Des groupes communautaires de Québec dénoncent la perte des soins sans rendez-vous

Photo : une partie des gens rassemblés au bord du Chemin Sainte-Foy où est situé le CLSC Haute-Ville. Surtout des femmes. Trois pancartes : « 1600 enfants de 0-5 ans en attente », « 130,000 personnes de 60 ans et plus en attente », « Rendez-nous notre sans rendez-vous ».Perte de services pour les résidents et résidentes du quartier

(À Québec, 17 mai 2017) — Des groupes communautaires situés dans les quartiers de la Haute-Ville de Québec, accompagnés d'autres citoyens et citoyennes, se sont donnés rendez-vous pour dénoncer la fermeture du service de consultations sans rendez-vous au CLSC Haute-Ville.

L'Unité de médecine familiale (UMF) de la Haute-Ville, qui compte 15 médecins, était la dernière de la Haute-Ville à offrir des consultations sans rendez-vous aux personnes n'ayant pas de médecin de famille ou ne pouvant consulter celui ou celle-ci rapidement.  Les groupes présents s'inquiètent de la perte de services occasionnée par les orientations ministérielles, mises en oeuvre à travers le projet de loi 20.

Selon le discours officiel du Ministère de la Santé et des Services Sociaux, l'objectif de ce projet de loi est d'augmenter la proportion de Québécois et Québécoises ayant accès à un médecin de famille de 70 % à 85 % d'ici 2018.  Or, Vincent Baillargeon, du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, estime qu'à l'inverse

 la décision de l'administration du CLSC va réduire l'accessibilité des soins de santé, et ce notamment pour les personnes les plus vulnérables de notre société et de notre quartier : les femmes, les familles, les ainées, les personnes à mobilité réduite ainsi que celles souffrant de maladie(s) chronique(s).  Il est à noter que le service sans rendez-vous du CLSC représentait une des dernières portes d'entrée aux soins de santé pour les personnes qui n'ont pas de médecin de famille, ou lorsque celui ou celle-ci est à l'extérieur de la ville.

Les individus et groupes présents réclament des responsables du CLSC et au ministre responsable qu'ils les s'assurent de maintenir l'accessibilité aux services de proximité pour la population.  Mme Généreux, du Centre Famille Haute-Ville, était présente au rassemblement et demande une meilleure transition et des mesures compensatoires.  « La présence d'un super infirmier ou d'une super infirmière ainsi qu'un meilleur service d'information et de référence à d'autres points d'accès pourrait être un bon début », rajoute-t-elle.

Groupes organisateurs :

Voir aussi :

Activités en continu

Sherpa / PECH : activités du Printemps 2017

Photo de l'immeuble original : des grands carrés de couleur ressortent du bâtiment. Espace galerie : espace d'info, lieu de vie citoyenne favorisant la rencontre et l'implication par le biais d'activités.La Galerie Sherpa / l'organisme PECH offre plusieurs activités que vous pouvez survoler sur l'image ici. 

Où : 130 boul. Charest Est, à Québec

Info / inscription : 418-523-2820

Émissions de radio alternatives à Québec

Il s'agit d'émissions sur les ondes radios communautaires de CKIA (88,3 FM), CKRl (89,1 FM) et CHYZ (94,3 FM).  Nous souhaitons donner plus de la visibilité à des émissions radiophoniques indépendantes ayant un caractère engagé ou même progressiste. »»»

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services, qui en plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle.

Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

Les Merveilleuses têtes heureuses

Logo: quatre masques de théâtre forment un cercle avec des triangles courbés jaunes et bleus. Masques triste, souriant, perplexe et un sans yeux.Les Merveilleuses Têtes Heureuses

Créé en 2008, la Troupe École de Théâtre Les Merveilleuses Têtes Heureuses est un organisme communautaire à but non lucratif non subventionné, géré, entre autres, par et pour des personnes vivant ou ayant vécu un trouble mental dans une perspective de gestion participative et dans une vision d'appropriation du pouvoir d'agir.  Elle a pour mission de sensibiliser la population, mais également de promouvoir l'art dramatique comme outil d'intervention sociale en créant un milieu propice à la création et à l'émencipation. Dans le cadre du programme « Services de formation à l'intégration sociale », en partenariat avec le Centre Louis-Jolliet de la Commission scolaire de la Capitale et de l'Alliance des Groupes d'Intervention pour le Rétablissement en santé mentale (AGIR), la troupe en plus de sa programmation régulière travaille en partenariat avec les organismes intéressés par ses services. À travers le théâtre, les participant.es développent des habiletés personnelles et sociales qui facilitent leur rétablissement en société.

Les ateliers sont ouverts à tous/toutes. 
Les ateliers débutent le 12 septembre 2016, mais vous pouvez rejoindre le groupe plus tard.

Information - Inscription : 418-525-6187 Poste 225
435 rue Du Roi, Québec, QC G1K 2X1

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons le média Quoi faire à Quebec

Ou voir notre section sur les autres médias alternatifs.