L’appui du Canada aux frappes américaines en Syrie: une position insoutenable

Montage : OTAN Game over : ombre d'un blindé. Banderole Échec à la guerre : place à la paix. Photo d'un soldat d'infanterie canadien. La responsabilité de protéger : logo de l'ONU. Symbole de la paix.Lettre ouverte du Collectif Échec à la guerre,
plus de 30 organismes à travers le Québec

Loin de sauver des vies, une telle attaque contre la Syrie ne peut qu'aggraver la situation déjà désastreuse dans ce pays détruit par six années de guerre, alimentée par des interventions étrangères aux intérêts divers.

Le 4 avril 2017, à Khan Cheikhoune dans le sud de la province d'Idlib en Syrie, des attaques au gaz toxique auraient tué une centaine de personnes dont plusieurs femmes et enfants et en auraient intoxiqué 400 autres.  Ces attaques dont l'origine est encore à prouver ont suscité, à raison, un vaste courant d'indignation dans le monde.

La réplique étatsunienne n'a pas tardé.  Dans la soirée du 6 avril 2017, le président Donald Trump ordonnait le lancement de 59 missiles contre la base aérienne de Sheyrat près de Homs, base qui serait associée, selon la Maison-Blanche, au programme syrien d'armes chimiques.  Cette frappe surprise constitue une volte-face pour Trump qui avait mené sa campagne électorale en s'opposant à toute implication américaine dans la guerre en Syrie.

Cette attaque unilatérale, à l'encontre du droit international est une véritable attaque d'agression.  Qui plus est, elle est appuyée honteusement par le Canada selon la déclaration du premier ministre Trudeau dès le lendemain des frappes américaines à Khan Cheikhoune.

L'engagement de Trudeau de « faire de la politique autrement » est bien mort et sa promesse de « continuer les efforts diplomatiques en vue de résoudre la crise en Syrie » bien creuse.  Place plutôt à la logique du recours à la force !

Loin de sauver des vies, une telle attaque contre la Syrie ne peut qu'aggraver la situation déjà désastreuse dans ce pays détruit par six années de guerre, alimentée par des interventions étrangères aux intérêts divers.  Nous appelons le gouvernement du Canada à refuser l'escalade militaire.

- Martine Éloy et Suzanne Loiselle pour le Collectif Échec à la guerre

L'image utilisée provient de la brochure La responsabilité de protéger : de quoi s'agit-il vraiment ? du Collectif Échec à la guerre.


 

Complément d'information par le Média reseauforum.org :

Combien de médias ont rapporté que le Conseil de sécurité de l'ONU a été convoqué par la Bolivie et que son représentant a dit les vérités suivantes :

  • L'ONU interdit les actions unilatérales ;
  • Pendant que Ie texte onusien pour l'investigation est en discussion au même Conseil, les États-Unis bombardent ;
  • « Les États-Unis ont décidé d'être enquêteur, juge et procureur, a-t-il poursuivi, rappelant qu'aucune enquête n'avait été menée pour déterminer les auteurs de l'attaque d'Edleb » ;
  • Il a rappelé les fausses «preuves» de 2003 pour envahir l'Irak, mais aussi les fausses «preuves» en 2013 pour une autre attaque chimique en Syrie (le gouvernement syrien n'était pas coupable) ;
  • Que l'invasion de l'Irak, sous de faux prétextes, est une des causes principales de l'existence même de Daesh/ISIS ;
  • Le représentant a rappelé la longue histoire de coups d'État financés par la CIA en Amérique latine.  « Ce Conseil ne peut pas être un pion sur l'échiquier de la guerre », a-t-il dit, en déplorant qu'il y ait au sein de ce Conseil des « membres de première et de seconde classe ».

Le représentant de l'Égypte a été surprenant avec la déclaration « le peuple syrien était victime d'une guerre menée par procuration, les différentes parties privilégiant leurs intérêts ». (Bien dit!)

La Russie est en colère et a rétorqué « Votre projet de résolution n'est mû que par l'idée d'empêcher une enquête vraiment indépendante », car « vous avez peur qu'une telle enquête soit menée », de crainte que ses conclusions battent en brèche « votre rhétorique et vos accusations mensongères », a-t-il ajouté.

Le représentant russe dit que leur demande que l'enquête soit « sur la base d'une représentation géographique équitable » a été rejetée par les pays occidentaux.  Cette demande de la Russie s'explique peut-être quand on voit que les alliés des États-Unis, surtout des membres de l'OTAN, ont appuyé Trump et les médias de masse étasuniens dans leur concert peu crédible accusant le gouvernement syrien d'attaque chimique.  La BBC, tout comme nos médias nords-américains, ne citent d'ailleurs que ceux-là !

La Suède et d'autres pays —qui ne sont pas membres de l'OTAN— ont adopté une position plus rationnelle (lien).

Espérons qu'une enquête crédible fera la lumière sur les auteurs de ce crime de guerre.

Activités en continu

Activités estivales en continu à Québec

Trois photos larges : une centaine de gens font des exercices sur des petits tapis devant L'Îlot des Palais ; des gens entre 20 et 30 ans fêtent au soleil sur Le SPOT ; une jeune femme anime une visite guidée pour une dizaine de petits enfants sur du gazon très vert et de la forêt derrière.Visites guidées du parc de la Falaise et de la chute Kabir Kouba

  • en apprendre plus sur l'histoire, la faune, la géologie du site. Jusqu'au 25 août 2017.
  • Il faut réserver : 418-842-0077 / www.chutekabirkouba.com

GéoRallyes avec GPS (châteaux, prisons, Nouvelle-France, art public, dégustation), etc.
& Parcours urbain archéologique du Vieux-Québec

Places éphémères et autres lieux animés !

  • La Marina Saint-Roch : située en bordure de la rivière Saint-Charles (carte), la marina offre plusieurs services et activités.  C'est un grand projet collaboratif porté par des acteurs du milieu.  Vélo-cuisine et activités variées: voir la Page Facebook »»»
  • L'Éphémère de Saint-Roch : des activités tout l'été près du 130 bl. Charest Est (carte), châpeauté par l'organisme PECH. Les info sont ici »»»
  • Espace Parvis (500, 8 Avenue / Église Saint-Charles de Limoilou: carte) : plusieurs activités à l'invitation d'Espace d'initiatives : site »»» | Page Facebook »»»
  • Le SPOT (devant L'Îlot des Palais: carte) : plusieurs prestations: site »»»
  • Place éphémère Jacques-Cartier : reliée à la Bibliothèque Gabrielle-Roy par une estrade (carte), il s'agit surtout d'un endroit pour relaxer au soleil. Brevages parfois offerts.
  • Place Maizeret : espaces pour les enfants, scène couverte abritant un piano, bacs pour le jardinage, mobilier et tables à pique-nique.  Des activités variées dont des performances d'artistes, cours de yoga, etc. 
    - 1895 chemin de la Canardière, non loin de l'hôpital (carte). Page Facebook »»»

Liste complète des places (12 autres) reconnues par la Ville »»»

Pour voir plus d'activités ludiques : MonQuartier.Quebec | Quoi faire à Québec

Place L'Éphémère de Saint-Roch: activités tout l'été

Logo sur fond verte pomme : l'apostrophoe et les accents du nom L'Éphémère sont colorés.  Grandes lettres blanches et minces. Active et ouverte
jusqu'au 16 août 2017

Tout près du 130 boul. Charest Est (carte)

L'Éphémère, la place publique incontournable en plein cœur du quartier Saint-Roch !  Un lieu de rencontres et d'échanges qui rassemblera des gens de différents horizons...

Même chose, mais c'est la grille du 31 juillet au 16 août 2017.

L'organisme PECH, avec la collaboration des organismes du quartier St-Roch, y offrira une programmation riche, diversifiée et gratuites pour tous/toutes pendant les huit semaines d'ouverture de L'Éphémère.  Les visiteur.es auront accès à des ateliers artistiques et culturels, de jardinage, des activités sportives et axées sur le bien-être et la santé.  Des événements à caractère festifs s'ajouteront.  S'ajouteront la diffusion de films en plein air et l'accès wi-fi gratuit.

Info - Mélanie Pelletier : 418-523-2820 / melanie.pelletier /arobas/ infopech.org

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services, qui en plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle.

Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons le média Quoi faire à Quebec

Ou voir notre section sur les autres médias alternatifs.