Le Sommet des Amériques : des revendications qui ne trouvent pas preneur (article Le Soleil)

Article du journal Le Soleil, Éric Moreault, samedi 7 avril 2001 (A5)

Décidément, les militants prennent l'habitude de frapper un mur...

Cette fois, ce sont deux militants d'OQP 2001 à qui on a refusé l'accès au bureau du Sommet des Amériques. Ils voulaient déposer leur plate-forme de revendications à la suite d'une manifestation pacifique qui réunissait une centaine d'entre eux hier, à place D'Youville.

Michaël Lessard, le coordonnateur des consultations qui ont mené à l'adoption de la plate-forme, et Lisa Goodyer, porte-parole d'Opération Québec printemps 2001, ont posé ce geste symbolique pour illustrer le manque de communication entre la population et ceux qui concoctent la ZLEA derrière des portes closes.  « C'est symptomatique de ce qu'on va vivre au Sommet », a commenté Mme Goodyer.

Nullement dépités - à vrai dire, ils s'en doutaient -, les manifestants ont hué les dirigeants du bureau du Sommet et entonné chansons et slogans dans une atmosphère bon enfant avant de réinvestir le centre de la place pour la présentation d'une courte pièce de théâtre.

Ils étaient réunis dans le cadre d'une manif-miroir de solidarité avec la population de Buenos Aires (Argentine) où se tient, en fin de semaine, la réunion des ministres des affaires étrangères des 34 pays engagés dans les négociations de la Zone de libre-échange des Amériques (ZLEA). Il s'agit d'une rencontre préparatoire au Sommet.

« En somme, les ministres en sont à établir l'inventaire de ce que les peuples et les États devront encore sacrifier sur l'autel de la mondialisation afin d'assurer le bonheur des compagnies multinationales », a expliqué la porte-parole d'OQP 2001.

Pour sa part, Michaël Lessard a soutenu qu'il fallait « impérativement dire non sans équivoque et sans ambages à la ZLEA », mais aussi « proposer des pistes » de solution, pour dire « oui à un autre monde ».  Il s'agit d'un minimum

sans lequel les États trahissent les droits humains et les peuples : nous ne saurions accepter rien de moins.  (Les revendications) ne définissent pas en elles-mêmes un projet de société, mais se veulent une contribution, bien modeste, à la création de sociétés plus justes et équitables.

Ils ont retenu quatre axes de revendications : la fin de l'injustice mondiale; la démocratie; le respect des droits humains et environnementaux ; la sauvegarde des services publics et des ressources essentielles à la vie.  Chacun de ceux-ci comporte un énoncé de principe et des dispositions bien précises.

On « exige », par exemple, l'annulation de la dette extérieure du tiers-monde, le versement par les pays riches de 1 % de leur PIB à l'Aide publique au développement, l'abolition des paradis ficaux, l'accès aux textes pour les parlementaires, un référendum préalable à la ratification d'un accord ou d'un traité d'intégration économique, l'équité salariale, le respect du Principe de précaution stipulé lors du Sommet de la Terre de Rio, que l'air et l'eau soient universellement accessibles et gratuits, l'interdiction de breveter les formes de vie, etc.  La plate-forme complète est accessible au oqp2001.org.

Fait intéressant, dans un appendice qui s'inscrit dans une logique où penser global ne doit pas empêcher d'agir local, les membres d'OQP «exigent» des États canadien et québécois : la fin des baisses d'impôt pour les riches ; un réinvestissement massif immédiat dans les services publics et les programmes sociaux et environnementaux ; l'augmentation du salaire minimum à 8,50 $ ; le financement décent des organisations populaires et culturelles dans le respect de leur statut et de leur autonomie...

EMoreault /arobas/ lesoleil.com

Photographe: Bernier, Jocelyn. La photo est titré :

C'était une manifestation calme et bon enfant hier devant les bureaux étanches du Sommet.

© 2001 Le Soleil. Tous droits réservés.


Archives d'OQP2001 (page officielle)

Retour aux Archives Québec 2001

Activités en continu

Émissions de radio alternatives à Québec

Mise à jour complète - Septembre 2018 - Avisez-nous s'il manque une émission d'intérêt public.

   Il s'agit d'émissions sur les ondes radios communautaires de CKIA (88,3 FM), CKRL (89,1 FM) et CHYZ (94,3 FM).  Nous souhaitons donner plus de visibilité aux émissions radiophoniques indépendantes ayant un caractère engagé ou même progressiste. »»»

Ateliers grands publics - Métiers d’art pour tous/toutes à Québec

Située au cœur du dynamique quartier Saint-Roch, la Maison des métiers d'art de Québec offre des ateliers grand public animés par des artisans-créateurs professionnels, dans un contexte de formation favorisant une pédagogie individualisée.  Les locaux de la MMAQ sont vastes et dotés d'équipements spécialisés.

Plus de 30 ateliers, dont céramique, sculpture, textile, dessin, etc. !

  • NOUVEAU : session hiver 2019 : les inscriptions se font en ligne et les liens sont disponibles sur la page de chaque cours (lien ci-dessus)
  • Les ateliers durent entre 6 et 30 heures et le coût varie entre 100 et 250 $, que vous pouvez payer en deux versements. 
  • Toutes les inscriptions se font en ligne (ne pas confondre avec paiement) dans l'article de l'atelier qui vous intéresse sur le site ici de la MMAQ.  Après avoir complété votre inscription, il vous sera possible de payer tout de suite en ligne ou plus tard (par chèque ou en personne).

Canal Savoir - Tant de choses à découvrir gratuitement

Un grand nombre de vidéos, de qualité, sur divers sujets sont à votre disposition gratuitement sur le site du Canal Savoir.  Les sujets sont variés : divers enjeux démocratiques, environnement, histoire, l'inclusion des personnes différentes, santé, sciences en tout genre, solidarité et coopération internationales, etc.

Le Canal Savoir est un organisme sans but lucratif dédiée à la diffusion et à la vulgarisation des connaissances et de témoigner de l'effervescence des milieux de création du savoir.

Logo de l'émission Planète Terre : un globe terrestre sur un fond de nuages cosmiques bleu vaporeux. Les continents sont blancs.Par exemple, le CESIQ vous recommande l'émission Planète Terre (émission pour mieux comprendre l'actualité internationale avec l'aide d'expert.es du Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal).

Ateliers et services gratuits dans Vanier et Duberger (45ans+)

Logo : dessin d'un phare maritime.À tous les mois, pour les personnes de 45 ans et plus, il y a plusieurs ateliers/rencontres sur divers thèmes organisés par la Fraternité de Vanier, ainsi que des services utiles dont notamment des repas chauds à domicile (! 5.5 $) et un transport pour vos rendez-vous médicaux (il faut contribuer au coût de l'essence seulement) !

Exemples de thèmes des rencontres : les Neurones grises à la Bibliothèque Duberger, la cuisine, les émotions et le rire, etc.

Site ou appelez 418-683-2400 / fraternitedevanier /arobas/ videotron.ca

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services, qui en plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle.

Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

 

NOUVEAU (2019) point de services dédié à la santé des femmes (incluant trans et queer) à la YWCA Québec tous les jeudis (dès le 7 février), de 12 h 30 à 15 h 30.

Comité CPU3S : un lieu d'entraide et de partage des expériences qui organise des sorties pour tous/toutes. Contact - Simon Vermette : pairaidant /arobas/ cliniquespot.org

Comité SPOT UL (université Laval) : voir leurs activités sur Facebook

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons l'agenda offert par la Ville de Québec et le média Quoi faire à Quebec

Ou voir notre section Médias alternatifs.