Actions d'éclat pour le financement de l'action communautaire autonome - Leitao, nos vie, c'est pas un jeu!

Trois photos : 1) sous l'écriteau d'accueil de l'édifice gouvernemental, une affiche reprenant le jeu Monopoly « Leitao, nos vie, c'est pas un jeu ! », présentant aussi les revendications. 2) foule dans l'édifice avec des pancartes : un camérman de télé filme. 3) Foule plus à l'aise autour d'un jeu de Monopoly grandeur-nature avec une animatrice au milieu tenant un porte-voix.Les groupes réclament des engagements dès le prochain budget

( Québec, le 7 février 2017 ) — Plus de 200 membres de groupes communautaires de Québec, de Chaudière-Appalaches et du Saguenay ont occupé l'Édifice Marie-Guyart (complexe G) à Québec, à partir de 11 h 30.  À Montréal, c'est la Caisse de dépôt et de placements qui fut occupée.  L'action d'occupation était nommée Leitao, nos vie, c'est pas un jeu ! sur le thème de jouer à Monopoly avec nos vies.  Les organismes communautaires profitaient de la rentrée parlementaire « pour tenter, encore une fois, d'attirer l'attention du ministre des Finances Carlos J. Leitao sur leurs besoins ».  Les 4000 groupes engagés dans la campagne Engagez-vous pour le communautaire réclament une hausse de 475 millions $ par année de leur financement à la mission et la pleine indexation annuelle de leurs subventions.

Logo de la campagne : trois petits bonshommes allumettes tiennent une grand porte-voix rouge sur lequel il est écrit : communautaire.  Engagez-vous pour le ... Autonomie - Reconnaissance - Financement.Véronique Laflamme, porte-parole de la campagne, indique que faute d'un soutien suffisant du gouvernement, la survie de bon nombre de ces groupes communautaires est menacée, dont celle d'au moins 260 d'entre eux qui ne reçoivent aucun financement de l'État.  Elle précise que « le fait que les subventions ne soient ni augmentées ni indexées, ou seulement partiellement, implique un appauvrissement continuel des groupes qui ne peuvent suivre les hausses du coût de la vie ».

Caroline Toupin, également porte-parole pour la campagne Engagez-vous pour le communautaire, renchérit : « Trop de citoyens et de citoyennes ont pâti des récentes politiques d'austérité du gouvernement libéral. Ces personnes se tournent bien souvent vers nos organismes communautaires pour obtenir de l'aide et faire respecter leurs droits. Notre action est essentielle à la société québécoise, pour lutter contre les inégalités et l'exclusion sociales ».

Les groupes communautaires rappellent d'ailleurs que l'Assemblée nationale a adopté à l'unanimité une motion le 8 novembre dernier (2016), qui soulignait « l'apport des organismes d'action communautaire autonome au développement social et économique du Québec » et qui « demandait « au gouvernement de rehausser le financement des organismes d'action communautaire autonome ».  Selon madame Laflamme, « le gouvernement doit être conséquent et envoyer un signal clair en ce sens, aux groupes et à la population qu'ils desservent, d'autant qu'il est en période de surplus budgétaire ».

À Québec, Raphaël Létourneau, porte-parole des organismes de la région, indique que leur choix de cible « visait à forcer le gouvernement à reconnaître ses responsabilités face aux besoins criants des organismes communautaires ». Du côté de Montréal, « en occupant la Caisse de dépôt et de placements, nous avons voulu dénoncer les mauvais choix du gouvernement, qui soutient indument l'entreprise privée, au lieu d'aller chercher l'argent où il y en a afin de réinvestir massivement dans les services publics, les programmes sociaux et dans les groupes communautaires », explique Nancy Harvey, porte-parole de l'action à Montréal.

Depuis le 23 janvier, le ministre des Finances a également fait l'objet d'une campagne de cartes postales l'exhortant à répondre favorablement aux revendications des groupes communautaires.

__

Activités en continu

Place L'Éphémère de Saint-Roch: activités tout l'été

Logo sur fond verte pomme : l'apostrophoe et les accents du nom L'Éphémère sont colorés.  Grandes lettres blanches et minces. Active et ouverte
jusqu'au 16 août 2017

L'Éphémère, la place publique incontournable en plein cœur du quartier Saint-Roch !  Un lieu de rencontres et d'échanges qui rassemblera des gens de différents horizons...

Voici la programmation du 17 au 28 juillet 2017

Une grille horaire du 17 au 28 juillet. Voir le contact au bas de l'annonce : Mélanie Pelletier est là pour répondre à vos questions.

L'organisme PECH, avec la collaboration des organismes du quartier St-Roch, y offrira une programmation riche, diversifiée et gratuites pour tous/toutes pendant les huit semaines d'ouverture de L'Éphémère.  Les visiteur.es auront accès à des ateliers artistiques et culturels, de jardinage, des activités sportives et axées sur le bien-être et la santé.  Des événements à caractère festifs s'ajouteront.  S'ajouteront la diffusion de films en plein air et l'accès wi-fi gratuit.

Info - Mélanie Pelletier : 418-523-2820 / melanie.pelletier /arobas/ infopech.org

SPOT : clinique itinérante

Logo: le O et le T ont un rond, comme une tête de personnages. Clinique communautaire de santé et d'enseignement.SPOT est une clinique à l'intention des personnes marginalisées et de celles en situation de vulnérabilité sociosanitaire, non rejointes par l'offre de soins et services, qui en plus d'offrir des soins et services adaptés, permettra de former, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire, une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux et aux besoins de santé de cette clientèle.

Elle est le fruit d'une grande collaboration des intervenant-es de terrain, universitaires, étudiant-es et des services de santé de la Capitale.

 www.cliniquespot.org ou 418-803-3398

Les Merveilleuses têtes heureuses

Logo: quatre masques de théâtre forment un cercle avec des triangles courbés jaunes et bleus. Masques triste, souriant, perplexe et un sans yeux.Les Merveilleuses Têtes Heureuses

Créé en 2008, la Troupe École de Théâtre Les Merveilleuses Têtes Heureuses est un organisme communautaire à but non lucratif non subventionné, géré, entre autres, par et pour des personnes vivant ou ayant vécu un trouble mental dans une perspective de gestion participative et dans une vision d'appropriation du pouvoir d'agir.  Elle a pour mission de sensibiliser la population, mais également de promouvoir l'art dramatique comme outil d'intervention sociale en créant un milieu propice à la création et à l'émencipation. Dans le cadre du programme « Services de formation à l'intégration sociale », en partenariat avec le Centre Louis-Jolliet de la Commission scolaire de la Capitale et de l'Alliance des Groupes d'Intervention pour le Rétablissement en santé mentale (AGIR), la troupe en plus de sa programmation régulière travaille en partenariat avec les organismes intéressés par ses services. À travers le théâtre, les participant.es développent des habiletés personnelles et sociales qui facilitent leur rétablissement en société.

Les ateliers sont ouverts à tous/toutes. 
Les ateliers débutent le 12 septembre 2016, mais vous pouvez rejoindre le groupe plus tard.

Information - Inscription : 418-525-6187 Poste 225
435 rue Du Roi, Québec, QC G1K 2X1

Expositions ...

Pour les expositions et les activités artistiques,
nous recommandons le média Quoi faire à Quebec

Ou voir notre section sur les autres médias alternatifs.