Anne de Beaupré

Dénoncer un mauvais plan de lutte et ses mesures collatérales
- Claude Garneau, citoyen de Québec

Bonne chance pour vos élections M. Bachand
- J.J. Laliberté

Vers l’appauvrissement avec Hamad
- Robert Foisy, bénéficiaire de l’aide sociale

Dehors Hamad !
- Marielle Bouchard

Éliminer rapidement la pauvreté, oui, la preuve est faite
- Joseph Dansereau

Lire la suite ici sur le Indymedia-Québec - Centre des médias alternatifs du Québec »»

La taxe bancaire serait morte? Vive la taxe Robin des bois!

Catherine Caron, dans L'Aut'Journal, 11 juin 2010

Stephen Harper est supposément préoccupé par la santé des femmes et des enfants, comme on le sait. Sur son site, en lien avec les priorités du Canada au sein du G8/G20, il le dit lui-même : «Trop de vies se sont éteintes et trop d'avenirs ont été brisés par manque de solutions simples. Les solutions ne sont pas coûteuses.» [...]

Largement appuyée par les pays d’Europe et le Japon ainsi que par 350 économistes incluant Joseph Stiglitz, Paul Krugman, Jeffrey Sachs et Paul Volcker, entre autres, la taxe Robin des bois fait l'objet d'une campagne canadienne et internationale depuis des mois. Il est temps que le gouvernement de Stephen Haper cesse de l'ignorer alors qu'il ne propose rien de plus simple et efficace. Lire la suite»»

Comment une recherche à Québec pourrait réduire la répression sociale des personnes itinérantes et marginalisées

[ Une version éditée, intitulée Prison pour les itinérantEs, fut publié dans le journal Droit de parole de juin 2010 (journal communautaire à Québec). Voici l'originale.]

Un beau jour d’été, vous relaxer quelques instants sur le bord d’un supermarché en attendant des ami-es.  Selon votre « allure », pourriez-vous recevoir une amende pour avoir « flâné » ?  Vous est-il arrivé de recevoir une amende pour avoir marché sur du gazon en ville, pour vous être allongé sur un banc de parc ou pour avoir traversé la rue sans attendre le feu piétonnier ?

Vous avez peut-être remarqué dans les médias comment la police de Montréal remettait un nombre impressionnant d’amendes à des personnes itinérantes qui se retrouvaient avec plusieurs milliers de dollars d’amendes. Bon nombre de celles-ci se retrouvaient alors en prison pour avoir dormi sur des bancs de parc, pour avoir marché sur le gazon ou pour avoir « flâné ». La situation choquait, car tout le monde sait bien qu’il s’agit de personnes incapables de payer la moindre amende et qui souvent sont en train de vivent une crise profonde. De plus, les intervenant-es perdaient de vue des personnes itinérantes de par leur fuite ou leur incarcération en prison.

Vers l’année 2000, les autorités et les médias ne croyaient pas les dires des organismes d’aide et choisissaient d’ignorer la situation. C’est là que Madame Céline Bellot, avec une équipe de recherche, ont réussi à non seulement prouver aux autorités la réalité des amendes astronomiques remises à des personnes itinérantes, à rendre la situation publique dans les médias, mais en plus à changer les pratiques du système judiciaire de Montréal !

Madame Bellot menera une recherche similaire à Québec et il vaut vraiment la peine de porter attention aux stratégies de changement social qu’elle a réussi à appliquer.

[Photos et discours] Action à Québec en hommage à la Flottille de la liberté, brisons le blocus de Gaza!

Rappel du contexte : La Flottille de la liberté, qui se rendait avec des matériaux humanitaires vers Gaza, a subi un assaut meurtrier le 31 mai 2010 [nouvelle sur Radio-Canada].

Au moins 9 morts et près de 60 blessés, ce ne sont pas quelques balles perdues, ce n'est pas une erreur tragique, ce sont des militaires qui ont ouvert le feu à de nombreuses reprises sur une foule. Le jour même, le gouvernement israélien a eu l'audace de nommer cela des mesures antiémeutes. Le gouvernement canadien de Harper, quant à lui, n'a toujours pas dénoncé publiquement ce massacre ni même le blocus de Gaza.



Propos-discours tenus lors de l’action

( À Québec, 4 juin 2010 - Ce discours était à l’origine pour les médias, donc il se veut simple et direct. Finalement, les médias ne pouvant être vraiment là à 17 h 45, ce fut un discours pour les gens solidaires sur place.)

--

Notre rôle humain ici est de rappeler qu’Israël et l’Égypte ont appliqué un blocus inhumain à l’ensemble de la population civile de Gaza pendant maintenant trois années et qu’un blocus ça veut dire que les entrées et sorties des gens et les importations/exportations sont bloquées par la force armée, et que même les agences humanitaires comme l’UNICEF se font empêcher d’amener des matériaux pour la reconstruction de Gaza ; Gaza qui fut bombardé par Israël l’année dernière. Donc notre devoir humain est de rappeler que l’objectif de la Flottille de la liberté était d’essayer d’outrepasser ce blocus par la voie maritime, étant donné qu’Israël et l’Égypte bloquent les autres frontières.

[Référendum & Labeaume] L’état inquiétant de la démocratie à Québec

Dans la foulée d’une déclaration récente de M. Labeaume sur les référendums dans les villes, le collectif La ville que nous voulons décide de prendre la parole. D'après le maire, un référendum est antidémocratique. Selon lui, si la loi des référendums pour les villes est maintenue, Québec aurait recours à une dérogation : « c’est pas une petite gang qui va décider pour tout le monde ». C’est là, à nos yeux un affront à la participation des citoyens et citoyennes.

Certes, des consultations destinées aux citoyens et citoyennes sont tenues, mais la plupart du temps le projet est expliqué lors de la consultation à l'arrondissement, difficile alors de réfléchir au projet et de se mobiliser, surtout que, le soir même de la consultation la décision est prise par les élus de l'arrondissement ! Que faire d'autre alors que de demander un référendum pour que la population soit, tout au moins, au courant des enjeux ? Quant à l'étape précédente du Conseil de quartier, les gens ne sont pas avisés publiquement à l'avance et clairement des sujets dont il sera question.

Encore en 2010, les passions des peuples versus Pettigrew et les hautes études: l'arrogance du Sommet des Amériques 2001 [opinion]

À l'émission radiophonique Retour sur le monde à Radio-Canada (12 mai 2010), quand j'ai entendu Pierre Pettigrew, l'ancien ministre canadien du Commerce extérieur, et Louis Bélanger, professeur à l'Institut québécois des hautes études internationales (Université Laval), nous dire comment les gens n'ont pas saisi les vertus du libre-échange, les passions de 2001, de notre lutte collective, me sont revenues en force.  Leur arrogance, leurs certitudes, où nous ne sommes à leurs yeux que de pauvres ignares hors de leurs clubs sélects.  Sébastien Bouchard, qui milita au sein de la coalition Opération Québec Printemps 2001 (OQP2001) fut aussi invité à cette table ronde.

Ce flashback de leur arrogance de 2001 à 2010 tombe à pic, car je souhaites dénoncer à nouveau leur élitisme au G20/G8 à Toronto en juin 2010.

Permettez-moi ci-dessous, pour réagir à cette pénible entrevue radiophonique, de tenter d'exprimer une partie du sens de notre refus total de leur ZLÉA et de leur mondialisation néolibérale...

- opinion de Michaël Lessard (12 mai 2010 à Québec), membre jadis d'OQP2001 et responsable des communications [2003-2017] du Réseau du Forum social de Québec Chaudière-Appalaches.

L’État détourne nos pensions alimentaires...

Entretien avec une jeune mère qui s’indigne devant cette injustice…

En 1997, la Cour suprême statuait que les pensions alimentaires ne devaient plus être considérées comme un revenu aux fins d’impôt. Depuis, elles ne sont plus considérées comme un revenu imposable, sauf pour les familles les plus pauvres...

En d’autres mots, les familles monoparentales, dont les cheffes sont des femmes 4 fois sur 5, sont une fois de plus appauvries par une mesure discriminatoire, si elles ont accès à l’aide sociale, l’aide au logement, l’aide juridique ou l’aide financière aux études. Une mesure qui tend à réduire, encore une fois, les possibilités de réalisation ou de développement des membres de ces familles.

Extrait : Avec trois enfants, j’aurais droit à une pension de 700$/mois.  Parce que je reçois des prêts et bourses, le gouvernement détourne 600$/mois de la pension de mes enfants.  Il nous laisse que 100$ pour mes trois enfants.  Imaginez...

Notice : Si vous étiez aux études dans les 3 dernières années et privées de la pension alimentaire, allez sur le site de la FAFMRQ www.fafmrq.org et inscrivez-vous au recours collectif.

 

Une journée entière de célébrations vivantes du 1er mai à Québec!

on voit quatre membres d'une fanfare colorée, engagée, anarchiste, dans la marche à Québec contre le budget néolibéral du QuébecLe samedi 1er 2010 à Québec, sous un soleil radieux, des mouvements sociaux ont célébré la Fête internationale des travailleur-euses la journée entière !

* Dès 10h30, le Conseil central de la CSN de Québec Chaudière-Appalaches a manifesté pour appuyer les 400 membres du Syndicat des travailleur-euses de Provigo mis en lock-out, dans un contexte où Loblaw, propriétaire de la bannière Provigo, a annoncé mardi passé la fermeture de l'entrepôt pour le 22 juin [voir l'annonce et lien d'info].

foule en marche, sur la rue St-Joseph au bord de la biblio. Gabrielle-Roy sous une bannière: Charest contre les pauvres * Vers 11 h, tou-tes étaient réunis pour un « pique-nique » carnavalesque sur le parvis de l'église St-Roch, sous le thème « Démasquons les vrais clowns ! ».  On y voyait des clowns du gouvernement du Québec dont les jumelles siamoises public-privé (PPP), une dompteuse de tarifs, etc. Vers midi, l'ensemble des gens et des groupes présents ont manifesté dans les rues de la basse-ville de Québec contre le budget néolibéral 2010 du Québec.  Selon les médias et les organisateur-trices, il y avait environ 500 personnes. Ces activités étaient organisées par le Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches (RÉPAC 03-12).  La marche appuyait les discours et revendications de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (www.nonauxhausses.org), dont sont membres à Québec plusieurs regroupements (RÉPAC 03-12 www.repac.org, RéseauFS-QCA www.reseauforum.org, etc.).

* La marche est retournée sur le parvis où les collectifs libertaires ont invité les gens à réclamer leur rue.  Pour cet appel annuel, le thème cette fois était « Réclame ta rue le 1er mai 2010 : Un Bal masqué pour rire au nez des pourris ! ».  La police antiémeute étant nombreuse, la rue devant le mail St-Roch avait une ambiance tellement désagréable que les gens sont retournés sur la rue près du parvis.  Après moins d'une heure, les policiers ont fait en sorte que les gens, faisant face individuellement à deux policiers à la fois, sont retournés malgré eux/elles sur le parvis de l'église.  Environ cent personnes sont restées au soleil à profiter du lieu public, où était distribuée gratuitement de la nourriture. [voir l'annonce]

Il faut savoir que ce parvis est un lieu important dans le quartier St-Roch, en particulier pour les groupes d'entraide du coin, où les gens vivant diverses difficultés ont encore le droit de cité (lire : de « flâner » sans amende).

* Le tout fut couronné d'une soirée endiablée de spectacles musicaux à la coopérative café-bar L'AgitéE à saveur de libération populaire ! [voir l'annonce dont les noms des artistes]

   Citoyen-nes, collectifs libertaires, groupes d'éducation populaire, syndicats et d'autres ont célébré ensemble car, comme les discours le rappelaient : ceci n'est pas une « fête du travail », mais une célébration des gens à travers le monde qui luttent pour les droits de chacun-e.  Il s'agit d'une journée de solidarité mondiale entre les personnes syndiquées, non syndiquées, salariées, en situation de pauvreté et qui contribuent-travaillent à la société sans salaire.   Donc une journée de célébration des gens qui se tiennent debout pour nos droits et pour notre libération ensemble.
NOUVEAU: Vidéo, vox pop et reportage du blogue Voix de faits (à Québec) »»

Le Canada retire son financement de l'UNRWA

Une réfugiée palestinienne - A Palestinian refugee woman. Photo: Munir Nasr, UNRWACommuniqué important des
Canadiens pour la Justice et Paix au Moyen-Orient
( Montréal, 21 janvier 2010 )

La semaine dernière, le gouvernement du Canada a discrètement annoncé qu’il allait retirer sa contribution financière à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA) au profit d’un budget limité pour le renforcement du système judiciaire de l’Autorité palestinienne et d’autres programmes d’aide alimentaire. La nouvelle survient au moment où l’UNRWA lance une campagne de financement extraordinaire pour rassembler les millions de dollars nécessaires aux programmes d’aide instaurés dans les territoires palestiniens occupés.

L’UNRWA fournit de l’assistance à 4,67 millions de réfugiés palestiniens à travers le Moyen-Orient et gère des programmes dans les secteurs de l’éducation, de la santé et d’autres services sociaux dans 59 camps de réfugiés palestiniens.

L’ÆLIÉS publie les résultats de son enquête auprès des candidats au conseil municipal de Québec

Photo d'une main déposant un vote dans une boîte de scrutinL’Association des étudiantes et des étudiants de Laval inscrits aux études supérieures (ÆLIÉS) publie les résultats d’une enquête menée cette semaine auprès de tous les partis et de tous les candidats au poste de conseiller ou de maire de la Ville de Québec. L’ÆLIÉS a transmis vendredi dernier aux candidats et aux chefs de partis politiques une liste de vingt-et-une (21) revendications électorales, en leur demandant d’indiquer celles qu’ils s’engageaient à soutenir dans l’éventualité de leur élection au conseil municipal. Compte tenu de la réticence de certains partis à répondre à notre requête, l’ÆLIÉS leur a permis de transmettre les revendications directement aux candidats.

Ainsi, au total, deux (2) partis sur trois (3) ont répondu au questionnaire, alors que quatre (4) candidats à la mairie sur sept (7) se sont positionnés par rapport à nos revendications. Quant aux candidats indépendants, treize (13) candidats sur trente-sept (37) ont fait écho à l’appel. C’est sans grande surprise que les candidats de l’Équipe Labeaume brillent par leur absence. Plusieurs raisons peuvent motiver l’omission de répondre, notamment le manque d’intérêt, l’incapacité de communiquer par courriel ou par courrier, ou tout simplement le désaccord avec certaines revendications. L’ÆLIÉS souhaite que les résultats de cette enquête puissent vous éclairer dans votre choix le jour de l’élection. Ainsi, voici les faits saillants de l’enquête»»

Lettre de la FFQ: accommodements, droits & libertés, laïcité, intégration

Lettre ouverte de la FFQ

PROTÉGER LE DROIT À L’ÉGALITÉ et favoriser l’intégration par l’emploi

Depuis une semaine, le Québec est replongé dans un grand débat opposant le droit à l’égalité et le droit à la liberté de religion. Les médias ont rendu publiques certaines pratiques d’accommodement qui sont pour le moins troublantes parce qu’elles remettent en cause le principe d’égalité homme-femme et la mixité dans l’espace public.

Pour la Fédération des femmes du Québec (FFQ), il y a véritablement plusieurs débats qui sont en cours : celui sur les accommodements raisonnables et l’égalité homme-femme, celui sur la laïcité et, finalement, un débat que personne ne veut faire, soit celui sur l’intégration des personnes immigrantes à la société québécoise.

Une philosophe n’est plus: au revoir Marylène…

( Je me suis dit que mieux valait en parler, publier, etc. On vit dans une société de peur. Il y a trop de tabous sur le suicide. Il faut en parler... et j'aurais tendance à croire qu'en tant que professeure de philosophie, Marylène aurait sûrement voulu qu'on en parle autour de nous, qu'on cherche des solutions.
- Jean-Nicolas Denis )
 

Professeur de philosophie au Cégep de Saint-Foy, Marylène était aussi la chanteuse du groupe 'Les heureux perdus'. Engagée, elle militait par la chanson.

Retour d'Israël-Palestine: entrevue radio en ligne

Une délégation québécoise de 17 personnes, représentant autant d'organismes et collectifs québécois, a visité les Territoires palestiniens occupés et Israël.*

Voici une entrevue radio où Michaël Lessard, membre de cette délégation (et webmestre de ce site), parle de ce qu'il a vu et entendu »»
- sur CKRL (radio communautaire de Québec)

• entrevue en ligne (flash player, comme youtube)
• une version MP3 est disponible (sur la page, cliquez sur Entrevue avec Michaël Lessard)

Une présentation plus complète et visuelle sera produite par la délégation et lors de conférences que Michaël Lessard donnera en septembre 2009 à Québec.

Retour sur le dépôt du 14 mai: bâtir un Québec sans pauvreté

Photo du ciel: autour de la fontaine devant le parlement, des centaines de participants forment une ligne dessinant le logo du Collectif
Voilà, c’est fait. La pétition de la campagne MISSION COLLECTIVE : bâtir un Québec sans pauvreté a été déposée, le 14 mai dernier, à l’Assemblée nationale.

Cette campagne a mobilisé pendant un an et demi des milliers de personnes et de groupes d’un peu partout au Québec : semaines thématiques et activités spéciales pour faire connaître et expliquer les revendications de la campagne ; travail de réécriture pour simplifier le texte de la pétition de façon à ce qu’un plus grand nombre de personnes soient à même de se l’approprier ; séances de signatures dans les stations de métro et dans la rue, mais aussi auprès de collègues, d’amiEs, de parentEs... Ç’a été beaucoup de travail, mais ça en aura valu la peine !

document Adobe PDF voir les deux pages Retour sur le dépôt du 14 mai »»

Québec-Gaza: après qu'on lui refuse l'accès, la délégation québécoise se rend à Bil'in!

LA DÉLÉGATION QUÉBÉCOISE EN PALESTINE SE REND À BIL'IN (village palestinien - territoires occupés)

Les villageois avancent festivement vers le mur

Montréal, le 22 mai / L’accès à Gaza a été refusé aux 17 membres de la délégation québécoise, en tournée en Israël et dans les territoires palestiniens occupés depuis dimanche le 17 mai. Les autorités israéliennes au passage d’Erez ont refusé l’accès à Gaza aux 17 Québécois et Québécoises jeudi 21 mai.

Pages

Activités en continu

Émissions de radio alternatives à Québec

   Il s'agit d'émissions sur les ondes radios communautaires de CKIA (88,3 FM), CKRL (89,1 FM) et CHYZ (94,3 FM).  Nous souhaitons donner plus de visibilité aux émissions radiophoniques indépendantes ayant un caractère engagé ou même progressiste. »»»

Ateliers grands publics - Métiers d’art pour tous/toutes à Québec

   Située au cœur du dynamique quartier Saint-Roch, la Maison des métiers d'art de Québec offre des ateliers grand public animés par des artisans-créateurs professionnels, dans un contexte de formation favorisant une pédagogie individualisée.  Les locaux de la MMAQ sont vastes et dotés d'équipements spécialisés. 

Plus de 30 ateliers, dont céramique, sculpture, textile, dessin, etc. !

  • Programmation 2019-2020: disponible sur le site à partir du 1er juin 2019. 
  • Session Automne 2019: inscriptions possibles à partir du 12 août 2019. 
  • Les inscriptions se font en ligne (lien ci-dessus)  
  • Les ateliers durent entre 6 et 30 heures et le coût varie entre 100 et 250 $, que vous pouvez payer en deux versements. 
  • Toutes les inscriptions se font en ligne (ne pas confondre avec paiement) dans l'article de l'atelier qui vous intéresse sur le site ici de la MMAQ.  Après avoir complété votre inscription, il vous sera possible de payer tout de suite en ligne ou plus tard (par chèque ou en personne). 

Canal Savoir - Tant de choses à découvrir gratuitement

Un grand nombre de vidéos, de qualité, sur divers sujets sont à votre disposition gratuitement sur le site du Canal Savoir.  Les sujets sont variés : divers enjeux démocratiques, environnement, histoire, l'inclusion des personnes différentes, santé, sciences en tout genre, solidarité et coopération internationales, etc.

Le Canal Savoir est un organisme sans but lucratif dédiée à la diffusion et à la vulgarisation des connaissances et de témoigner de l'effervescence des milieux de création du savoir.

Logo de l'émission Planète Terre : un globe terrestre sur un fond de nuages cosmiques bleu vaporeux. Les continents sont blancs.Par exemple, le CESIQ vous recommande l'émission Planète Terre (émission pour mieux comprendre l'actualité internationale avec l'aide d'expert.es du Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal).

Ateliers et services gratuits dans Vanier et Duberger (45ans+)

Logo : dessin d'un phare maritime.À tous les mois, pour les personnes de 45 ans et plus, il y a plusieurs ateliers/rencontres sur divers thèmes organisés par la Fraternité de Vanier, ainsi que des services utiles dont notamment des repas chauds à domicile (! 5.5 $) et un transport pour vos rendez-vous médicaux (il faut contribuer au coût de l'essence seulement) !

Exemples de thèmes des rencontres : les Neurones grises à la Bibliothèque Duberger, la cuisine, les émotions et le rire, etc.

Site ou appelez 418-683-2400 / fraternitedevanier /arobas/ videotron.ca

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services, qui en plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle.

Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

 

NOUVEAU (2019) point de services dédié à la santé des femmes (incluant trans et queer) à la YWCA Québec tous les jeudis (dès le 7 février), de 12 h 30 à 15 h 30.

Comité CPU3S : un lieu d'entraide et de partage des expériences qui organise des sorties pour tous/toutes. Contact - Simon Vermette : pairaidant /arobas/ cliniquespot.org

Comité SPOT UL (université Laval) : voir leurs activités sur Facebook

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons l'agenda offert par la Ville de Québec
et le média Quoi faire à Quebec

Voir aussi notre section Médias alternatifs.