Les révoltes arabes: pourquoi? Contre quoi? avec Rachad Antonius

Date: 
mercredi 16 mars 2011 - 18:30

Cégep Sainte-Foy - Local à préciser

image: deux mains une dans l'autre, on voit au travers les couleurs des drapeaux égyptien et tunisienPour tous ceux qui désirent en connaître davantage sur les événements qui ont ébranlé le monde arabe, plus précisément en Égypte et en Tunisie.

Venez en grand nombre comprendre un monde en ébullition qui peut nous semble plus ou moins obscur au premier regard.

Gratuit - Invitez vos amis !

Conférence de M. Rachad Antonius

Résumé :

Nous allons examiner le trois facteurs qui ont rendu la révolte en Égypte possible : une immense frustration (pourquoi ?), quatre réseaux de mobilisation qui se sont construits dans les 10 dernières années, et enfin l'étincelle, venue de Tunisie. Nous ferons un bref retour sur la situation de blocage qui a précédé la révolte. Nous discuterons les différences entre la situation en Tunisie et l'Égypte, examinant la structure de l'État et des élites au pouvoir. Nous examinerons les caractéristiques de ce mouvement, ce qui fait sa force et aussi sa faiblesse. Nous verrons aussi comment se fait la transition, et quels sont les réalisations possibles et les dangers. Nous terminerons en parlant des possibilités que cela ouvre pour le futur de la région. De plus nous discuterons certaines questions spécifiques telles que : le rôle de l'occident (passé et attendu), et la place de l'islam politique dans le processus de changement. Ceci nous permettra de comprendre le pourquoi des révoltes, et surtout, contre quoi elles s'élèvent.


Note biographique :

Professeur de sociologie à l'Université du Québec à Montréal, Rachad Antonius est le directeur-adjoint de la Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC). Il a une formation en sociologie (Ph.D., UQAM) et en mathématiques (M.Sc., Université du Manitoba). Ses publications les plus récentes portent sur les minorités arabes et musulmanes au Canada et au Québec et sur leur représentation dans les médias, sur les relations ethniques au Québec, sur le racisme et les discriminations, sur la mesure des inégalités, sur les conflits politiques au Proche-Orient (en particulier sur le conflit entre Israël et les Palestiniens) et sur les méthodes quantitatives dans la recherche sociale. Des publications antérieures ont porté sur les sociétés arabes contemporaines, sur les rapports État/société civile et sur la société rurale égyptienne. Il a travaillé avec des ONGs de développement dans le monde arabe et a été consultant pour l'ONU, l'UNICEF, et d'autres agences internationales ou canadiennes. Il est souvent invité à commenter l'actualité locale ou internationale dans les médias écrits ou électroniques, et il est actif comme personne-ressource dans les milieux de la solidarité.

Autres affiliations : Consortium Interuniversitaire pour les études arabes et du Proche-Orient (ICAMES), Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix (ROP). 

Source : événement Facebook