Positions en réseau

Communiqué ou lettre appuyé par le RéseauFS-QCA

Synthèse d'idées post-Forum social mondial à Québec

Montage de deux photos du cercle de discussion. Il y a sept hommes d'environ 40 ans et plus et deux femmes, une jeune adulte. Ils écoutent attentivement et prennent des notes. Affichette Forum social mondial : grandes lettres blanches, un peu difformes, sur fond d'une bulle de parole rouge.

Mini-affichaette : L'Après FSM : échanges sur nos inspirations et actions Synthèse d'idées issues d'une rencontre à Québec à la suite de notre participation au Forum social mondial...

    Il s'agit d'un résumé —sous forme de points avec des liens Internet utiles— en partant avec les idées plus générales, puis celles au sujet des forums sociaux, des droits humains des personnes immigrantes au Canada et au Québec, de l'éducation supérieure, des monnaies locales, des abus de certaines entreprises extractives, de l'environnement, des solutions pour contrer la pauvreté et de certains conflits violents.

La page Internet plus esthétique est ici  »»»

Regroupement vigilance hydrocarbures Québec dénonce la dérive autoritaire et s'engage sur la voie de la résistance pacifique

Dessin infographique : du pétrole a coulé d'un baril noir et forme les continents de la Terre.(Québec, le 8 décembre 2016) – Consterné d'apprendre que le gouvernement Couillard a l'intention d'imposer le bâillon pour faire adopter son projet de loi no 106 ce vendredi 9 décembre, y compris le projet de loi sur les hydrocarbures qui en constitue le chapitre IV, le Regroupement vigilance hydrocarbures Québec (RVHQ) —qui fédère plus de 130 comités de toutes les régions du Québec— dénonce la dérive autoritaire qui sous-tend cette tactique et s'engage à mettre en place un programme de préparation à la résistance pacifique, tel que décidé par ses membres réunis en assemblée générale le 27 novembre dernier.  « Le gouvernement Couillard peut bâillonner l'Assemblée nationale mais il ne peut pas bâillonner la population », a déclaré Carole Dupuis, coordonnatrice générale et porte-parole du RVHQ.

Le programme de préparation à la résistance pacifique permettra aux groupes citoyens qui s'en prévaudront de planifier toutes les formes possibles d'action non violente pour barrer le passage aux foreuses qui s'aventureraient sur leur territoire dans l'intention d'y rechercher ou d'y extraire du pétrole ou du gaz.  Chaque groupe du RVHQ est souverain et pourra opter pour cette approche si ses membres en décident ainsi.

AÉCG/CETA - Déclaration de 455 organisations (Europe & Canada)

Bannière Internet : 455 groupes de la société civile d'Europe et du Canada demandent aux parlementaires - DÉFENDEZ NOS DROITS, VOTEZ CONTRE LA CETA !
Déc. 2016 : AÉCG a été signé par les négociateurs d'État, mais n'a pas été adopté par les parlements en soi.

Déclaration traduite sur le site du réseau international des Amis de la Terre
L'originale en anglais avec la liste des signataires

Nous, soussignées, organisations de la société civile d'Europe et du Canada, tenons à exprimer ici notre profonde inquiétude par rapport à l'Accord économique et commercial global (AÉCG / CETA) entre l'Union européenne et le Canada.

Tout au long des négociations et de la phase de vérification juridique du texte, nous avons dénoncé à maintes reprises les graves problèmes que pose le texte de l'accord.  Nous avons fait des propositions concrètes qui cherchaient à démocratiser nos politiques commerciales et à les rendre plus transparentes, tout en les recentrant sur la protection de l'environnement et la défense des droits humains fondamentaux.  Mais comme en fait foi le texte de l'AÉCG / CETA tel que signé en octobre 2016, nos inquiétudes sont restées lettre morte et c'est pourquoi nous nous opposons résolument à sa ratification.

Un nombre croissant de citoyennes et citoyens des deux côtés de l'Atlantique partagent nos objections.  Un chiffre record de 3 millions et demi de personnes à travers l'Europe ont signé une pétition contre l'AÉCG / CETA et son jumeau, l'accord de Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TAFTA / TTIP) entre l'Union européenne et les États-Unis. [1]

Plus de 2 100 gouvernements locaux et régionaux se sont déclarés zones hors-TAFTA / hors-CETA. [2]

Nouvelles résolutions 2016-2017 du RéseauFS-QCA

Logo : les mots Réseau du Forum Social sont en grandes lettres noires et surtout difformes, un peu bosselées et asymétriques.Le Réseau du Forum social de Québec Chaudière-Appalaches a eu une très belle Assemblée générale le 3 mai 2016, avec d'ailleurs Robert Jasmin comme invité spécial pour nous parler de ses expériences personnelles lors des forums sociaux mondiaux. 

L'ambiance et les propositions ont été très positives et nous demeurons convaincus que la philosophie du RéseauFS-QCA est une contribution complémentaire et nécessaire à Québec. 

Voici un résumé des nouveautés ...

« PRINTEMPS DES ALTERNATIVES 2017 » : le comité d'organisation de l'événement sera clairement et activement ouvert aux groupes-membres intéressés.  En 2016, il fut organisé par le Comité de coordination.

DÉMOCRATIE INTERNE : à l'automne, au retour du FSM en août prochain (2016), une assemblée aura lieu pour partager vos projets, vos découvertes et aussi pour que les membres puissent discuter de l'application du Plan d'action en 2016-2017.

MÉDIA LIBRE : le Média reseauforum.org a officiellement adhéré à la Charte mondiale des médias libres, suite à une proposition adoptée par l'Assemblée générale du RéseauFS-QCA.

ALTERMONDIALISME : diffuser davantage les réalisations (victoires ou projets concrets) afin de rendre visible cet « autre monde » en construction.

Le Média reseauforum.org adhère à la Charte mondiale des médias libres!

Un i avec des ondes arrondies sur son côté gauche et droite. Il s'agit en fait du logo du réseau Indymedia, mais avec un style bleuté et dégradé élégantLe 3 mai 2016, l'Assemblée générale du Réseau du Forum social de Québec Chaudière-Appalaches a accepté la proposition que le Média reseauforum.org adhère à la Charte mondiale des médias libres.  Cette Charte a été élaborée en 2015 à Tunis, à l'occasion du 4e Forum mondial des médias libres (fmml.net), dans le cadre du Forum social mondial 2015. Il y aura d'ailleurs un Forum mondial des médias libres durant le Forum social mondial à Montréal en août 2016.

  • [ Bannière: ombre noire d'une jeune femme aux cheveux de style africain tenant un porte-voix. Les événements engagés de la Capitale-Nationale et plus! Le seul média pour une vue d'ensemble des activités socio-politiques et communautaires : art engagés, solidarité locale et internationale, défense des droits, démocratie, écologie ...]considérant que l'Assemblée générale du RéseauFS-QCA est le propriétaire logique du Média reseauforum.org ;
  • considérant que ce média s'inspire de la Politique éditoriale du Indymedia-Québec (2001-2011), c'est-à-dire un média de publication libre axé sur l'émancipation des peuples ;
  • considérant que ce média a une politique éditoriale actuelle compatible avec la Charte mondiale des médias libres, il est proposé
    que le Média reseauforum.org signe la Charte mondiale des médias libres.

« Le Média reseauforum.org, comme bien des médias alternatifs ou communautaires, existe parce qu'il y a des vides démocratiques graves dans les médias de masse », explique Michaël Lessard, responsable du média.

Déclaration pour des ondes radiophoniques saines - 83 organismes du Québec

Logo : empreinte rouge d'une main. Coalition pour la justice sociale de Québec et Chaudière-AppalachesRésumé du Média reseauforum.org - La Coalition pour la justice sociale de Québec et Chaudière-Appalaches rend publique la Déclaration pour des ondes radiophoniques saines pour dénoncer les propos entendus dans plusieurs stations de radios.  Elle est signée par quatre-vingt-trois groupes, surtout de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches, mais aussi bon nombre d'organismes nationaux.  La déclaration rappelle des normes éthiques de base qui, manifestement, sont peu respectées par certaines émissions : les médias doivent être « exempts de discours haineux et discriminatoires, de propos méprisants et diffamatoires, d'informations mensongères et/ou trompeuses et irresponsables sur le plan social ».

Pour les groupes signataires de cette déclaration, l'accès aux ondes radiophoniques est un privilège qui confère aux personnes qui l'utilisent un pouvoir et une responsabilité morale.
« Nous croyons que les ondes radiophoniques doivent permettent de développer un esprit critique en nous présentant différentes positions sur des sujets d'actualité. Elles doivent aider au développement de débat respectueux sur les sujets qui nous touchent plutôt que d'attiser les conflits sociaux et propager des préjugés » explique Vicky Brazeau du Regroupement des organismes communautaires de la région de Québec.

Anne-Valérie Lemieux Breton, du Regroupement en éducation populaire et en action communautaire du Québec et Chaudière-Appalaches ajoute : « La déclaration n'est pas un appel à la censure, mais une démarche de conscientisation de la population et des élu-e-s aux problèmes engendrés par la multiplication de ce type de pratiques radiophoniques.»

Pour Jean Cloutier, président du Conseil régional de la Capitale-nationale de l'Alliance pour la fonction publique du Canada les impacts négatifs sont clairs pour son syndicat : « Ces radios-poubelles font miroiter aux gens non syndiqués que les gens syndiqués sont des enfants gâtés avec leurs belles conventions collectives, alors que ce sont eux qui n'ont pas grand chose et qui devraient revendiquer des améliorations de leurs conditions de travail.»

- Extraits du communiqué Quatre-vingt-trois groupes sociaux en ont assez de la radio-poubelle document Adobe PDF

La population est invitée à appuyer individuellement cette déclaration en ligne ici


 

Déclaration Pour des ondes radiophoniques saines

Nous, les signataires de cette déclaration, affirmons l'importance d'un milieu médiatique sain, exempt de discours haineux et discriminatoires, de propos méprisants et diffamatoires, d'informations mensongères et/ou trompeuses et irresponsables sur le plan social. Nous nous inquiétons de la dérive prise par certaines stations de radio dans la dernière décennie. Outre le tort causé aux individus par les préjugés colportés, nous constatons que les discours de certains animateurs et certaines animatrices, amplifiés par une audience de masse, sont susceptibles de provoquer une dégradation du climat social voire de susciter des comportements violents.

Les décisions prises par Harper, reflètent-elles vos choix ?

Peu d'entre nous suivent attentivement ce qui se décide à Ottawa. Remettons les choses en perspective et parcourons certaines des décisions prises par le gouvernement Harper.

www.harper.reseauforum.org

(Québec, 1er août 2015) Les médias de masse nous informent que le gouvernement Harper risque de déclencher des élections ce dimanche. La Coalition pour la justice sociale de Québec Chaudière-Appalaches vous invite donc à bien vouloir propager cette page spéciale dans vos réseaux.

Elle souhaite la diffuser le plus largement possible avant le début des élections.

- Coalition pour la justice sociale de Québec Chaudière-Appalaches

Le RéseauFS-QCA, qui gère le Média reseauforum.org, est membre de cette coalition.

Des dizaines de milliers de personnes dénoncent les attaques anti-sociales (31.oct.2014)

Empreinte rouge d'une main ouverte

« Quand les compressions sont rendues à toucher les personnes handicapées, à couper dans l'aide sociale, à nuire à la protection des espèces menacées, à réduire des services aux jeunes en difficulté à diminuer le nombre de bains que reçoivent des malades, c'est qu'il n'y a plus de gras à couper » dénonce Mme Laflamme.

Photo du devant de la manif : zombies tenant un panneau en faux bois: Fermés pour cause d'austérité. Sorcières tenant la bannière « L'austérité une histoire d'horreur », etc.En ce jour den l'Halloween 2014, des dizaines de milliers de personnes [entre 30 000 et 50 000] en provenance de différentes régions du Québec manifestent dans les rues du centre-ville de Montréal pour dénoncer l'horreur des mesures d'austérité budgétaire dont la mise en œuvre s'est accélérée depuis l'arrivée du gouvernement Couillard. L'événement est organisé par la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics.

Travailleurs et travailleuses, personnes sans-emploi, étudiantes et étudiants, personnes retraitées et membres de nombreux groupes sociaux ont crié leur colère devant les coupes qui se succèdent dans la quasi-totalité des services publics et des programmes sociaux, en raison des compressions majeures imposées dans le dernier budget libéral.

Droit de manifester à Québec - La police dépasse les bornes (Marche pour le climat, 21 sept.)

Le RéseauFS-QCA endosse

(À Québec, le lundi 22 septembre 2014) – La Ligue des droits et libertés (LDL_Qc) section de Québec, le Regroupement d'éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches (RÉPAC-03-12) et Stop oléoduc Capitale-nationale dénoncent les restrictions abusives au droit de manifester et l'arbitraire exercé par les policiers de la Ville de Québec. Ces derniers ont interdit aux organisateurs et aux organisatrices du rassemblement pour le climat du dimanche 21 septembre d'inviter les manifestantes et les manifestants dans la rue, et ce, malgré qu'ils aient respecté la règlementation en informant le SPVQ de leur itinéraire.

« La seule option que nous a offert les policiers a été de manifester sur le trottoir alors que nous étions plusieurs centaines. C'est quand même ironique en pleine semaine des transports collectifs d'empêcher une manifestation absolument pacifique d'occuper la voie publique pour quelques minutes. Ils ont profité de notre manque de connaissances des règlements municipaux pour nous forcer la main en menaçant de remettre des amendes aux organisateurs et aux organisatrices », a déclaré Alizée Cauchon, porte-parole de Stop oléoduc Capitale-nationale.

Cette interdiction ne se fonde aucunement sur la législation applicable et bafoue évidemment la liberté d'expression. De fait, l'article 19.2 du règlement sur la paix et le bon ordre de la Ville de Québec n'impose pas qu'une autorisation soit délivrée par la direction du Service de police de la Ville de Québec avant la tenue d'une manifestation, mais bien que cette dernière en soit informée.

Groupes invités à signer la déclaration dénonçant la main-mise des multinationales sur le sommet sur le climat

Le RéseauFS-QCA a signé

Appel à signer une déclaration mondiale,
lancée par plus de 20 organisations civiles internationales

 

Affichette : photo d'une haute montagne, le ciel bleu fondé uni. Le 23 septembre 2014 - Sommet sur le climat à New YorkNous appelons toutes les organisations, tous les mouvements sociaux, tous les groupes et mouvements pour la justice climatique à se joindre à nous pour cet appel à l'action et à signer cette déclaration.

Le 23 septembre, le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon organise un sommet sur le climat à New York, en présence des chefs d'Etat, des multinationales et de quelques représentants de la société civile triés sur le volet. Ce Sommet, organisé en grande pompe, ne propose que des engagements volontaires en termes de réduction d'émissions et des initiatives basés sur des mécanismes de marché ou de partenariats public-privé destructifs, telles que REDD +, les projets d'agriculture intelligente face au climat (climate smart agriculture) ou encore l'initiative Énergie durable pour tous (SE4All – Sustainable energy for all). Ce sont toutes des fausses solutions de ce qui est présenté comme une « économie verte », des propositions qui visent à marchandiser davantage la vie et la nature, pour en tirer plus de profits.

Nous, les mouvements sociaux signataires de cette déclaration, qui représentons, tous ensemble, plus de 200 millions de personnes à travers le monde, nous dénonçons la main-mise du secteur privé sur l'ONU et sur le processus de négociations sur le climat : nous appelons à un profond changement de système. Le changement climatique est le résultat d'un système économique injuste. Pour faire face à la crise, il faut s'attaquer aux causes structurelles et changer le système qui les génère. Pour éviter le chaos climatique, proposons de véritables solutions et attaquons-nous à l'inaction des gouvernements qui sont subordonnés aux intérêts des multinationales polluantes. Il est essentiel d'unifier et renforcer nos luttes économiques, sociales et écologistes, et de concentrer nos énergies sur la transformation du système capitaliste.

Lire la suite »»»

Le Concorde à Québec : félicitons la CSN pour ses actions proactives et pour avoir sauvé la situation

Photo : 4 personnes de la CSN à une table pour une conférence de presse. 1) Robert Lejeune, des travailleurs, 2) Ann Gingras, souriante, 3) Jean Lacharité, VP CSN, 4) Michel Valiquette, Fédération du commerce.En mai dernier, les nouveaux propriétaires du Concorde sont parvenus à une entente de principe avec la Confédération des syndicats nationaux (CSN) sur les conditions de travail des employé-es en vue de la réouverture de l'hôtel de la Grande Allée.  Quelques jours plus tard, 92 % des membres concernés ont accepté le projet de convention collective lors de leur assemblée générale.

Dans un contexte où certains acteurs —que nous ne nommerons pas— faisaient dans la diffamation ou le négativisme, la CSN et les propriétaires ont été proactifs et constructifs, réussissant à sauver la vocation de l'hôtel (400 chambres) et les emplois des gens qui y travaillaient.

Pour leurs actions proactives et positives et pour leur succès important, le Réseau du Forum social de Québec Chaudière-Appalaches offre ses félicitations au Syndicat des travailleuses et des travailleurs de l'hôtel Le Concorde (CSN), au Conseil central Québec-Chaudière-Appalaches (CSN), à la Fédération du commerce (CSN) et à la Confédération des syndicats nationaux (CSN).

« Nous sommes partis de très loin :

Colère contre le budget Couillard - Coalition pour la justice sociale Québec Chaudière-Appalaches

Extraits de la réaction au budget du Québec déposé le 4 juin 2014

Photo : bannière blanche devant le parlement du Québec : Halte à l'austérité !Une nouvelle ère d'austérité

C'est sans surprise que les membres de la Coalition pour la justice sociale ont appris que le gouvernement libéral allait de l'avant avec son budget d'austérité. Le budget Leitao annonce des compressions dans la plupart des ministères, particulièrement en santé et en éducation, l'indexation des frais de garde, le report de l'abolition de la taxe santé.

Ces compressions et mesures s'ajoutent aux multiples attaques à nos services publics et programmes sociaux imposées dans les dernières années par les gouvernements Marois et Charest : l'imposition d'une taxe santé, la hausse des tarifs d'hydro, l'indexation des frais de scolarité, la hausse de la TVQ, etc.

« Le gouvernement Couillard poursuit le saccage commencé par ses prédécesseurs. Derrière toutes ces tarifications, compressions et coupures, une même logique : sabrer dans nos services publics, faire payer les plus pauvres et la classe moyenne pendant que l'on ferme les yeux sur les abris fiscaux des grandes entreprises et que l'on protège les revenus des plus riches », s'insurge Anne-Valérie Lemieux Breton, porte-parole de la Coalition pour la justice sociale.

Les solutions fiscales existent !

bannière : 10 milliards $ de solutions. Nous avons les moyens de faire autrement ! nonauxhausses.org #10milliards

Le gouvernement a préparé le terrain depuis son élection, martelant l'urgence de faire des compressions et de réviser l'ensemble des programmes afin d'atteindre l'équilibre budgétaire. Or, notre coalition régionale est membre d'une coalition nationale qui propose 19 alternatives fiscales qui pourraient rapporter environ 10 milliards de plus par année !


La Coalition pour la justice sociale regroupe une cinquantaine d'organisations syndicales, communautaires, étudiantes et féministes des régions de Québec et Chaudière-Appalaches. Elle est le volet régional de la Coalition nationale opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (nonauxhausses.org).

Les droits des peuples autochtones ne sont pas invisibles non plus

Déclaration signée par 11 regroupements nationaux du Québec

Logo : dessin en traits noirs d'un oeil avec 5 cils dans un cercle noir.(Montréal le 31 mars 2014) – La Coalition pour les droits des peuples autochtones * s'inquiète du silence porté sur les questions autochtones lors de la campagne électorale. Des membres ont interpellé les quatre partis politiques en posant des questions sur trois thèmes qui mériteraient d'être communiqués aux premiers concernés et à l'ensemble de la population votante en général.

Le développement des régions nordiques doit être indissociable du respect des droits humains, - assurer et concilier le droit à un environnement sain et les droits sociaux et économiques (dont le droit à un logement décent). Le droit international reconnaît aux peuples autochtones le droit de participer aux décisions qui peuvent avoir des conséquences sur leurs vies. C'est le principe du consentement préalable, libre et éclairé, qui est affirmé dans la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones.

Lettre de gens de Québec vers le Forum social des peuples!

Cette lettre fut rédigée par un comité bénévole de personnes engagées de Québec pour exprimer l'importance, pour les collectifs, organismes et militant-es de Québec, de participer à ce grand forum social en août prochain.

Forum social des peuples : quatre cercles 1) iconographie autochtone de style totémique en rouge 2) Fleur de lys 3) Feuille d'érable 4) comme 1 mais en bleu. Dessous, vue panoramique du Château Frontenac : Mobilisation de Québec ! Forum social des peuples
Un changement de regard nécessaire

Du 21 au 24 août 2014, se tiendra le Forum social des peuples, où vont se rencontrer des gens provenant de partout au Québec et au Canada, issus des divers peuples en particulier les Premières nations. Ce rare moment d'échanges et de concertation aura lieu à Ottawa/Gatineau.

Pour faire de cet événement un succès qui nous propulse vers le Forum social mondial à Montréal, en août 2016, un changement de regard s'avère nécessaire. D'ici là, nous avons la chance de nous concerter pour discuter de nos stratégies de lutte, de nos problématiques et des solutions alternatives émergeant de la base, en tissant des réseaux d'échange et de solidarité pour impulser les changements que nous voulons.

Le Forum social, dont la première édition a eu lieu au Brésil, à Porto Alegre, en 2001, vise à réunir en un même lieu les acteurs du changement social. Non partisan et non commercial, le Forum social donne une voix aux alternatives opposées par les mouvements populaires à l'hégémonie néolibérale – femmes, autochtones, écologistes, paysans, citoyens, etc., s'y trouvent à l'avant-scène. De fait, le Forum social est une énorme caisse de résonnance pour les projets de société inclusifs et alternatifs au système capitaliste.

Halte à l'austérité - La Coalition pour la justice sociale a manifesté à Québec le 28 mars 2014

Photo du devant de la manif, presque rendu à l'Assemblée nationale : grande bannière blanche Halte à l'austérité.(Québec, le 28 mars 2014) – La Coalition pour la justice sociale —qui regroupe 60 organisations syndicales, communautaires, étudiantes et féministes des régions de Québec et Chaudière-Appalaches— a manifesté ce midi, quelques centaines de personnes ont marché du Centre Lucien-Borne vers l'Assemblée nationale. La Coalition souhaitait ainsi ramener à l'avant scène les questions de la tarification et de la privatisation des services publics.

L'austérité est une mauvaise idée

Depuis plusieurs années, les gouvernements qui se succèdent à l'Assemblée nationale ont demandé à la population de se serrer la ceinture, ils ont coupé dans les services et haussé les tarifs. Les impacts de ces politiques néolibérales sont multiples : endettement des ménages, progression de la pauvreté, détérioration des services publics, etc. Les politiques d'austérité affectent la majorité de la population alors que les plus riches et les grandes entreprises continuent d'accaparer une part toujours plus grande de la richesse collective.

« Il faut continuer de marteler notre message, l'austérité est une mauvaise idée. Elle a des conséquences néfastes directes sur la population, mais également sur la reprise économique », a déclaré Justin Moisan, porte-parole de la Coalition pour la justice sociale.

Il y a des alternatives à la tarification des services publics

La Coalition souhaite mettre de l'avant quatre mesures qui permettraient de financer adéquatement les services publics sans alourdir le fardeau de la classe moyenne et en faisant contribuer davantage les plus privilégiés de notre société

Résumé du Plan d'action 2014 du RéseauFS-QCA

Un porte-voix bleu-mauve avec le mot ACTION ! en lettres oranges majuscules.D'abord, les deux nouveautés ... 

Création du Comité de solidarité inter-communautés

L'Assemblée a créé un comité au sein du RéseauFS-QCA qui a pour mandat de s'informer des situations d'injustice vécues par des communautés ou des individus des Premières Nations et de voir si des appuis sont demandés et seraient à propos et positifs.

Ce comité a aussi pour mandat de collaborer avec la Coalition pour que le Québec ait meilleure mine.
[ Des modalités de fonctionnement ont aussi été nommés pour ce comité.]

Sortons du pétrole et des autres énergies fossiles

L'assemblée générale du RéseauFS-QCA a déclaré son appuie aux luttes citoyennes contre le développement des énergies fossiles (gaz, pétrole, etc.).

Mission altermondialiste

Comment :

Soutenir les groupes qui mènent des luttes dans la région 

Comment :

  • Participer à la Coalition pour la justice sociale
  • Participer au comité de préparation du 1er mai
  • Maintenir et développer le Media reseauforum.org
    • Publier davantage d'information régionale concernant les luttes des travailleurs-euses.  

Comité de coordination 2014

Les membres élus de 2013 ont été ré-élus : Charles-Eugène Bergeron, Fernand Dorval, Bernadette Dubuc, Michaël Lessard (Responsable des communications/Média), Françoise Roinsol (Finances).

* * *

Réseau du Forum social de Québec Chaudière-Appalaches

Plan d'action 2014 document Adobe PDF | PV Assemblée de fév. 2014 document Adobe PDF

Bilan du Média reseauforum.org (2013)

bannière : ombre du profil d'une jeune femme, debout, qui tient un porte-voix. Les événements engagés de la Capitale-Nationale et plus !   Média de la démocratie en action reseauforum.org  Le seul média pour une vue d'ensemble des activités socio-politiques et communautaires :  arts engagés, solidarité locale et internationale, défense des droits, démocratie, écologie ... — manifestations, conférences, ateliers, etc.

Événements : environ 1025 publiés en 2013 seulement, soit environ 100 événements publiés chaque mois.

Nous avons aussi publié quelques articles, soit environ 3 à 5 par mois.

Bulletins électroniques : 22 en 2013, dont quelques rares envois spéciaux.
Inscriptions totales : environ 1150 adresses courriels fonctionnelles.

Affichage des bannières d'en-tête : 78,887 par année, soit une moyenne de 6,574 par mois.

Fréquentation : à partir du nombre d'affichage, en retranchant les mois estivaux (entre autres calculs), on peut estimer entre 7000 et 8000 visites réelles par mois.
[Note technique: il ne faut pas se fier aux outils statistiques qui affirment que ce site reçoit 40,000 Visites par mois et 400,000 Hits. Nous utilisons divers outils pour arriver à une estimation plus réaliste du nombre de personnes qui lisent le média.]

Partenariats de visibilité du média :

Ces groupes reçoivent, en échange, une bannière géante visible à l'en-tête du Média reseauforum.org, affichée environ 1 fois par 10 pages.

La réception de contributions financières, au-delà du membership, pourra aussi octroyer une telle bannière. [Notre politique des tarifs sera adoptée et publiée bientôt.]

Bilan 2013 document Adobe PDF - Déposé à l'Assemblée générale de 2014

Appui du RéseauFS-QCA à huit campagnes 2013

Logo : écriture stylisée du nom Réseau du Forum social de Québec Chaudière-AppalachesLe Réseau du Forum social de Québec Chaudière-Appalaches a offert son appui aux campagnes suivantes...
 

Bilan 2013 document Adobe PDF - Déposé à l'Assemblée générale de 2014

Bilan des 20 ans de l'ALÉNA : les droits humains doivent avoir préséance sur les droits des multinationales

Par le Réseau québécois sur l'intégration continentale (RQIC), 31 janvier 2014

- La déclaration conjointe suit (Canada/Québec, États-Unis, Mexique) 

Plus d'une centaine de représentantes et représentants des mouvements syndicaux, écologistes, féministes, paysans et autochtones du Québec, du Mexique, du Canada et des États-Unis ont participé à un forum multisectoriel à Mexico afin de faire le bilan de l'ALÉNA. Le constat est clair : l'ALÉNA n'a pas rempli ses promesses de prospérité pour les travailleuses et travailleurs et la population en général. Les données et les analyses présentées ont plutôt permis de constater que les droits humains, les conditions de vie et de travail de la grande majorité ainsi que les écosystèmes se sont détériorés depuis la signature de l'ALÉNA, alors que les inégalités se sont considérablement creusées, au profit des 1 % les plus riches.

Par exemple, le salaire minimum mexicain n'est que de 150$US par mois, plus de trois fois inférieur au prix du panier de consommation de base! Le libre marché renforce le modèle de société patriarcal; l'exploitation des femmes dans les manufactures mexicaines comme chez certains géants du détail au Québec sont des exemples très concrets de cette dynamique. Aux États-Unis, les organisations syndicales et des chercheurs évaluent que l'ALÉNA a entraîné la destruction d'un million d'emplois depuis 20 ans.

Par contre, les « droits » des multinationales et des investisseurs ont été considérablement renforcés par l'ALÉNA, notamment parce que les entreprises étrangères peuvent poursuivre les gouvernements qui adoptent des mesures qui limiteraient leurs profits. C'est le mécanisme qu'utilise l'entreprise Lone Pine, qui poursuit actuellement le gouvernement canadien en raison de l'interdiction permanente de forer pour trouver pétrole ou gaz naturel dans l'estuaire du St-Laurent à la suite d'une évaluation environnementale rigoureuse. Pour Lone Pine, cette décision est « farfelue » et elle exige un dédommagement de 250 millions de dollars.

Appel urgent - Menaces de mort et attaques à l'encontre des critiques d'une pétrolière canadienne en Colombie

affiche du Tribunal populaire contre les pratiques extractives en Colombie. Audience pétrolière 12, 13 et 14 juillet 2013 à Puerto Gaitan - Méta. Sur fond de deux photos: en haut, une foule de travailleurs arborant les couleurs de la Colombie; en bas, un travailleur monté sur une clôture, une affiche militante, etc.La coordination du Réseau du Forum social de Québec Chaudière-Appalaches invite les gens à joindre leur voix à l'appel urgent du PASC auprès des autorités colombiennes

(À Québec – 26 juillet 2013) — Les 13 et 14 juillet 2013 en Colombie a eu lieu une audience publique pour juger des pratiques de la pétrolière canadienne Pacific Rubiales Energy. Des citoyen-nes et des organisations ayant exprimé des critiques ont subi de nombreuses menaces, attaques informatiques et vols. Lors de cette audience, un leader communautaire et membre du syndicat pétrolier national (Unión Sindical Obrera: USO), Hector Sanchez, a décrit les menaces de mort sérieuses lancées contre sa famille. Vu les risques réels d'assassinats contre les citoyens critiquant les pratiques de cette pétrolière canadienne, le Projet accompagnement solidarité Colombie (PASC, au Québec) lance une campagne urgente pour exiger des autorités colombiennes qu'elles garantissent la sécurité de Hector Sanchez et de sa famille.

M. Sanchez est du village El Porvenir, non loin du champ pétrolifère de Pacific Rubiales Energy. Il a coorganisé, avec divers mouvements sociaux (étudiants, paysans, syndicaux, autochtones, etc.), plusieurs réunions avec les communautés les 21 et 22 juin 2013, lors desquelles la population était invitée à participer à un «Tribunal populaire contre les pratiques extractives en Colombie» (Juicio ético y politico contra el despojo).

En réponse à cet appel du PASC au Québec, la coordination du Réseau du Forum social de Québec Chaudière-Appalaches transmet le présent communiqué aux médias de Québec et du Québec et invite les citoyen-nes à utiliser le formulaire en ligne qui envoie un message (déjà rédigé en espagnol) aux autorités colombiennes. Le message qui sera envoyé résume tout simplement les menaces reçues par M. Sanchez et demande que les autorités recherchent les coupables et les traduisent en justice.

http://tiny.cc/Colombie-Sanchez-urgent

* * *  

Vous trouverez ci-dessous un résumé des faits, soient les menaces, des attaques informatiques et des vols, tel que décrit par la Fondation du comité de solidarité avec les prisonniers et prisonnières politiques [en Colombie] (FCSPP/CSPP).

Pages

Activités en continu

Les enfants du monde - Exposition photo à Québec

Belle photo d'un enfant, portant un nez rouge de clown, et jouant avec une marionnette fabriquée à la main. Le sol est de terre glaise. L’enfant porte une tuque rayée noire/blanche et un grand manteau d’hiver bleu-mauve (donc probablement dans une région montagneuse de l’Amérique du Sud).12 au 20 novembre 2017

Exposition de photos prises par des stagiaires dans le cadre de leur stage de coopération internationale ou des volontaires de L'AMIE (Aide internationale à l'enfance, basé à Québec) qui ont pour but de sensibiliser la population québécoise aux droits des enfants.  Venez découvrir les nouvelles photos
qui se sont ajoutées à la collection au cours des derniers mois !

Gratuit | Info (AMIE) : Page Facebook ou Marjolaine Raby au 418-653-2409 poste 230

Dans le cadre des
Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI)

Ateliers et services gratuits dans Vanier et Duberger (45ans+)

Logo : dessin d'un phare maritime.À tous les mois, pour les personnes de 45 ans et plus, il y a plusieurs ateliers/rencontres sur divers thèmes organisés par la Fraternité de Vanier, ainsi que des services utiles dont notamment des repas chauds à domicile (! 5.5 $) et un transport pour vos rendez-vous médicaux (il faut contribuer au coût de l'essence seulement) !

Exemples de thèmes des rencontres : les Neurones grises à la Bibliothèque Duberger, la cuisine, les émotions et le rire, etc.

Site ou appelez 418-683-2400 / fraternitedevanier /arobas/ videotron.ca

Les Merveilleuses têtes heureuses

Logo: quatre masques de théâtre forment un cercle avec des triangles courbés jaunes et bleus. Masques triste, souriant, perplexe et un sans yeux.Créé en 2008, la Troupe École de Théâtre Les Merveilleuses Têtes Heureuses est un organisme communautaire à but non lucratif non subventionné, géré, entre autres, par et pour des personnes vivant ou ayant vécu un trouble mental dans une perspective de gestion participative et dans une vision d'appropriation du pouvoir d'agir.  Elle a pour mission de sensibiliser la population, mais également de promouvoir l'art dramatique comme outil d'intervention sociale en créant un milieu propice à la création et à l'émencipation. Dans le cadre du programme « Services de formation à l'intégration sociale », en partenariat avec le Centre Louis-Jolliet de la Commission scolaire de la Capitale et de l'Alliance des Groupes d'Intervention pour le Rétablissement en santé mentale (AGIR), la troupe en plus de sa programmation régulière travaille en partenariat avec les organismes intéressés par ses services. À travers le théâtre, les participant.es développent des habiletés personnelles et sociales qui facilitent leur rétablissement en société.
Activités et horaires 2017-2018 document Adobe PDF
Voir aussi la Page Facebook

Les ateliers sont ouverts à tous/toutes. 
Les ateliers débutent le 18 septembre 2017, mais vous pouvez rejoindre le groupe plus tard.

Information - Inscription : 418-525-6187 poste 225
435 rue Du Roi, Québec, QC G1K 2X1 | Site

Émissions de radio alternatives à Québec

Automne: mise à jour d'octobre 2017 !  Les émissions de CKIA (88,3 FM) ont été intégrées. Il peut manquer pour le moment certaines émissions d'intérêt public de CKRL (89,1 FM) et CHYZ (94,3 FM).

Il s'agit d'émissions sur les ondes radios communautaires de CKIA (88,3 FM), CKRl (89,1 FM) et CHYZ (94,3 FM).  Nous souhaitons donner plus de la visibilité à des émissions radiophoniques indépendantes ayant un caractère engagé ou même progressiste. »»»

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services, qui en plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle.

Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

 

Comité CPU3S : un lieu d'entraide et de partage des expériences qui organise des sorties pour tous/toutes.  Prochaine rencontre : mardi 8 novembre, à 11 h,
salle 106 à PECH-Sherpa (130 boul. Charest Est).
Contact - Simon Vermette : pairaidant /arobas/ cliniquespot.org

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons le média Quoi faire à Quebec

Ou voir notre section sur les autres médias alternatifs.