Hommage à Robert Turcotte, une personne d'exception pour la paix et pour nos droits

Photo de Robert, un peu de profile : courte barbe blanche, veston bleu, chapeau de paille. Regard au loin, yeux bleus. Il a environ 60 ans sur la photo, tirée de Facebook.Robert Turcotte était vraiment une personne d'exception, mais à la fois humble et reconnue comme simple et sympathique.  On parle quand même d'une personne qui a eu le courage d'être à Bagdad sous les bombardements pour représenter le mouvement mondial opposé à la tragique invasion (2003).  Auparavant, il a été observateur de terrain au Guatemala : sa présence servait à prévenir des massacres.  Ce ne sont que deux exemples extraordinaires, mais il était connu de bien des gens engagés au Québec pour divers projets.

Robert, qui habitait à Québec, est décédé le 15 juillet 2017, entouré de sa famille et de ses ami.es à Sainte-Marguerite (originaire du village La Guadeloupe, aussi dans la région de Chaudière-Appalaches).  Les funérailles et un hommage lui seront dédiés le samedi 29 juillet à Québec.

Il a lutté avec passion pour la paix et pour les droits humains, dont les droits des personnes handicapées.  Robert a été éducateur et militant pendant plus de douze années pour faire reconnaître les droits des personnes handicapées (toute sa vie en réalité, même à ces derniers jours!).

Il nous a représentés à Bagdad sous les bombardements : il y était au nom de la Coalition Québec-Irak en appui à la population civile (aujourd'hui Collectif de Québec pour la paix).  Au Guatemala, nous avons raison de croire que sa présence a sauvé des vies (1993), en plus qu'il a accompagné des gens lors de procès contre des crimes de guerre (1999).  Il a ensuite participé à la réalisation du documentaire Pour une culture de la paix

Sans oublier les centaines d'activités et de conférences sur la paix qu'il a animées auprès des jeunes et moins jeunes.  Robert aimait aussi apporter un haut-parleur et un micro sur des espaces publics et donner la parole aux gens.

Robert a voyagé dans au moins 52 pays (!) et le nombre de personnes qu'il a touchées est incroyable.  Il ne laissait pas indifférent.  À partir de ses expériences loufoques et surprenantes, il a rédigé un récit intitulé Histoires vraies, mais dur à croire (que nous allons partager si nous trouvons une source).

J'ai assisté Robert dans ses préparatifs pour être en sécurité à Bagdad ; j'avais visité l'Irak dans une mission d'observation citoyenne en mai 2002.  On avait un lien particulier étant donné que j'étais moi-même très touché et consterné par les souffrances des gens en Irak (c'était mon expertise indépendante bénévole à l'époque).  C'était une action réfléchie, aucunement suicidaire quoique courageuse (J'estimais que les États-Unis n'allaient pas bombarder les journalistes occidentaux à Bagdad: en réalité des journalistes ont été assassinés par des tirs américains sur le même hôtel où était Robert), et il a joué le rôle de reporteur indépendant sur l'horreur de la guerre.  Il a rédigé, à son retour, un livre intitulé Les mensonges de la guerre en Irak.  Je l'ai assisté pour d'autres actions suggérant au gouvernement fédéral qu'il fallait une mission en Afghanistan pour « gagner la paix ».  Ce que j'ai aimé le plus chez lui est qu'il agissait réellement par compassion et empathie.  C'était après mure réflexion, après avoir consulté bien des gens, qu'il décidait d'agir pour briser le silence, pour outrepasser notre passivité collective face à des situations que nous préférons ignorer.  Il arrivait, en plus, à le faire humblement.

Nous avions perdu contact et n'étions pas conscients de son état de santé.  La nouvelle était pour nous un choc, mais on peut se consoler en sachant que Robert Turcotte a vécu pleinement, avec son grand coeur, sa compassion.

Nous offrons toutes nos condoléances à sa famille.

- Michaël Lessard, Collectif de Québec pour la paix,
responsable du Média reseauforum.org

Activités en continu

Activités estivales en continu à Québec

Trois photos larges : une centaine de gens font des exercices sur des petits tapis devant L'Îlot des Palais ; des gens entre 20 et 30 ans fêtent au soleil sur Le SPOT ; une jeune femme anime une visite guidée pour une dizaine de petits enfants sur du gazon très vert et de la forêt derrière.Visites guidées du parc de la Falaise et de la chute Kabir Kouba

  • en apprendre plus sur l'histoire, la faune, la géologie du site. Jusqu'au 25 août 2017.
  • Il faut réserver : 418-842-0077 / www.chutekabirkouba.com

GéoRallyes avec GPS (châteaux, prisons, Nouvelle-France, art public, dégustation), etc.
& Parcours urbain archéologique du Vieux-Québec

Places éphémères et autres lieux animés !

  • La Marina Saint-Roch : située en bordure de la rivière Saint-Charles (carte), la marina offre plusieurs services et activités.  C'est un grand projet collaboratif porté par des acteurs du milieu.  Vélo-cuisine et activités variées: voir la Page Facebook »»»
  • L'Éphémère de Saint-Roch : des activités tout l'été près du 130 bl. Charest Est (carte), châpeauté par l'organisme PECH. Les info sont ici »»»
  • Espace Parvis (500, 8 Avenue / Église Saint-Charles de Limoilou: carte) : plusieurs activités à l'invitation d'Espace d'initiatives : site »»» | Page Facebook »»»
  • Le SPOT (devant L'Îlot des Palais: carte) : plusieurs prestations: site »»»
  • Place éphémère Jacques-Cartier : reliée à la Bibliothèque Gabrielle-Roy par une estrade (carte), il s'agit surtout d'un endroit pour relaxer au soleil. Brevages parfois offerts.
  • Place Maizeret : espaces pour les enfants, scène couverte abritant un piano, bacs pour le jardinage, mobilier et tables à pique-nique.  Des activités variées dont des performances d'artistes, cours de yoga, etc. 
    - 1895 chemin de la Canardière, non loin de l'hôpital (carte). Page Facebook »»»

Liste complète des places (12 autres) reconnues par la Ville »»»

Pour voir plus d'activités ludiques : MonQuartier.Quebec | Quoi faire à Québec

Place L'Éphémère de Saint-Roch: activités tout l'été

Logo sur fond verte pomme : l'apostrophoe et les accents du nom L'Éphémère sont colorés.  Grandes lettres blanches et minces. Active et ouverte
jusqu'au 16 août 2017

Tout près du 130 boul. Charest Est (carte)

L'Éphémère, la place publique incontournable en plein cœur du quartier Saint-Roch !  Un lieu de rencontres et d'échanges qui rassemblera des gens de différents horizons...

Même chose, mais c'est la grille du 31 juillet au 16 août 2017.

L'organisme PECH, avec la collaboration des organismes du quartier St-Roch, y offrira une programmation riche, diversifiée et gratuites pour tous/toutes pendant les huit semaines d'ouverture de L'Éphémère.  Les visiteur.es auront accès à des ateliers artistiques et culturels, de jardinage, des activités sportives et axées sur le bien-être et la santé.  Des événements à caractère festifs s'ajouteront.  S'ajouteront la diffusion de films en plein air et l'accès wi-fi gratuit.

Info - Mélanie Pelletier : 418-523-2820 / melanie.pelletier /arobas/ infopech.org

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services, qui en plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle.

Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons le média Quoi faire à Quebec

Ou voir notre section sur les autres médias alternatifs.