18 000 dossiers d'immigration éliminés: réaction de groupes communautaires de Québec

Sur fond bleu ciel, mosaïque de plusieurs images. Au haut, huit lieux différents, avec filtre couleur, dont bleuté pour celles en hiver. Au bas, huit portraits : hommes et femmes d'apparences diverses.Le gouvernement doit reculer

(Québec, le 14 février 2019) -  Des groupes communautaires de la région de Québec ajoutent leur voix au tollé provoqué par la décision du gouvernement d'éliminer 18 000 dossiers d'immigration non traités (voir Le Devoir | Radio-Canada).  Le Centre des femmes de la Basse-Ville, la Ligue des droits et libertés – section de Québec et le Regroupement d'éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches dénoncent les conséquences cruelles de cette décision qui révèle l'improvisation, le manque d'empathie et de respect du ministre Jolin-Barette. 

Des droits bafoués

   La Ligue des droits et libertés – section de Québec met en garde le gouvernement contre les atteintes aux droits et libertés qu'engendrent ces mesures.

Il s'agit d'une atteinte évidente aux droits des personnes touchées par cette mesure injuste et improvisée. Les délais supplémentaires pourraient placer les personnes dans une situation intenable où elles risqueraient une expulsion alors qu'elles sont déjà établies
- Maxim Fortin de la Ligue des droits et liberté – section de Québec

   Le Comité de femmes immigrantes du Centre des femmes de la Basse-Ville, à même de constater l'onde de choc qu'a provoqué cette nouvelle, abonde dans le même sens :

Nous sommes vraiment inquiètes face aux politiques en matière d'immigration de la CAQ, à tout son discours anti-immigration qui légitime une attitude raciste dans la société québécoise et aux impacts des politiques sexistes existantes sur les femmes immigrantes.  Nous dénonçons vivement la décision du ministre Jolin-Barette d'éliminer 18 000 dossiers en attente d'être traités.  Cela constitue une atteinte à l'intégrité des personnes et des familles qui attendent une réponse depuis des années.  Des milliers de vies en suspens et des personnes qui ont travaillé très fort pour s'intégrer dans la société québécoise ne sont pas prises en considération par cette mesure que nous considérons inhumaine. 
 
   Des femmes que nous côtoyons ont reçu un véritable choc en lisant la nouvelle.  Cette annonce ne fait que confirmer nos craintes face aux déclarations racistes et sexistes du gouvernement Legault, qui prétend que l'égalité des sexes est déjà acquise dans la société québécoise et que l'immigration mettrait en péril cette supposée égalité

- Lorena Suelves du
Comité des femmes immigrantes du Centre des femmes de la Basse-Ville

Un réinvestissement au
ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion

   Nous demandons à ce que le ministre engage davantage de personnel et traite rapidement ces dossiers.

Le premier ministre doit rappeler son ministre à l'ordre et annuler immédiatement cette décision inhumaine et cruelle. Ces quelque 45 000 personnes en attente ne doivent pas faire les frais des mesures d'austérité des dernières années.  La solution passe plutôt par un réinvestissement au ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion afin de pouvoir traiter rapidement et avec respect ces demandes.
- Vania Wright-Larin, du Regroupement d'éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches

   Les groupes étudieront dans les prochains jours leurs options afin de faire pression sur le gouvernement Legault pour qu'il annule cette décision. 

--

Image : cette image est tirée de la bannière officielle 2017 de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles.  Nous l'utilisons ici avec raison et pour ce média communautaire, gratuit et sans but lucratif.  Si cette utilisation cause problème aux auteurs/propriétaires, contactez-nous.

Activités en continu

Émissions de radio alternatives à Québec

   Il s'agit d'émissions sur les ondes radios communautaires de CKIA (88,3 FM), CKRL (89,1 FM) et CHYZ (94,3 FM).  Nous souhaitons donner plus de visibilité aux émissions radiophoniques indépendantes ayant un caractère engagé ou même progressiste. »»»

Ateliers grands publics - Métiers d’art pour tous/toutes à Québec

   Située au cœur du dynamique quartier Saint-Roch, la Maison des métiers d'art de Québec offre des ateliers grand public animés par des artisans-créateurs professionnels, dans un contexte de formation favorisant une pédagogie individualisée.  Les locaux de la MMAQ sont vastes et dotés d'équipements spécialisés. 

Plus de 30 ateliers, dont céramique, sculpture, textile, dessin, etc. !

  • Programmation 2019-2020: disponible sur le site à partir du 1er juin 2019. 
  • Session Automne 2019: inscriptions possibles à partir du 12 août 2019. 
  • Les inscriptions se font en ligne (lien ci-dessus)  
  • Les ateliers durent entre 6 et 30 heures et le coût varie entre 100 et 250 $, que vous pouvez payer en deux versements. 
  • Toutes les inscriptions se font en ligne (ne pas confondre avec paiement) dans l'article de l'atelier qui vous intéresse sur le site ici de la MMAQ.  Après avoir complété votre inscription, il vous sera possible de payer tout de suite en ligne ou plus tard (par chèque ou en personne). 

Canal Savoir - Tant de choses à découvrir gratuitement

Un grand nombre de vidéos, de qualité, sur divers sujets sont à votre disposition gratuitement sur le site du Canal Savoir.  Les sujets sont variés : divers enjeux démocratiques, environnement, histoire, l'inclusion des personnes différentes, santé, sciences en tout genre, solidarité et coopération internationales, etc.

Le Canal Savoir est un organisme sans but lucratif dédiée à la diffusion et à la vulgarisation des connaissances et de témoigner de l'effervescence des milieux de création du savoir.

Logo de l'émission Planète Terre : un globe terrestre sur un fond de nuages cosmiques bleu vaporeux. Les continents sont blancs.Par exemple, le CESIQ vous recommande l'émission Planète Terre (émission pour mieux comprendre l'actualité internationale avec l'aide d'expert.es du Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal).

Ateliers et services gratuits dans Vanier et Duberger (45ans+)

Logo : dessin d'un phare maritime.À tous les mois, pour les personnes de 45 ans et plus, il y a plusieurs ateliers/rencontres sur divers thèmes organisés par la Fraternité de Vanier, ainsi que des services utiles dont notamment des repas chauds à domicile (! 5.5 $) et un transport pour vos rendez-vous médicaux (il faut contribuer au coût de l'essence seulement) !

Exemples de thèmes des rencontres : les Neurones grises à la Bibliothèque Duberger, la cuisine, les émotions et le rire, etc.

Site ou appelez 418-683-2400 / fraternitedevanier /arobas/ videotron.ca

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services, qui en plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle.

Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

 

NOUVEAU (2019) point de services dédié à la santé des femmes (incluant trans et queer) à la YWCA Québec tous les jeudis (dès le 7 février), de 12 h 30 à 15 h 30.

Comité CPU3S : un lieu d'entraide et de partage des expériences qui organise des sorties pour tous/toutes. Contact - Simon Vermette : pairaidant /arobas/ cliniquespot.org

Comité SPOT UL (université Laval) : voir leurs activités sur Facebook

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons l'agenda offert par la Ville de Québec
et le média Quoi faire à Quebec

Voir aussi notre section Médias alternatifs.