Occupons Québec (éd. 22 nov)

Cet événement est passé.  Il s'agit d'une année antérieure.

Date: 
samedi 22 octobre 2011 - 12:00 à mardi 22 novembre 2011 - 23:00

La place de l'Université-du-Québec, à côté du « Parc Saint-Roch »,
à l'intersection De La Couronne et boul. Charest Est.

Le camp Occupons Québec a été démantelé de force tôt ce matin 

Bonjour à tous et toutes,

Ce matin vers 6h30, alors que des gens dormaient dans les tentes, le camp a été démantelé par la police. Nous avons appris hier soir, via les médias, que Monsieur Labeaume avait convoqué en catimini le conseil municipal et que nous serions évincés pendant la semaine. Monsieur Perron [représentant la Ville], discutant avec nous dans le Hall, nous assurait que nous serions avertis officiellement avant. Ce ne fut pas le cas.

Cet acte autoritaire et unilatéral montre combien les élus de Québec respectent la démocratie. Combien le discours démagogique de Monsieur Labeaume trouve résonance chez bien des élus et dans les radios poubelles. Monsieur Labeaume se plait en effet à faire croire à la population que le mouvement est utopiste, en désinformant ses citoyens et citoyennes et en galvaudant un message pourtant clair. Nous ne voulons plus de collusion entre le politique et l'économique. Nous ne voulons plus subir les effets dévastateurs des flux financiers dérégulés. Le problème s'il est global trouve des répercussions locales. Ce n'est pas en tentant de cacher la réalité, par le truchement du discours que Monsieur Labeaume continuera longtemps à servir les intérêts des plus forts.

Aujourd'hui [mardi 22 nov. 2011], nous nous réunissons à 19h. Rendez-vous sur la Place de l'Université-du-Québec (à côté des Jardins Saints-Roch. Couvrez- vous et suivez l'information via le site ou le Groupe Facebook pour connaître le lieu au chaud) pour réunir nos forces et passer à la phase suivante du mouvement!

Parce que l'indignation est individuelle, parce que vous agissez tous et toutes dans vos sphères à changer le monde, nous pensons aujourd'hui qu'il faut réunir nos forces pour résister collectivement, malgré les opinions qui nous partagent parfois.

Solidairement,

Pascale-Marie Milan, une des indignés de Québec. 

[ Note de la rédaction : voir aussi l'article du journal Le Soleil (La Presse canadienne)]


Résumé des activités du mouvement Occupons Québec :

Tribune libre et Assemblée générale tous les samedis !

Tous les samedi, à la Place de l'Université du Québec (à côté des Jardins St-Roch), les citoyens et citoyennes sont invités à s'exprimer sur la Tribune libre ou à écouter. Aussi, les indignés de la ville de Québec se réunissent pour une assemblée générale du mouvement Occupons Québec.

Chaque samedi, l'ensemble des citoyens et citoyennes de la ville de Québec sont appelés à se réunir et à rejoindre les occupant.es pour apprendre, partager et résister contre la logique financière mondiale actuelle.

Des mini-conférences aussi eurent lieu les jours de la semaine.

Voir le calendrier du site occuponsquebec.org pour les mises à jour plus récentes »»

Nouveau site ! www.occuponsquebec.org



Québec, le 23 octobre 2011

Les Indignés occupent la place de l'université

Le deuxième rassemblement des Indignés de Québec s’est tenu le 22 octobre place de l’université. Le mouvement s’est doté d’un campement urbain pour occuper physiquement les lieux en permanence.

Nous nous sommes rassemblés sur l’esplanade qui jouxte l’ENAP afin de manifester notre désir de nous approprier l’espace public au nom des 99% de la population écartés du pouvoir de décision politique et économique. Jeunes et moins jeunes, étudiants, retraités, travailleurs de tous les domaines autant que chômeurs ont donc tenu à être présents et à soutenir le mouvement qui s’avère désormais mondial – plus de 900 villes sur la planète sont occupées. En parallèle, un campement a été formé afin de donner au mouvement un espace permanent au cœur de la ville de Québec, place de l’Université du Québec près du jardin Saint-Roch.

La population de Québec est invitée à participer à cette occupation et à venir nous rencontrer. Les démonstrations régulières de soutien des citoyens et citoyennes, par leurs apports de vivres et de matériel, nous renforcent dans nos convictions et nous apportent chaleur et réconfort journalier
Nous vous invitons quotidiennement à venir échanger avec nous et à vous joindre aux assemblées du peuple qui auront lieu tous les samedis dès 13h00 place de l’Université du Québec.

- Les indignés de Québec

Liens internet du mouvement :

Site web: www.occuponsquebec.org

Page Facebook publique : www.facebook.com/occupyquebec 

Groupe Facebook : www.facebook.com/groups/occupyquebec/

Contact


 

Voir aussi : Qu'est-ce que le mouvement « Occupons Québec » ? 


 

Annonce du 22 octobre

Dans la mouvance Occupy Together, une Assemblée du peuple a eu lieu le 15 octobre dernier, à la Place d'Youville, au centre de la ville de Québec. Entre 200 et 500 personnes y ont participé et une autre Assemblée du peuple y a été décidée pour le samedi qui vient, soit le 22 octobre 2011 au Parc St-Roch (aussi connu sous le nom de parc de l'Université du Québec, au pied de la côte d'Abraham, tout près de l'ascenseur du Faubourg). Vous y êtes TOUS conviés !

Nous vous proposons d’arriver dès 13h ou aussi tôt que vous le voulez.

  • Il y aura des jeux, de la musique et du social jusqu'à 15h (heure de l'assemblée générale),
  • puis, s’en suivra un repas communautaire à 17:00 (apportez un petit quelque chose à partager, tasses, bols et ustensiles).
  • Des échanges nous permettrons de débattre ensuite.
  • Une fête est prévue en soirée.

Nous vous invitons à apporter : instruments de musique, jeux, papier, crayons, craies, surprises et vêtements chauds. Les tentes et le nécessaire pour camper seraient pertinent si vous souhaitez qu'un campement s’y monte (nous en discuterons en Assemblée).

Déjà, il a été décidé que nous ferions une Assemblée du peuple tous les samedis à partir du 15 octobre 2011. Cette fois-ci, elle aura lieu au Parc St-Roch. Cependant, cela peut être discuté lors de l’Assemblée générale. Avez-vous des espaces à nous proposer ? Du matériel, des talents, des outils, du temps, des idées ?

Écrivez-nous à occupyquebec /arobas/ gmail.com !

P-S. Le parc est accessible par les parcours 800-801…

( cet événement passé sur Facebook )


 

 Ce qui suit est l'annonce originale du 15 octobre 2011. Il s'agira de la suite.

 

Le 15 octobre, nous descendrons dans les rues et prendront contrôle des espaces publiques du monde entier. De l'Amérique à l'Asie, de l'Afrique à l'Europe, nous nous mobiliserons pour réclamer nos droits et exiger une vraie démocratie.

Il est maintenant temps pour une protestation mondiale pacifique. Le pouvoir décisionnel de nos sociétés est entre les mains d'une élite financière totalement insensible à la volonté de la majorité et complètement déconnecté de la réalité, s'enrichissant aux prix de vies humaines et de la dégradation de l'environnement. Cette situation intolérable doit cesser. Unis par une seule voix, nous leur ferons comprendre par notre occupation que nous ne sommes pas des marchandises entre leurs mains. Le 15 octobre, nous descendrons dans la rue afin d'initier un changement mondial. Nous manifesterons pacifiquement jusqu'à l'obtenir. Il est temps de nous unir. Il est temps pour eux de nous écouter. Les peuples du monde entier se mobiliserons le 15 octobre!

Nous sommes des étudiants, des travailleurs et des chômeurs. Nous sommes des parents, des jeunes et et des retraités. Nous sommes de tout métiers, de toutes nationalités et de toutes religions. Nous sommes l'humanité de cette planète. NOUS SOMMES LE 99% !

Le 17 septembre 2011, des centaines de personnes se sont réuni dans le quartier financier de New York, Wall-Street. Une semaine plus tard, il est devenu clair qu'ils y étaient pour rester et que cette occupation n'était qu'une partie d'un tout plus grand. À travers le monde des dizaines de milliers de citoyens participent à de semblables occupations locales. Le 1er octobre, c'est plus de 200 villes majeures sur quatre continents qui se sont organisées à travers les médias sociaux pour s'unir localement et engendrer un mouvement sans précédent. Aujourd'hui, 7 octobre, à l'heure où ce manifeste est rédigé nous sommes plus d'un millier de communautés à faire parties du mouvement. Ces centaines de gigantesques rassemblements seront le début d'un dialogue collectif où nous pourrons tous, ensemble, écrire les prochains chapitres de notre histoire à travers une réelle démocratie participative plutôt que par l'oligarchie inacceptable dans laquelle nous vivons depuis des siècles. Nous tous, les plus de 99% de la population, s'unissons le 15 octobre pour y mettre fin. Nous ne sommes ni naïfs, ni ignorants. Nous avons attendu ce défi nos vies entières. Nous n'avons pas d'unique demande. Si les problèmes de notre monde se résumaient à un seul enjeu, nous n'aurions pas besoin d'agir ainsi. Vous voulez des raisons d'y participer, demandez-vous si vous avez voté pour que votre vie soit entre les mains de moins d'1% d'entre nous, voté pour quelconque guerre, corruption, déforestation, censure médiatique ou dépression économique. À voir ce qu'en fait le 1% depuis tout ce temps, il est clair que le moment est venu de reprendre le contrôle. Notre illusion de liberté et de démocratie doit faire place à un réel changement majeur, global et sans précédent.

Le 15 octobre 2011 nous ferons une occupation à Québec, pour soutenir le mouvement global Occupy Together. Chaque samedi succédant il y aurait également occupation. Au fur et à mesure que le mouvement de Québec prendra de l'ampleur, nos demandes et nos actions devront évoluer en conséquences.

La Place d'Youville fut déterminé comme étant le meilleur emplacement possible pour nos occupations (pour le 15 octobre 2011, mais ce sera au «Parc Saint-Roch» le samedi 22 octobre). La Place d'Youville est un emplacement central dans la ville de Québec, un endroit très fréquenté par les gens de tous milieux sociaux confondus. Nous invitons toute la population à nous rejoindre à 13h00 à la Place d'Youville, Québec. La division et l'intolérance ne sont pas les bienvenues. Venez-y injecter votre opinion et VOS demandes.

( l'événement du 15 octobre sur Facebook )

Voici la Charte d'Occupy Together

1. Adopter une discipline non-violente, peu importe la situation. Tolérance zéro pour quelconque violence, incluant la violence verbale.

2. Il faut que le message soit unifié à travers les organismes et les personnes. Il doit y avoir une cohérence dans le message et les revendications qui sont émises, et les participants devraient les connaître et les partager.

3. Il doit y avoir une stratégie cohérente et à long terme, pas simplement des tactiques et des actions sans liens entre elles (peu importe leur ingéniosité).

4. Les forces de l'ordre / de police sont considérées comme des alliés potentiels au mouvement, et non pas comme des adversaires. Elles font partis du 99%.

5. Il faut garder en tête l'auditoire élargi (national et international) lorsque le message est défini. L'objectif est de gagner les gens à la cause, pas de les aliéner.

6. Ne répondez pas aux attaques verbales ou à la propagande hostile en utilisant le même langage que l'opposant. Une stratégie défensive ne réussit pas. Il faut plutôt recentrer le débat sur les enjeux.

7. Il faut souligner les victoires à chaque occasion possible. C'est important pour le moral et l'enthousiasme. Il faut dissiper la colère et la rage en utilisant l'humour et l'action solidaire.

8. Le mouvement Occupons Québec fonctionne par démocratie directe. 


Voir aussi l'appel: Tous ensemble pour un changement mondial !

Rue de la Couronne et Boulevard Charest Est Québec, QC G1K 9M5

Rue de la Couronne et Boulevard Charest Est Québec, QC G1K 9M5

Mises à jour

La suite à Québec et plus

L'assemblée générale, tenue entre les gens présents à Occupons Québec, a décidé de tenir un événement similaire samedi prochain, 21 octobre 2011, dans le « Parc Saint-Roch » à Québec.

Notons que le vendredi et le samedi matin aura lieu La Nuit des sans-abri au même endroit.

Il y aura aussi, ce même samedi à 11h, une manifestation Rouges de colère contre les libéraux pour dénoncer les politiques budgétaires du gouvernement Charest, qui sont d'ailleurs appliquées sous prétexte de crise économique. 

- Michaël Lessard, responsable du média reseauforum.org


Voir aussi (15 oct. 2011): Photos-vidéos reportages d'Occupons Québec et d'Occupons Montréal 

publié sur l'Indymedia-Québec (Centre des médias alternatifs du Québec).

Les radios de la haine semblent avoir gagné pour le moment

Comme vous le savez je présume, Occupons Québec doit décamper, sous la pluie, selon le maire Labeaume prétextant des dangers d'incendies (les reportages qui nous semblent les plus factuels sont sur Radio-Canada ici).  Pourtant, est-il interdit d'avoir un feu (respectant certaines normes) et une tente dans nos cours arrières ?  À ce titre, aucun campement ne serait sécuritaire à Québec, car il y a toujours des risques d'incendies.  Sans compter que les campeurs sont prêts à rendre sécuritaire les lieux.

Le fait est que la tente brûlée et ce décret du maire surviennent après que Eric Duhaine et les radios de la haine à Québec aient fait une campagne de salissage à l'égard du campement.

Les manifestants vont rester sur place. Vous pouvez voir un très bon reportage vidéo et écrit du Soleil ici »»

Au pire, ce n'est que partie remise.

Plus important encore, hier, l'assemblée générale s'est entendue que la fin du campement n'est en rien la fin du mouvement.

 

Michaël Lessard

( Je ne suis pas parmi les campeurs, mais un simple supporteur de 40 ans qui encourage les nouvelles générations à changer leur monde.)

OQ, Manifester l'indignation en agissant!

Le campement constitue une sorte de préfiguration concrète de la société à venir. Contre l'utopie qui demeure une pure spéculation, le camp autogéré constitue une "hétérotopie", un lieu "autre" mais réel, qui articule un contre-modèle exemplaire en bordure de la société actuelle. L'important est donc que la pratique (ou plutôt la praxis) continue d'opérer et qu'elle arrive à synthétiser ou à faire émerger les expérimentations communes.

Pour apporter une réponse solidaire et globale à la question sociale qui nous interpelle tous, notre héritage juridique, institutionnel, cognitif et professionnel, loin d'être la cause d'inutiles dépenses publiques et d'un assistanat chronique, doit être réutilisé au profit d'un espace démocratique réel et nouveau. Nos institutions ayant pour fonction, directe ou indirecte le contrôle social, seul la présence permanente d'une occupation dans un espace public, exprimant l'idée que la démocratie passe par la réappropriation des espaces public, réinscriras l'existence humaine dans un espace démocratique nouveau.

Pour construire un modèle social nouveau, l'illusion essentialiste du chez soi comme refuge aux maux de nos démocraties doit cesser. L'espace public doit être réinvesti pour que la réelle démocratie fleurisse. S'il faut du temps pour instaurer des changements, c'est au prix de luttes parfois dures et longues qu'il est possible de construire une solution viable. Il convient donc d'imposer une autre temporalité. Celle des solutions réelles et durables. Mais pour établir des solutions il faut non seulement continuer de les penser mais aussi participer à l'élaboration de revendications précises et aux alternatives concrètes à notre société, généralisable à l'ensemble de la société.

Pour cela le camp (et non le camping) doit vivre par vous et pour vous. Il doit être rassembleur et inclusif. Les premiers indignés ayant mis en pratique leur indignation, en appel à tous les citoyens de Québec pour venir faire vivre en fonction de leur temps ce nouvel espace démocratique, pour que tous les jours le camp soit le signe de notre résisatance. 


 

[ Note du webmestre : ce commentaire était publié sur la forme d'un événement ayant lieu le 9 novembre, minuit, sur la « Place Saint Roch ». Je l'ai donc mis ici comme un commentaire sous l'annonce qui était déjà en ligne au sujet d'Occupons Québec. Notez aussi que c'est en fait la Place Université-du-Québec située à côté des Jardins Saint-Roch.]

[ Ce texte était non signé - auteur.e anonyme ]


Activités en continu

Émissions de radio alternatives à Québec

   Il s'agit d'émissions sur les ondes radios communautaires de CKIA (88,3 FM), CKRL (89,1 FM) et CHYZ (94,3 FM).  Nous souhaitons donner plus de visibilité aux émissions radiophoniques indépendantes ayant un caractère engagé ou même progressiste. »»»

Ateliers grands publics - Métiers d’art pour tous/toutes à Québec

Située au cœur du dynamique quartier Saint-Roch, la Maison des métiers d'art de Québec offre des ateliers grand public animés par des artisans-créateurs professionnels, dans un contexte de formation favorisant une pédagogie individualisée.  Les locaux de la MMAQ sont vastes et dotés d'équipements spécialisés.

Plus de 30 ateliers, dont céramique, sculpture, textile, dessin, etc. !

  • NOUVEAU : session hiver 2019 : les inscriptions se font en ligne et les liens sont disponibles sur la page de chaque cours (lien ci-dessus)
  • Les ateliers durent entre 6 et 30 heures et le coût varie entre 100 et 250 $, que vous pouvez payer en deux versements. 
  • Toutes les inscriptions se font en ligne (ne pas confondre avec paiement) dans l'article de l'atelier qui vous intéresse sur le site ici de la MMAQ.  Après avoir complété votre inscription, il vous sera possible de payer tout de suite en ligne ou plus tard (par chèque ou en personne).

Canal Savoir - Tant de choses à découvrir gratuitement

Un grand nombre de vidéos, de qualité, sur divers sujets sont à votre disposition gratuitement sur le site du Canal Savoir.  Les sujets sont variés : divers enjeux démocratiques, environnement, histoire, l'inclusion des personnes différentes, santé, sciences en tout genre, solidarité et coopération internationales, etc.

Le Canal Savoir est un organisme sans but lucratif dédiée à la diffusion et à la vulgarisation des connaissances et de témoigner de l'effervescence des milieux de création du savoir.

Logo de l'émission Planète Terre : un globe terrestre sur un fond de nuages cosmiques bleu vaporeux. Les continents sont blancs.Par exemple, le CESIQ vous recommande l'émission Planète Terre (émission pour mieux comprendre l'actualité internationale avec l'aide d'expert.es du Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal).

Ateliers et services gratuits dans Vanier et Duberger (45ans+)

Logo : dessin d'un phare maritime.À tous les mois, pour les personnes de 45 ans et plus, il y a plusieurs ateliers/rencontres sur divers thèmes organisés par la Fraternité de Vanier, ainsi que des services utiles dont notamment des repas chauds à domicile (! 5.5 $) et un transport pour vos rendez-vous médicaux (il faut contribuer au coût de l'essence seulement) !

Exemples de thèmes des rencontres : les Neurones grises à la Bibliothèque Duberger, la cuisine, les émotions et le rire, etc.

Site ou appelez 418-683-2400 / fraternitedevanier /arobas/ videotron.ca

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services, qui en plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle.

Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

 

NOUVEAU (2019) point de services dédié à la santé des femmes (incluant trans et queer) à la YWCA Québec tous les jeudis (dès le 7 février), de 12 h 30 à 15 h 30.

Comité CPU3S : un lieu d'entraide et de partage des expériences qui organise des sorties pour tous/toutes. Contact - Simon Vermette : pairaidant /arobas/ cliniquespot.org

Comité SPOT UL (université Laval) : voir leurs activités sur Facebook

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons l'agenda offert par la Ville de Québec et le média Quoi faire à Quebec

Ou voir notre section Médias alternatifs.