Manoeuvre du souvenir et de l'oubli (deuil suite au suicide, photographie, vernissage)

Date: 
jeudi 16 février 2017 - 17:30

Espace )( Parenthèses : 2410 chemin Sainte-Foy, à Quebec

Affiche : photo de dos d'une femme aux cheveux blonds-bruns qui regarde vers une forêt.

Vernissage de l'exposition Manoeuvre du souvenir et de l'oubli, en présence d'Annie France Leclerc

  • Exposition du 13 février au 5 mars 2017
  • Vernissage le 16 février 2017

La série photographique Manoeuvres du souvenir et de l'oubli aborde le processus de deuil suite au suicide d'un proche. Alors que j'étais enfant, mon père s'est enlevé la vie par asphyxie. Sa mort a longtemps été un sujet tabou pour moi, truffé de questionnements sans réponse.  Le jour de ses funérailles, mon grand-père a planté un rosier sauvage dans sa cour.  À ce jour, ce rosier est fécond et imposant par sa taille et sa beauté.  Plus de vingt ans après, le désir d'aborder le tabou du suicide à travers une recherche artistique a émergé de cette expérience qui a forgé en partie mon regard sur la vie.

J'ai rencontré quatre inconnus également endeuillés par le suicide d'un proche, afin d'explorer le processus de résolution de deuil et l'importance qu'y joue la mémoire. La perte d'un enfant, d'un parent ou d'un conjoint se sont produits pour eux à des moments différents : pour certains il n'y a qu'un an entre le décès et la prise de vue; pour d'autres, le temps a passé, ayant perdu leur proche il y a cinq, sept ou quatorze ans. Pour arriver à dévoiler certaines particularités de ce type de deuil, je me suis intéressée à l'importance significative et symbolique revêtis par certains objets et certains lieux, dont celui du suicide, dans la psyché de l'endeuillé et dans son regard sur cette épreuve. Les rituels, les mécanismes de survie développés par les endeuillés et la façon dont le souvenir du disparu était conservé ou renié ont particulièrement retenu mon attention.

La série Manoeuvres du souvenir et de l'oubli offre des fragments d'intimité en scrutant la relation de l'endeuillé à ses souvenirs. Bien que le processus de chacun soit différent, certains éléments similaires se sont dégagés au fil des rencontres : c'est ce qui m'a poussée à assembler les images de façon à créer un récit commun, où les histoires de chacun s'entremêlent. Cette association libre me permet de représenter la problématique de façon personnelle et subjective, en mettant l'accent sur le ressenti, tout en laissant place à l'imaginaire. La séquence donne à voir la solitude, la fragilité, le courage et le silence qui émergent d'un tel processus de deuil.

Démarche

Annie France Leclerc emploie le médium photographique afin de poser son regard sur les êtres qui l'entourent et sur ce qu'ils vivent. Elle explore la relation intime que nous entretenons avec des lieux en combinant une approche de type documentaire à une vision poétique et à une association libre des photographies obtenues. Ses actes créatifs émergent souvent d'une expérience marquante et s'articulent autour de la rencontre. À l'intérieur de ses projets, Annie France Leclerc photographie et questionne des individus, parfois étrangers, souvent familiers, à propos de sujets personnels. Elle souhaite mettre en évidence leur relation à des souvenirs en particuliers et les rituels qu'ils entretiennent. Son travail cherche à examiner la façon dont ces souvenirs sont connectés à certains lieux, et propose une réflexion sur leur impact sur notre histoire de vie, sur notre résilience et notre persévérance. À travers l'association d'images, en série ou en polyptyques, elle souhaite réinterpréter le réel et suggérer un sens nouveau.

Remerciements

J'aimerais souligner l'apport du programme Jeunes Volontaires et remercier madame Luce Decelles, sans qui ce projet n'aurait pas été possible. Je tiens aussi à souligner la collaboration des organismes Suicide Action Montréal et la Maison Monbourquette qui m'ont accompagnée dans mes recherches et mise en contact avec des endeuillés.

Un merci particulier au photographe Louis Perreault pour son implication, ses conseils et son aide précieuse à travers la réalisation de ce projet photographique. Un énorme merci aux endeuillés qui ont accepté de me rencontrer, de partager leurs histoires dans toute leur vulnérabilité et de m'avoir accordé leur permission et leur confiance afin de transformer nos rencontres et des fragments de leur intimité en oeuvre.
-Annie France Leclerc

L'événement sur Facebook

2410 chemin Sainte-Foy, Quebec, QC G1V

2410 chemin Sainte-Foy, Quebec, QC G1V

Activités en continu

Place L'Éphémère de Saint-Roch: activités tout l'été

Logo sur fond verte pomme : l'apostrophoe et les accents du nom L'Éphémère sont colorés.  Grandes lettres blanches et minces. Active et ouverte
jusqu'au 16 août 2017

L'Éphémère, la place publique incontournable en plein cœur du quartier Saint-Roch !  Un lieu de rencontres et d'échanges qui rassemblera des gens de différents horizons...

Voici la programmation du 17 au 28 juillet 2017

Une grille horaire du 17 au 28 juillet. Voir le contact au bas de l'annonce : Mélanie Pelletier est là pour répondre à vos questions.

L'organisme PECH, avec la collaboration des organismes du quartier St-Roch, y offrira une programmation riche, diversifiée et gratuites pour tous/toutes pendant les huit semaines d'ouverture de L'Éphémère.  Les visiteur.es auront accès à des ateliers artistiques et culturels, de jardinage, des activités sportives et axées sur le bien-être et la santé.  Des événements à caractère festifs s'ajouteront.  S'ajouteront la diffusion de films en plein air et l'accès wi-fi gratuit.

Info - Mélanie Pelletier : 418-523-2820 / melanie.pelletier /arobas/ infopech.org

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services, qui en plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle.

Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

Les Merveilleuses têtes heureuses

Logo: quatre masques de théâtre forment un cercle avec des triangles courbés jaunes et bleus. Masques triste, souriant, perplexe et un sans yeux.Les Merveilleuses Têtes Heureuses

Créé en 2008, la Troupe École de Théâtre Les Merveilleuses Têtes Heureuses est un organisme communautaire à but non lucratif non subventionné, géré, entre autres, par et pour des personnes vivant ou ayant vécu un trouble mental dans une perspective de gestion participative et dans une vision d'appropriation du pouvoir d'agir.  Elle a pour mission de sensibiliser la population, mais également de promouvoir l'art dramatique comme outil d'intervention sociale en créant un milieu propice à la création et à l'émencipation. Dans le cadre du programme « Services de formation à l'intégration sociale », en partenariat avec le Centre Louis-Jolliet de la Commission scolaire de la Capitale et de l'Alliance des Groupes d'Intervention pour le Rétablissement en santé mentale (AGIR), la troupe en plus de sa programmation régulière travaille en partenariat avec les organismes intéressés par ses services. À travers le théâtre, les participant.es développent des habiletés personnelles et sociales qui facilitent leur rétablissement en société.

Les ateliers sont ouverts à tous/toutes. 
Les ateliers débutent le 12 septembre 2016, mais vous pouvez rejoindre le groupe plus tard.

Information - Inscription : 418-525-6187 Poste 225
435 rue Du Roi, Québec, QC G1K 2X1

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons le média Quoi faire à Quebec

Ou voir notre section sur les autres médias alternatifs.